Écouter l'ambiance de Requiem
 

Partagez | 
 

 [Event n°1] Insania, the Dark Fair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Télépathe Frigide

avatar

Kiia L. Lönnrot
Télépathe Frigide

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole : #99ccff
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Télépathie05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mer 24 Juin - 3:38

    J'ai le cœur qui syncope, l'adrénaline me dope...
    Elle avait fini par se tenir de nouveau aux barres de sécurité, même si elle avait gagé de se faire quelques frayeurs en lâchant tout plusieurs fois, les loopings étaient trop violents pour qu'elle ne se raccroche pas pendant leur traversée. Cette vitesse et les sensations qui s'en dégageaient étaient tout simplement géniales ! Blake ne pouvait certainement pas comprendre, lui avait l'habitude du grand frisson, entre ses envolées grandioses et ses accélérations surnaturelles, mais elle... Elle n'avait que l'accès aux moyens du bord. Et les montagnes russes, aussi maso que cela pouvait paraître, étaient une attraction idéale pour ressentir jusqu'au bout des ongles. Une évasion momentanée qui n'avait guère l'air de plaire à son binôme plus crispé tu meurs.

    Une fois le wagon immobilisé et la sécurité déverrouillée, Blake sauta hors du train comme s'il venait de poser le cul sur des braises bouillantes. Et il avait pas mal contrarié... voire carrément en colère. Sérieusement, il allait vraiment s'offenser pour ça ?

    Kiia relève son harnais et passe une main dans ses cheveux pour les remettre en place avant de sortir du wagon à son tour. Les picotements dans ses jambes retrouvant la terre ferme sont indéfinissables. Elle s'assure d'être en parfait équilibre avant d'accélérer le pas pour rejoindre son vampire trouillard, saluant brièvement le forain au passage.

    Blake ! Attends-moi ! lança-t-elle à son attention.

    Mais visiblement il n'était pas décidé à s'arrêter en si bon chemin. Ses mouvements prirent un peu plus d'ampleur afin d'essayer de le rejoindre plus rapidement.

    Blake ! insista-t-elle.
    Pourquoi tu ne m'as pas dit que t'aimais pas ça ? On aurait pu faire autre chose, ça m'aurait convenu aussi ! précise-t-elle.


 
Kiia's Theme

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose05/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mer 24 Juin - 8:32

Ses pas l'éloignent du manège à sensation et déjà, un léger soulagement se fait sentir.
Il entend manifestement la voix de Lönnrot qui l'interpelle mais, n'y répond pas dans l'immédiat. Qu'elle s'éclate dans ses montagnes russes à la con, lui n'y remettra pas les pieds.

Son nom retentit encore au milieu des lumières et de la musique bien trop forte à son goût. Machinalement, il ralentit le pas et elle le rattrape. A ses mots, il ne dit rien d'abord et continue à avancer sans la regarder. Il sait qu'elle marche à côté, qu'elle le "suit".

- J'en sais rien, finit-il par lancer d'une voix grave.

Pourquoi ne pas lui avoir dit qu'il détestait ce genre d'attraction ? Peut-être parce que après les événements particulièrement bouleversants de la soirée, il ne voulait simplement qu'elle fasse quelque chose qui lui plaise et qui lui permettent de penser à autre chose qu'à déshabiller tous les mecs qu'elle croisait ?
Peut-être qu'il avait honte de passer pour un trouillard ? Non, ça c'était fait depuis longtemps. Un trouillard et un lâche, elle le savait bien.
Il s'arrête et s'appuie sur un lampadaire en fermant les yeux quelques secondes.

- J'en sais rien, répète-t-il comme si le fait de le dire à nouveau lui permettrait de savoir justement.
- Je me suis peut-être dit qu'en te laissant décider, tu choisirais ce qui te plairait le plus et t'empêcher de...de t'égarer.

Dans les années 1920, ce genre de manèges à sensations n'existaient pas. Au mieux, on grimpait dans des chaises volantes, mais on s'amusait principalement sur les stands de jeux, là où il ne gagnait jamais, parce que pas doué.
Bref, il n'allait pas dans les fêtes foraines de son vivant, sauf s'il s'y sentait obligé parce que ses amis le conviaient ou une quelconque Dame.
Ce soir, c'était suite à son sms qu'il s'était présenté et voilà le résultat.
Un baiser torride, une hypnose, une embrouille et des putains de montagnes russes.
Manquait plus qu'un débarquement d'une meute de lycans et le merdier serait complet.


"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
Haunted
Revenir en haut Aller en bas
Chimiste in the sky

avatar

Lucy Belascain
Chimiste in the sky

Inscription : 26/02/2015

À SAVOIR
Âge : 25 ans
Couleur de parole : #26619C
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité03/10
2Volonté03/10
3Chimie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Jeu 25 Juin - 10:53

Tout me revient et c'est juste pas possible. Je refuse, cette fois, de m'abandonner à la terreur, de me laisser aller, tout simplement. Parce que j'ai trop souffert la première fois. Pas de l'agression en soi, non, il a veillé à ça, mais aux conséquences. Au regard si triste de ce vampire qui m'a sauvée au détriment de sa propre non-vie, à la frayeur de les fixer à nouveau dans les yeux, de n'être plus maître de son corps, à nouveau. Mais c'est si dur d'en sortir, de cette vision de ténèbres qui m'emporte. C'est une voix, au départ, qui crée une rupture dans la boucle. Puis un bruit, un mouvement, une sensation de... baffe sur mon masque? A-t-il la moindre idée du prix de ces trucs-là? Et là, ça me réveille pour le coup, d'autant plus quand il se relève et s'éloigne. Le vent m'aide. Et l'absence d'odeurs. J'inspire profondément dans un cliquetis rassurant. Vierge, pur, l'air qui s'infiltre dans mes poumons.

Quand il m'aide à me relever, je ne proteste même pas, alors que je déteste ça d'ordinaire. Je crois que je suis tout de même plus ébranlée que j'ai envie de me l'avouer. D'autant qu'il fait toujours aussi sombre. Et non, pour une fois, pas de truc miracle, et pas de téléphone, rien de surprenant. Quoique... Je fouille mes poches, un peu frénétiquement. Oui! J'ai ma lampe à UV. La lumière n'en est pas transcendante, mais la lueur bleue finit quand même par se répandre autour de nous, et je soupire de soulagement, avant d'entendre sa remarque débile. Mélanger alcool et médicaments? Quand je suis sur les nerfs, je m'énerve facilement. Ouais, non, je m'énerve tout le temps facilement, je ne suis pas méditerranéenne pour rien, m'sieur dame...

"Argh, les gens qui ne connaissent rien à la chimie de base ne devraient pas en parler. Je ne serais pas dans cet état, si je mélangeais dope et alcool... Si je prenais des psychotropes, éventuellement, mais, au cas où tu n'aurais pas remarqué, je ne sens pas l'alcool et c'est un peu difficile d'avaler quoi que ce soit avec..."

Je désigne le masque vaguement de la main dans le rayon bleu. Puis j'inspire profondément une fois, deux...

"Bref. Merci de pas avoir paniqué et de ne pas t'être fait la malle, c'était... caballeroso. Sympa, à défaut d'un équivalent, c'est pas un mot que j'ai croisé souvent depuis que je suis à Londres. Une attitude non plus, remarque."

Je repousse les mèches bleues qui me tombent dans les yeux et je désigne la rue éclairée de la main. Je ne sais pas s'il a remarqué que j'ai fait mon possible pour laisser la lumière pointée vers le bas. Certains vampires sont plus doués que d'autres pour se faire passer pour des humains, et au vu de sa fréquentation d'avant, même s'il n'a pas cette... impression, je préfère éviter de griller malencontreusement mon sauveur du soir.

"Allez, viens, je te paie un truc à boire... Ou à manger, pour te remercier. Je m'appelle Lucy, au fait."

Allez, ça y est, j'ai repris du poil de la bête. Et en plus, il n'a pas l'air de boire des masses. Droit comme la justice le pauvre vieux. Bah, j'imagine qu'il en faut pour compenser tous les petits branleurs dans ma clientèle...


Revenir en haut Aller en bas
Justicier sans humour

avatar

Ezio Domenici
Justicier sans humour

Inscription : 21/03/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité06/10
2Volonté02/10
3Auspex05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Jeu 25 Juin - 15:21

Enfin elle se relève. Hallelujah.
Il l'observe encore un peu, vérifiant qu'elle ne vacille plus et voilà qu'elle sort une lampe de poche. La lumière bleue qui les éclaire le surprend et il hausse légèrement un sourcil. Qu'est-ce qu'elle fabrique avec une lampe à UV ? Se pourrait-il qu'elle soit Hunter ? D'ailleurs quand elle s'est pointé tout à l'heure elle s'est adressé à son contact en lui demandant s'il négociait son repas. Une coïncidence trop grande pour qu'elle ne soit qu'une blague faite au forain. Enfin, de ce qu'il en devinait, les blagues, ce n'était pas son truc de toute façon.

Ezio reste intrigué, ce n'est pas franchement le genre de matériel qu'on se trimbale pour rencarder dans une fête foraine. Au sol, il aperçoit l'éclat de l'écran brisé de feu son téléphone portable. Il s'agenouille, récupère chaque morceau qu'il fourre dans sa poche en prenant soin de ne laisser aucun indice au sol. La lumière est faible, mais l'éclairage que procure la lampe suffisant.

Il hausse les épaules à ses explications de drogue, elle peut bien dire ce qu'elle veut, il n'y connait rien et pour cause. Il n'a jamais pris la moindre molécule de drogue. S'il lui venait l'idée de lui raconter que le GHB faisait pisser bleu il la croirait.
Dans tous les cas, drogue ou pas, la demoiselle affiche un comportement étrange et son regard se porte à nouveau sur la lampe.
Elle le remercie, il fait simplement un signe de la tête en réponse pour lui montrer que ce n'est rien puis elle l'invite à manger et à boire.

Il est en mission techniquement. Enfin, il a pu récupérer le document qu'il était venu chercher donc concrètement il ne l'est plus vraiment mais..boire et manger un truc avec une inconnue. Boire et manger tout court fans une fête en fait. C'est trop étrange.
En plus il est dans ce costume ridicule, quel putain de clown garde une arbalète repliée contre sa cuisse sans déconner ?
Sa main plonge dans sa poche, tombe contre le téléphone en miettes et Ezio songe aux paroles de son oncle. Amuse toi qu'il disait.
On ne s'amuse pas en buvant un verre mais la dénommée Lucy souhaite le remercier alors, la bienséance lui soufflerait d'accepter.

-D'accord, Lucy, répond-il. Je m'appelle Ezio et je suis curieux de savoir ce que tu fabriques avec une lampe à UV, à moins que tu ne...chasses le vampire ?

Il la fixe droit dans les yeux sans ciller. Si elle avait sorti son appareil quinze minutes plus tôt, son contact aurait fuit, à moitié cramé.
Revenir en haut Aller en bas
Chimiste in the sky

avatar

Lucy Belascain
Chimiste in the sky

Inscription : 26/02/2015

À SAVOIR
Âge : 25 ans
Couleur de parole : #26619C
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité03/10
2Volonté03/10
3Chimie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Jeu 25 Juin - 18:39

Il a l'air perplexe à tout le moins. Bon, c'est vrai que la lampe bleue, c'est pas forcément le truc qu'une fille trimbale dans son sac à main. Que je n'ai pas, au demeurant. Ils faisaient bien des appareils à UV pour faire sécher le vernis alors pourquoi pas. J'arrête avec les excuses de merde. J'ai pété son téléphone. J'aime pas être redevable aux gens. Après, je finis par faire des trucs débiles comme me cramer la moitié de la gueule. Et c'est le genre de gars qui a l'air de s'attendre à ce qu'on lui rende la pareille. Pas trop mon genre de fréquentation, d'ordinaire, mais je lui pardonne pour cette fois, parce que n'importe qui ferait la gueule en portant un costume de clown aussi ridicule. Ce qui me surprend aussi. Je dirais que ça colle pas trop à son attitude.

Je hausse les épaules juste avant qu'il ne réponde, laissant de côté cette pensée. Ce n'est pas tous les jours que j'invite quelqu'un à manger. Je lui souris, même si ça ne se verrait que dans le plissement de mes paupières, pour peu que la lumière ait été meilleure, et lui fait signe de me suivre, pas vraiment choquée par ce qu'il me dit, me dirigeant enfin vers la lumière, me décontractant un peu plus à chaque pas.

"Ezio... C'est italien, non? Nous sommes presque voisin, je suis espagnole, même si ça s'entend certainement. Tu es né là-bas, ou tu as juste des origines? Au fait, pour ton téléphone, je t'en repaierai un, c'est ma faute, après tout."

Je ne rencontre pas beaucoup de gens du Sud. Il est à croire que Londres n'attire que les nordistes. On comprend pourquoi... Et raison pour laquelle je me suis presque excusée. Dès que la luminosité est suffisante, j'éteins la lampe et la range dans une de mes multiples poches. Mon ton est léger quand je reprends.

"Tu n'en es pas un, je dirais. Tu ne rends pas ce... truc qui hérisse le poil. Et t'es trop zen pour être un poilu. On ne s'est jamais croisé à la Guilde, tu es là depuis longtemps?"

Pas que j'y ai passé beaucoup de temps à l'époque, entre mon raison, mes raves, mes... Oui, bon, Jacques m'emmerde aussi, des fois. Une fois arrivés dans l'allée principale, je me retourne vers lui.

"Tu choisis ce que tu veux manger. Pas sûre qu'ils aient grand-chose de consistant à part des frites, par contre."

Les mains dans les poches, complètement déstressée, je me sens plus moi que jamais...


Revenir en haut Aller en bas
Justicier sans humour

avatar

Ezio Domenici
Justicier sans humour

Inscription : 21/03/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité06/10
2Volonté02/10
3Auspex05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Sam 27 Juin - 8:23

Plus ils se rapprochent de la lumière et plus Lucy semble se détendre. Ezio observe, silencieux. Étrange cette fille qui semble avoir peur du noir alors qu'elle chasse les créatures de la nuit. Il n'est pas là pour juger et ne pousse pas plus loin ses pensées.
Encore plus étrange qu'elle lui parle de ses origines. La plupart des Hunters qu'il côtoie s'en moquent bien, le fait qu'il soit un Domenici leur suffit en général. Mais il n'a pas donné son nom de famille à Lucy.
C'est vrai qu'elle possède un fort accent espagnol, mais ça lui va bien. Enfin ça ne dénote pas dans son comportement un peu extraverti qu'elle a laissé paraître auparavant.

- Je suis né à Trévise et laisse tomber le téléphone, la Guilde m'en donnera un nouveau, dit-il simplement.

La lumière s'intensifie sous le lampadaire et elle range sa lampe à UV, avant de reprendre, lui soufflant ses déductions lui ayant permis de le voir comme un Hunter.
Il la regarde à nouveau, dubitatif. A-t-elle vraiment eu besoin d'autant de réflexions pour comprendre sa condition ?
Elle l'a vraiment pris pour un mordant au début ? Paye ton insulte.

-T'es vraiment obligée de te coller toutes ses réflexions pour définir qui est quoi ? demande-t-il un peu surpris.

Autant pour les lycans, il lui est presque impossible d'en repérer un, autant pour les vampires...il les sent à 15 mètres à la ronde. C'est pas juste un vague sentiment comme elle le décrit, c'est une certitude. Ce ne sont pas seulement ses poils qui se hérissent, c'est une montée d'adrénaline, une accélération de son coeur comme si son corps s'excitait par avance de la chasse à venir.
Chaque Hunter est différent, Lucy est peut-être moins perspicace sur ce plan là, mais alors, elle doit facilement se mettre en danger ou alors elle n'est que rarement sur le terrain.
Elle lui demande depuis combien de temps il est à Londres, lui-même était entrain de se poser la question à son sujet. Une fille pareille ne passe pas inaperçue, pourtant, il n'a pas souvenir de l'avoir croisé une fois en 2 ans.

A nouveau il l'observe et la détaille, se demandant pendant quelques secondes pourquoi elle porte ce masque mais chasse rapidement ses interrogations, ça ne le regarde pas.

- 2 ans, répond-il machinalement alors que les lumières clignotantes du stand de nourriture lui fait légèrement plisser les yeux. Et toi ?

Il commande un jus de fruit et une pomme d'amour. C'est ce qui lui semble le plus sain dans cette baraque, ou le moins pire en fonction du point de vue où l'on se place.
Vu la tronche hilare de la foraine, elle doit pas avoir l'habitude de servir un clown accompagné d'une mutante aux cheveux bleus et au visage à moitié avalé par un masque.
Grand bien lui fasse.

- Commande quelque chose aussi, je te regarderais pas si tu veux, lui lance-t-il avant de glisser un billet dans la main de la foraine.

Se détournant légèrement, Ezio croque alors dans sa pomme. Le caramel est délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Brute chantante

avatar

Daniel Turner
Brute chantante

Inscription : 01/03/2015

À SAVOIR
Âge : 37 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Force05/10
2Bestialité03/10
3Mécanique06/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Sam 27 Juin - 13:31

Dan s’efforça de rester impassible. Mais l’idée de Nathalia en train de vider quelque chose ou quelqu’un était vraiment écœurante. A moins que ce ne soit l’odeur de merguez cramée qui flottait dans l’air ?
 
Lui aussi, il était cramé.
- Je pleure pas. C’est la fumée, répondit-il en désignant le stand des fameuses merguez.
Fumeur invétéré, il passait son temps à respirer de la fumée sans pour autant larmoyer ; mais ça ne lui vint pas l’idée.
 
En tout cas, Nath semblait requinquée. Elle l’attrapa par le poignet, et il se laissa mener. Il ne faudrait pas qu’elle le prenne pour un chiot ; mais ça ne le gênait pas vraiment de la suivre.
 
Il réfléchissait à ce qu’elle venait de dire. C’est vrai qu’ils enchaînaient les crises de larmes et de nerf. Ils étaient à fleur de peau, on aurait dit deux ados. Bizarre. Quant à « l’autre chose », elle pouvait se brosser. Elle croyait quand même pas qu’il allait lâcher le morceau ?
 
- Du calme, ma jolie, on se connaît à peine. Crois-moi, tu ne veux pas voir le loup, dit-il en rigolant grassement de sa blague.
Mais inconsciemment, il dirigeait déjà ses pas vers le train fantôme.
 
- Quand on parle du loup… reprit-il en distinguant un type dans la foule.
Il semblait se diriger droit sur Nathalia.
Revenir en haut Aller en bas
Chimiste in the sky

avatar

Lucy Belascain
Chimiste in the sky

Inscription : 26/02/2015

À SAVOIR
Âge : 25 ans
Couleur de parole : #26619C
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité03/10
2Volonté03/10
3Chimie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Sam 27 Juin - 20:35

Trévise. Bel et bien Italien, alors. Pas vraiment typique, aussi. Pas de cheveux noirs, d'yeux foncés de moquette pectorale et... Enfin, la même chose que mes compères d'Espagne. Le genre de truc qui a fini par me débecter tant ils me gonflaient à longueur de temps. Tant leurs regards quand ils voyaient pas peau pâle et mes yeux bleus me blessaient. Je hausse les épaules et enchaîne, parce que pour le coup, je n'ai pas envie de penser à ça maintenant, en plus du reste.

"C'est le nord de l'Italie, ça, non? Pas loin de Venise? Tu n'y as pas vécu?"

C'est bizarre de dire qu'il y est né, et pas qu'il est de là-bas. Bah, quand j'ai une retombée d'adrénaline, je réfléchis toujours trop, d'façon. Au moins, il m'a confirmé qu'il était bel et bien un Hunter, et sa question, même si elle sonne terriblement rude et probablement vexante, me fait marrer. Parce qu'en fait, on m'a traité de tellement pire dans ma vie... Et il a l'air d'avoir un tel balai dans le cul que je suis persuadée qu'il est juste incapable de diplomatie. Ou alors qu'il prend les gens de haut juste parce qu'il est bon en tout. Ah ouais, s'possible aussi, ça. Ce qui ne m'empêche toujours pas de rire à gorge déployée, même si ça ne se voit pas et que ça sonne un peu flippant, avec le mécanisme du masque.

"Vis la triste vie d'une personne aux médiocres capacités, Ez'. Y a ça, et y a aussi que j'essayais de tourner autour du pot parce qu'on n'est pas tous seuls ici. Et avec les soucis en ce moment, on n'a pas vraiment besoin de pub..."

Je le regarde commander sa pomme d'amour, choix étrange, j'ai l'impression, mais d'un autre côté, j'ai du mal à l'imaginer avec une barbe à papa. Un truc qui lui collerait les doigts et il ne saurait pas quoi en faire, s'accrochant partout avec un air sérieux et les sourcils froncés... Je n'arrive pas à m'empêcher d'éclater de rire à nouveau. Je me fous pas de sa gueule, nooooon. C'est juste tellement choupi les mecs trop sérieux. Des fois, ça me donne envie de les embêter. Mais il m'a aidée, alors je lutte un peu...

"La Guilde a jamais proposé de me payer un portable. Mais j'ai l'impression qu'elle a du mal avec les êtres au sang chaud. Tellement de Nordistes coincés chez nous... Soupe au lait, un peu, tu vois. J'y suis depuis... C'est ma sixième année à Londres, quand j'y pense."

Déjà. Mais sur six ans, j'ai dû passer en cumulé six mois à la Guilde proprement dite. J'avais un business à faire tourner, moi... Et des relations à me faire. Je regarde la meuf au comptoir se marrer et je tends la main, récupérant le billet du clown et lui en refilant un sorti de ma poche, avant de lui coller dans le col de son costume ridicule.

"Y a un truc que t'as pas pigé dans "je t'invite", Ez? Globalement, ça veut dire que c'est moi qui paie, tu vois. Enfin, je t'en veux pas, tu dois pas avoir l'habitude, hein..."

Je lui tapote la tête avant de retirer ma main vite fait. Pas trop envie de m'en prendre une. Mais finalement, elle se pose sur son épaule, la traîtresse, pour lui asséner une légère bourrade. Il est un peu con quand même, mais ma voix est dégoulinante de gentillesse quand je réponds. J'aime pas quand elle fait ça, j'ai l'air d'une ménagère en manque de télénovela. Ou d'une mamie parlant à son caniche préféré. Mais en espagnol. Enfin bref, tout ça pour dire...

"Qu'est-ce qui te dit que j'ai quelque chose à cacher sous ce masque. Est-ce que c'est pas juste un effet de mode? Ou un truc que je suis obligée de porter parce que je fais des allergies à l'air pollué d'ici?"

Je lui lance un regard qui dit "ne croit pas tout savoir mon petit bonhomme" avant de lui coller une nouvelle bourrade et d'éclater de rire. Parce que je me marre tout le temps, d'ordinaire, c'est la vie.

"Le fait est que t'as raison, en l'occurrence, mais je préfère autant pas, je causerais une émeute..."

Je hausse un sourcil et le pousse doucement vers une table de pique-nique. Quel intérêt de rester debout, même s'il faut faire dégager une bande de jeunes punks. Oh, un client à moi dans le lot. En plus, j'ai encore un peu les jambes qui tremblent de la frayeur que je me suis faite toute seule dans le noir, là-bas...

"T'as pas l'air si jeune que ça... Pourquoi Londres?"


Revenir en haut Aller en bas
Télépathe Frigide

avatar

Kiia L. Lönnrot
Télépathe Frigide

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole : #99ccff
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Télépathie05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Sam 27 Juin - 23:22

    Blake reste silencieux. Peut-être a-t-il encore besoin de quelques instants de répit pour se remettre. Aussi, elle n'ajoute rien, se contentant de le suivre en conservant le silence elle aussi. Quand il finit enfin par prendre la parole, elle relève son regard clair pour l'observer. Il se fait de nouveau mutin avant de s'appuyer contre un lampadaire et de répéter la même phrase.

    Elle s'arrête à son tour, à sa hauteur, et le regarde d'un air quelque peu perdu, les bras croisés sur sa poitrine. Elle écoute les raisons qui selon lui l'ont poussé à omettre qu'il n'affectionnait pas particulièrement les montagnes russes.

    Je vois, répond-elle simplement.

    Baissant les yeux pour fixer un point aléatoire sur le sol, l'air songeur, elle finit par relever la tête et décroise ses bras en les laissant retomber dans un petit bruit sourd contre ses hanches.

    Pour ma part, je pense que j'ai eu assez d'émotions comme ça pour la soirée, je vais rentrer, l'informe-t-elle.

    Elle se tourne d'un quart en faisant un pas, mais ne se met pas en chemin pour autant. Arquant légèrement la tête pour croiser son regard de nouveau, elle ajoute :

    Tu rentres avec moi ?


 
Kiia's Theme

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Al'cide

avatar

Joshua Barnes
Al'cide

Inscription : 10/03/2015

À SAVOIR
Âge : 28 ans
Couleur de parole : #ffffff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force6/10
2Bestialité5/10
3Crochetage4/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Sam 27 Juin - 23:36

    Josh suivit au mieux ce que Lux lui montrait et lui mimait au fur et à mesure pour lui décrire ce qu'elle voulait dans son tacos. Il lui répéta un par un les ingrédients qu'elle avait choisi, la quantité voulue, pour être certain de ne pas se tromper. Une fois qu'elle eut confirmé, il acquiesça d'un hochement de tête et refusa poliment l'argent qu'elle lui tendit.

    Lux, ne me vexe pas s'il-te-plaît. T'es ma copine, pas vrai ?

    Il lui décrocha l'un de ses plus beaux sourires et lui signifia qu'il la rejoindrait. Il régla leur commande et prit quelques boissons en prime, puis récupéra leur bouffe après avoir glissé les canettes dans les poches de sa veste. Il se dirigea ensuite vers la table de pique-nique où Lux attendait et posa les tacos dans leur boîte sur la table en bois.

    Et voilà ! Ca sent bon ! fit-il, enjoué.

    Il sortit ensuite les canettes de ses poches et les posa également.

    J'ai pris des sodas et des bières, j'me suis dit qu'on boirait les deux de toute façon.

    Il contourna la table jusqu'à se retrouver derrière sa brunette, et passa ses bras autour d'elle avant d'aller extirper la cigarette d'entre ses lèvres.

    J'aime pas quand tu fumes ces trucs, fit-il remarquer en revenant devant elle.

    Là, il attrapa ses lèvres pour lui offrir un baiser langoureux, mais ne s'y attarda pas. Reculant légèrement, un sourire espiègle au coin de la bouche, il braqua son regard d'obsidienne dans le sien.

    On va faire un deal. Chaque fois que tu fumeras une cigarette, voyons... Ce sera dix minutes de dessert en moins ! lança-t-il.

    Il lui tendit alors ce qu'il restait de sa clope presque consumée, un air provocateur sur le visage.

    Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose05/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Sam 27 Juin - 23:37

Dernière explication bancale qui ne les mène nulle part. Il a agit sans savoir pourquoi, elle ne surenchérit pas, se contentant d'accepter son attitude un peu perdue.
Le silence se fait à nouveau tandis que les deux coéquipiers se font face. Julian ne dit rien, Kiia non plus dans l'immédiat. Et puis, subitement, elle relâche la tension dans ses bras et lui indique simplement qu'elle va rentrer, avant de lui proposer de l'accompagner.

Il relève alors la tête et la regarde, un air suspicieux affiché sur son visage pâle.

- C'est encore une de tes propositions à la con ?

Il espère que non, d'autant plus que son hypnose fait effet. Sa proposition était innocente, elle souhaitait certainement faire la route avec lui.

- Oublie ça, reprend-t-il rapidement en se rendant compte qu'elle peut peut-être mal le prendre.
Il s'avance à son niveau et ajoute simplement :
- Rentrons.

Ses mains glissent machinalement dans ses poches, toujours étonnamment vides, avant qu'il ne se remette en route.
Elle a raison sur un point, les émotions ont été vraiment hautes en couleur ce soir, une chance qu'il n'ait pas craqué, une chance qu'il ait pu se maîtriser.
L'entrée de la fête n'est pas loin, et bizarrement, quelques secondes après avoir franchit le stand des caisses, il sent quelque chose dans sa poche, comme un bout de papier. Intrigué, il le porte à hauteur de ses yeux et découvre alors un billet de 10 livres sterling.
S'il s'en était rendu compte avant, il aurait pu lui offrir à bouffer. Haussant les épaules, il continue son chemin, Lönnrot à ses côtés.
La chaleur qu'elle dégage semble s'être amenuisée, et à présent, la jolie nordiste irradie autant qu'un simple feu-follet.


"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
Haunted
Revenir en haut Aller en bas
Justicier sans humour

avatar

Ezio Domenici
Justicier sans humour

Inscription : 21/03/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité06/10
2Volonté02/10
3Auspex05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Dim 28 Juin - 7:43

La bouche pleine, Ezio ne répond que par un hochement de tête aux propos de Lucy qui lui cause géographie. Il termine de mastiquer et avale sa bouchée sucrée avant d'ajouter :

- J'ai rapidement quitté la maison pour rejoindre le domaine à Venise afin de débuter mon entrainement.

Et quel domaine que celui-là, un des plus imposants de toutes les familles de Hunters, un des plus connus peut-être aussi. Il ne sait pas vraiment, en général, mentionner son nom de famille lui vaut quantités de réactions toutes diverses et variées. Mais parler du domaine de Venise ou bien du lieu où il a fait ses classes n'inspirent que peu. Venise c'est cool, presque englouti mais cool. La ville avait commencé des travaux de drainage il y avait des années de cela. C'était plutôt efficace, mais Ezio n'était pas du genre à se balader en ville en mangeant une gelato, alors il n'avait que faire de ce genre de détails.
Elle l'appelle Ez et il ne comprend pas de suite qu'il s'agit d'un diminutif dont elle l'affuble. Il fronce légèrement les yeux, cherchant à décrypter pourquoi est-ce qu'elle fait cela. Un son assez étrange s'échappe de son masque et il hésite à savoir, si son système part en sucette ou si...elle rigole peut-être ?
Bref, ouais les événements récents mettent un peu le bazar mais l'histoire de la nuit à déjà montré à divers moments que les factions trouvaient toujours une solution et que les menaces pouvaient être contrées. Ezio est confiant, Lucy prudente.

Ainsi elle est à Londres depuis six ans, mais la guilde ne lui paye pas de téléphone. Étrange là encore, on lui met tout à dispo depuis deux ans.
Comme elle lui rend son billet, enfin rendre...qu'elle lui refourgue de façon un peu agressive, il récupère son bout de papier et demande intrigué :

- C'est pas l'homme qui est censé inviter la femme ?

Même pas une question rhétorique, ni même une ironique, mais bien une vrai question parce que c'est ce qu'on lui a toujours répété, Antonio le premier. Mais à vrai dire, Ezio n'a jamais invité qui que ce soit. En fait, il n'a jamais eu de rencard et ne s'est jamais retrouvé en tête à tête comme ça avec une femme.
Pour autant, ça ne le perturbe pas plus que ça et il finit par ajouter en rangeant le billet dans sa poche :

- Comme tu veux, alors.

Puis elle lui tapote la tête et lui assène une bourrade. Qu'est-ce qu'elle fou ? Elle veut se battre ? Ou alors, elle lui en veut d'avoir tenté de payer un truc ? Toujours est-il qu'il ne comprend pas trop ce comportement qu'il juge incongru.
Ils s'éloignent alors pour prendre possession d'une table à pique nique lorsqu'elle lui reparle de son masque.

- C'était une simple supposition, reprend-il alors. Si tu avais des problèmes respiratoires, tu aurais été radiée de la Guilde. On ne garde pas les malades sur le terrain. Quand à ton effet de mode...je ne suis certes pas un expert en la matière mais c'est bien la première fois que je vois ça.

Bien sur qu'il a raison, Ezio a toujours raison, parce qu'il suit une logique implacable au lieu de sentiments à la cons qui bernent la plupart des autres Hunters.
Parce qu'il sait garder son sang froid, quand d'autres se laissent aller encore une fois, à des émotions qui n'ont pas leur place sur un champ de bataille.
Elle vire des punks de l'emplacement et s'y assoit. Il s'installe lui aussi en face et sirote sa canette d'IceTea.

- Pas eu le choix, commence-t-il a expliquer. Volonté de mon oncle Antonio.

Evidemment, il ne peut pas lui dire qu'il a été élevé dans la parfaite tradition Domenici et qu'on a fait de lui une arme capable de penser par elle-même. Il ne peut pas lui dire non plus, qu'on l'a envoyé à Londres pour qu'il puisse surveiller le Conseil et le Prince pour le compte de la Guilde. Quelle scandale cela ferait, de savoir que la Guilde n'a pas confiance absolu dans le Conseil ?
Il trouverait presque ça drôle, persuadé que l'inverse est également vrai.

- Et toi ? Pourquoi avoir quitté tes tapas pour de l'agneau à la menthe ?
Revenir en haut Aller en bas
Chimiste in the sky

avatar

Lucy Belascain
Chimiste in the sky

Inscription : 26/02/2015

À SAVOIR
Âge : 25 ans
Couleur de parole : #26619C
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité03/10
2Volonté03/10
3Chimie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Dim 28 Juin - 10:14

Il est trop mignon... C'est le premier truc qui me traverse l'esprit quand il me pose sa petite question innocente sur les invitations. J'ai envie de recommencer à lui frotter la tête, mais j'ai la forte impression que pour un Italien, il est pas fort tactile, l'animal. Un tantinet frustrant, parce que des fois, ça me vient naturellement. Le fait est que j'essaie de pas rire, cette fois, même si au fond, ça s'entend quand même dans ma voix.

"C'est complètement démodé, ça. La libération de la femme, c'était y a un moment, tu sais. On a même le droit de vote, on peut hériter, et on a le droit d'avoir un compte en banque à notre nom... Plus sérieusement, Ez... Dans l'absolu, c'est effectivement ce que fait un gentleman, inviter les femmes. Mais quand elle te dit qu'elle t'invite, c'est vexant que tu paies à sa place, parce que c'est comme si tu la tenais pour incapable d'honorer ses engagements, tu vois?"

J'ai l'impression de parler à mon cousin qui a dix ans de moins que moi. Un gamin, c'est ça! C'est pour ça qu'il me fait cet effet de petit chiot adorable. Ceci explique cela. Je ne doute pas qu'il soit un Hunter excellent, il en a l'air, et il s'entraîne de toute évidence depuis très longtemps, de ce qu'il me dit, mais tout le reste... Il a du retard à rattraper. D'ailleurs, je me demande s'il n'est pas sorti qu'avec des filles vénales, jusque-là, qui le laissaient effectivement tout payer. Pauvre petit...

On s'assied et il m'explique le pourquoi du comment de mon masque, je hausse les épaules.

"Ton raisonnement est un peu faussé, non? Je veux dire, si j'avais vraiment un problème physique, pourquoi est-ce que je ne ferais pas une petite chirurgie esthétique? Et surtout, pourquoi un masque anti-gaz, et pas quelque chose de plus joli, ou qui me permettrait, dans l'absolu, de conserver mon odorat?"

C'est juste pour l'emmerder, mais j'attends de voir ce qu'il va répondre. Parce que moi je le sais, bien sûr. Peut-être. Je lui fait signe de la main de passer à autre chose et il m'annonce qu'il est à Londres contre son gré. Enfin à peu près. Et quand il évoque la bouffe, je ne peux pas m'empêcher de frissonner.

"C'était dur au début, ce changement de climat, de nourriture. Et ces gens froids et flegmatiques. Mais j'ai pas eu le choix non plus. Enfin, si, j'aurais pu rester en Espagne et attendre que ma mère m'envoie sur une mission suicide parce qu'elle ne me supportait plus. Pas juste à cause de mon caractère, je préfère prévenir d'avance..."

Et je rigole encore. Parce que même si je lui en veux pour tout ça, c'est loin derrière moi. Ou presque. Ou alors juste parce que je n'ai pas envie de trop m’appesantir dessus... Mais changeons de sujet.

"Pourquoi Londres, du coup? Après tout, la Guilde est partout... Il aurait pu t'envoyer en France aussi bien qu'ici. Ou en Russie, que sais-je?"


Revenir en haut Aller en bas
Justicier sans humour

avatar

Ezio Domenici
Justicier sans humour

Inscription : 21/03/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité06/10
2Volonté02/10
3Auspex05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Dim 28 Juin - 17:15

Elle doit le prendre pour un con. Enfin, un gentil garçon un peu arriéré vu qu'elle lui relate l'histoire de la libération de la femme et ça ne le dérange pas de passer pour un mec totalement inoffensif pour le coup. Enfin, c'est une Hunter, elle aurait été vampire la donne aurait été différente. Aussi, il ne relève pas lorsqu'elle se fou gentiment de sa gueule. Il en a un peu l'habitude, bien qu' à la guilde, ce genre de plaisanteries sont plutôt le résultat d'une jalousie ou d'une envie de faire chier tout simplement. Il y est globalement imperméable à tout cela.
Quoiqu'il en soit, elle a payé et devrait être satisfaite alors, comme elle le dit, elle doit se sentir capable d'honorer son engagement. Putain pour une pomme d'amour sans déconner ?
Leurs vies doivent vraiment être différentes.

Elle revient sur le masque, souhaitant visiblement lui montrer que son raisonnement est faux. Il hausse les épaules et passe à autre chose. Si elle veut faire tout un mystère, qu'elle le fasse, il n'est pas dans une soirée enquête. En outre, un masque pour lui sert à "masquer" quelque chose, dans son sens premier. Il n'avait pas été chercher plus loin, voilà tout.
Pour Ezio, ce qui ne touche pas au monde de la nuit n'a que peu d'intérêt en vérité.
Une nouvelle gorgée d'IceTea dans la bouche, il l'écoute lui expliquer comment elle s'est retrouvée à Londres, hausse u sourcil à l'évocation de sa mère qui aurait tenté de la tuer. Étrange, de balancer ça à un inconnu. Encore plus étrange, que des Hunters de la même famille cherchent à se détruire. C'est pas comme s'ils étaient assez nombreux pour traquer les mordants.
Elle en rit, nerveusement très certainement, mais il n'a pas envie qu'elle s'étale sur le sujet. Parler de sois c'est intime et par pudeur, lui ne le fait jamais.

- Le siège de la Guilde est à Londres. Tree of Heart, ça te parle ? Mon oncle y possède quantité d'actions et souhaitait vivement que le reste de la famille le rejoigne. D'autant plus que, ma famille fait partie des dirigeants.

Pas que ce soit franchement intéressant, mais bon, pas son genre de se la raconter " Hey je suis Ezio Domenici, l'un des héritiers de la Guilde." Alors oui, forcément, il brode un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Inspectrice aux dents longues

avatar

Nathalia Aleexiva
Inspectrice aux dents longues

Inscription : 20/03/2015

À SAVOIR
Âge : 27 ans
Couleur de parole : 339933
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose03/10
2Discrétion06/10
3Célérité05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Lun 29 Juin - 2:04

"Mais bien sûr, la fumée. C'est vrai que ça pique."

Pas plus que celle dégagée par son cigare épais comme un bras, par contre, mais bon, elle lui laisserait son petit orgueil. Et puis, elle aussi avait encore les yeux rouges, donc elle n'était pas vraiment en état de le contredire. Pas sur ça en tout cas, parce que la phrase suivante, il ne la comprit pas vraiment. Voir le loup ? Mais de quoi il parlait ? A part l'allusion graveleuse qui sortirait de nulle part, et qu'elle préféra ne pas relever – l'habitude – elle ne comprenait pas trop ce qu'il pouvait vouloir dire. Elle s'assura d'ailleurs de le lui faire savoir, tournant vers lui un regard interrogateur, mais elle n'eut pas le temps de développer, se retournant à nouveau pour voir ce qui avait fait réagir Dan. Et il avait eu raison de réagir, comme elle le découvrit.

"Ryan !"

Se séparant aussi vite du colosse, elle fendit la foule pour rejoindre son partenaire.

"Mais qu'est-ce que tu fais là ? Je croyais que tu ne pouvais plus venir !"

Il se passa une main dans les cheveux en souriant, l'air un peu gêné.

"Oui, en fait tu sais le truc qui a fait que j'ai annulé… C'était du boulot, un accident à Southwark. Enfin, ça ressemblait à un accident, mais… Bref, c'est compliqué, mais en gros le commissaire bat le rappel des troupes, et donc il faut que tu viennes toi aussi. C'est en rapport avec notre dossier d'il y a trois mois, les vols de voitures. Je t'expliquerais sur le trajet."


Elle soupira. Ce n'était même pas surprenant. Ce genre de choses arrivait tout le temps. Pas de repos pour les braves !

"Très bien, j'arrive. Laisse-moi juste une minute."

Elle laissa Ryan en arrière et retourna vers Dan. Elle souriait, mais ses yeux étaient encore rouges. Se plantant devant lui, elle tendit une main.

"Bon, je suis désolée, mais je vais devoir y aller. Le boulot, tout ça. J'ai pas un instant à moi ! Mais c'était sympa de traîner avec toi. Enfin la plupart du temps. Bref, on pourrait remettre ça un autre jour, quand j'aurais plus de temps peut-être ?"


 
Revenir en haut Aller en bas
Dandy borderline

avatar

Paul Mansard
Dandy borderline

Inscription : 24/02/2015

À SAVOIR
Âge : 154 ans
Couleur de parole : #ff6633
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose06/10
2Discrétion02/10
3Chimérie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Lun 29 Juin - 8:00

Si tout cela n'était pas joyeux et magnifique... Dans un épanchement mielleux de sentimentalisme pur... Quel... chef d'oeuvre...

L'envoyé de BW roula des yeux, décidément, toute cette "journée" n'était qu'une bien vaste blague. Il avait noté les "écarts" de certains, les airs idiots et paumés d'autres... Finalement rien de bien transcendant. On n'oubliait pas les effluves de "loups" ça et là. S'il était gorgé d'un humour certain, ce qu'il était à ses heures perdues en temps utile, il aurait pu se nommer officiellement "Rapporteur de Paris" en bon Français de ses origines. French irony, isn't it ?

Assez de temps perdu en tout cas, il avait tout ce qu'il fallait pour son rapport. Mais aussi et surtout... pour ses dossiers personnels. Il laissa donc la plèbe ici-même et se mit en route pour la sortie, espérant intérieurement que ce fichu problème de cordes vocales, comme il le pensait, se terminerait une fois loin de l'enceinte de la fête foraine.

Un bon bol d'air "pur", loin de tout ça. Et en rentrant, une bouteille de bourbon histoire de digéré avec ses petits vices dont il avait le secret encore une fois. Enfin un moment où là, lui, s'amuserait...

Salut et bon vent, forain de malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Cowboy séducteur

avatar

Dixon Foster
Cowboy séducteur

Inscription : 22/03/2015

À SAVOIR
Âge : 27 ans
Couleur de parole : #CC6600
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité07/10
2Volonté06/10
3Auspex01/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Lun 29 Juin - 8:20

Les deux compères, chapi-chapo, avaient totalement déambulé ailleurs. Dixon, plus titubant que jamais, riait comme un con beurré qu'il était à chaque fois que Blake lui racontait une histoire totalement idiote d'une anecdote de ses histoires irlandaises. Cela étant, ils avaient perdu dans l'affaire leurs deux "z'amoureux" et finalement, bras-dessus, bras-dessous, ils avait viré de trajectoire au fur et à mesure que Dixon riait et que Blake racontait.

Et puis tant pis, ils z'avaient probablement beeeesoin d'intimitééééé !

Dixon se sentait de plus en plus incapable de tenir sur ses jambes. Ils ont fait fumer il-ne-savait-quoi dans l'atmosphère, mais c'était du bon ! Ohhh oui ! Blake le retenait à chacun de ses pas, mais même pour le p'tiot vampirounet d'amour, c'était de plus en plus compliqué aussi ! Mais qu'il était meuuuugnon dans son p'tit costume de clown quand-même !

Tiens, un bisou sur le front, garçon !

- J't'adooooore tu sais, Blakounet ?! rit-il, complètement pété, se retenant à lui car se redressant avec bien de la peine !

- Ouais ! Mais j'te sens aussi bien parti là ! On va rentrer hein ?! Roi d'la teuf !

- Yeeeehaaaa ! cria alors le cowboy, tournant bien difficilement son bras en l'air comme tenant un lasso.

Riant avec bon coeur, le p'tiot clown les dirigea gentiment vers la sortie. Ô surprise ! Les z'amoureux pas loin ! Dixon leur fit un signe totalement chalereux mais bien maladroit de la main en manquant de perdre l'équilibre et de tomber la poire le première dans la gadoue ! -Ouh ouh ouhhhh !- fredonna-t-il dans sa tête. Blake fit signe à Lux et lui lança, ainsi qu'au gentil loupiot :

- Désolé, on vous avait perdu ! Mais c'est que l'autre joli-coeur chavire grave de plus en plus ! J'le ramène au bercail ! On s'appelle Lux ! Et ravis de t'avoir rencontrer, Josh !

- B..onne bourre les chéris ! lança d'une voix affreusement aiguë le cowboy qui tenta de sourire, mais qui éclata tout bonnement d'un rire toujours plus à l'ouest.

Remarque, quoi de plus naturel... à l'ouest... L'Ouest... Far-Ouest... pour un cowboy... vous saisissez hein ?!

Toujours est-il que le vampire à la peau presque d'humainillot le traîna vers la sortie, alors qu'il gloussait en continue en lui déclarant des mots d'amour digne d'une représentration théâtrale !

Rideau ! Sortie ! Applaudissements, mesdames et messieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Coeur de loup-garou

avatar

Lux McArthur
Coeur de loup-garou

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 20
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Manipulation05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Lun 29 Juin - 18:35

Sitôt Josh en vue, Lux se remit à sourire aussi bêtement que n'importe quelle fille à son premier rencard. Avant qu'elle ait pu ne serait-ce que penser à jeter sa clope pour ouvrir une canette et commencer à manger, le beau ténébreux était passé derrière elle et l'entourait de ses bras. Un bref instant, elle fut suffoquée par l'excitation d'être contre lui, enveloppée par son odeur et sa chaleur. Mais quand il fit ce pour quoi il était venu, elle se trouva soudain complètement décontenancée. L'acheter avec des baisers délicieux et des promesses de sexe, c'était vraiment bas... Et horriblement tentant.

L'éclat de colère qui l'avait d'abord traversée à l'idée qu'il lui dise ce qu'elle devait faire, qu'il lui impose sa volonté, la prive d'une chose qu'elle aimait et lui fasse du chantage par dessus le marché, s'éteignit rapidement. Les sourcils froncés, elle réfléchit intensément puisqu'elle ne pouvait déverser son flot d'énervement en criant comme elle l'aurait fait d'ordinaire.

Cette mine qu'arborait le beau Josh était bien trop provocante et tentatrice pour être honnête, elle le savait très bien. Mais... Il était le premier à avoir le droit de rester plus d'une nuit alors peut-être pouvait-elle tenter d'autres nouveautés.

Un sourire rusé étira le coin de ses lèvres du côté gauche avant de s'épanouir pleinement tandis qu'elle se tournait à cheval sur son banc pour faire face au jeune homme. Sans le quitter des yeux, elle prit le reste de cigarette de ses doigts et l'envoya valser à ses pieds pour l'écraser sous son talon. Maintenant, l'explication. Du moins si elle réussissait à se faire comprendre. Elle choisit de tenter d'articuler lentement pour qu'il essaye de lire sur ses lèvres et de compléter avec des gestes aussi simples que possible.

- Pour chaque cigarette dont je me prive, je veux dix minutes de dessert en plus, alors.

Le deal était parfait à ses yeux, et la motivation suffisante pour qu'elle hésite à fumer autant. En tout cas, lorsqu'elle serait avec lui.

Interpellée par Dixon et Blake qui paraissaient dans un état avancé d'ébriété pour ne pas dire complètement beurrés, elle leur fit un signe de la main accompagné d'un sourire. ils s'appelleraient, oui. Pour le moment, il y avait plus important : Josh d'abord, les tacos ensuite, et le sexe pour finir. Parce qu'elle allait vouloir du dessert immédiatement après les délicieux plats mexicains.







"Le plus grand ennui, c'est exister sans vivre."
Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Chimiste in the sky

avatar

Lucy Belascain
Chimiste in the sky

Inscription : 26/02/2015

À SAVOIR
Âge : 25 ans
Couleur de parole : #26619C
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité03/10
2Volonté03/10
3Chimie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mar 30 Juin - 17:10

Et le v'là qui me sort "Tree of Heart, ça te parle?" Appelle-moi con aussi... La question c'est plutôt, à quel Hunter ça ne parle pas? Je hausse les épaules. Il me fait rire, quand même, ce petit. Même si quand, finalement, il me sort que sa famille fait partie des familles dirigeantes, que je recoupe le nom de l'oncle et que je fais deux et deux... Je suis globalement aussi débile que j'en ai l'air, mais par phase seulement. Un instant je me lance dans une petite introspection. Est-ce que ça change ma vie qu'il fasse partie des dirigeants de la Guilde? Aurais-je changé quoique ce soit à ce qui s'est déroulé si je l'avais su? J'aime à penser que non, par vanité certainement.

J'attends qu'il finisse sa pomme d'amour et je me lève avant de lui tendre la main pour l'aider à se relever, même si je suis loin d'être certaine qu'il la prendra. Je sais pas, il m'a pas l'air du genre à demander de l'aide. Bizarrement, j'ai beaucoup de mal avec ces gens-là. Probablement parce que j'en suis.

"En tous cas, je comprends mieux que tu sois aussi bien élevé. Malheureusement ça se perd chez nous comme un peu partout. Allez, Ez', viens on s'arrache d'ici, que tu puisses enlever ton costume ridicule... "

Question du jour, que porte-t-il en-dessous? Haha, excellente question. Pas que j'ai pas envie de savoir, ne pas consommer n'a jamais empêché de se rincer l’œil. Et je pense pas qu'il m'en tiendra rigueur. Ni n'en tirera avantage. Et je l'utilise sans frais. C'est un peu salaud. Et je sais pas pourquoi, j'ai vraiment l'impression d'être avec un gamin. Et j'ai du mal avec les gosses... Mais bon. J'attends de voir s'il se lève et suit avant de partir vers la sortie. Tout ce bruit, ça commence à m'insupporter. C'est pas mon genre de bruit. Et sur le chemin, je tape la discute, comme d'hab.

"J'imagine que tu sors pas beaucoup pour faire du tourisme, si? T'es déjà allé au Millenium Eyes?"

Je connais que les quartiers craignos, qu'y puis-je..?


Revenir en haut Aller en bas
Brute chantante

avatar

Daniel Turner
Brute chantante

Inscription : 01/03/2015

À SAVOIR
Âge : 37 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Force05/10
2Bestialité03/10
3Mécanique06/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mar 30 Juin - 21:35

Nath ne comprit pas la blague. Pas vraiment étonnant, et pas plus mal au fond. De toute façon, elle en avait plus rien à faire depuis qu’elle avait aperçu le fameux « Ryan ». Elle se jeta sur le type en un battement de cil. Clic clac, elle était partie. Elle allait quand même pas le planter là ?
 
Attristé, voire carrément déprimé par le départ soudain de sa blonde, Dan allait tourner les talons lorsqu’elle se repointa. Elle lui expliqua pour « le boulot, tout ça ». Réitéra l’invitation. L’avait pas froid aux yeux, la fille. Ou alors, c’était du vent. Ou alors, elle avait vraiment passé un bon moment ; mais entre son portefeuille et ses crises de nerf, il était un poil sceptique.
 
- Ouais. T’auras qu’à m’appeler, dit-il, pragmatique, en désignant d’un coup de menton l’endroit indéterminé où elle avait rangé sa carte.
- Salut.
Il faillit lui ébouriffer les cheveux comme à une gamine ou à un louveteau, mais se ravisa. Il enfonça ses mains dans ses poches et s’éloigna en traînant les pieds vers le stand de pêche aux canards.
Revenir en haut Aller en bas
Justicier sans humour

avatar

Ezio Domenici
Justicier sans humour

Inscription : 21/03/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité06/10
2Volonté02/10
3Auspex05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mar 30 Juin - 22:22

Ezio finit sa pomme d'amour et suçote le bâton avec nonchalance, avant de le jeter dans la poubelle la plus proche. Lorsqu'il reporte son attention sur Lucy, cette dernière se lève et lui tend la main avant de prendre la parole.

Elle le gratifie de son éducation avant de lui proposer de se tirer d'ici. Excellente idée. Il aimerait bien retrouver ses fringues et se débarrasser du costume de clown. Il n'a pas vraiment besoin de son aide pour se relever, voire pas du tout même. Bordel, il est simplement assis sur un banc.
Mais une main tendue, ça ne se refuse pas. Il la prend donc dans la sienne et se redresse avant de la relâcher. Elle a l'air de bien s'amuser en tout cas.
Ils se mettent en marche et discute de tout et de rien.

- Ouais, je connais pas trop mal Londres, mes missions m'ont conduit dans tous les quartiers possibles et inimaginable. J'aime bien Millenium, la vue est sympa.

Inutile de préciser qu'il a exécuté quantité de vampire dans ce secteur, ils ne sont pas là pour parler boulot.

- Et toi ? tu préfères quoi à Londres ?

Il pose la question machinalement, après tout, ne sont-ils pas entrain de discuter ? C'est un peu étrange, voire surréaliste, encore plus avec son masque qui fait des bruits d'avion parfois, mais lui-même s'est retrouvé dans un costume de clown sans savoir pourquoi alors...
Bref, l'entrée n'est plus très loin, il aperçoit de loin le mec qui l'a invité à faire tourner cette roue stupide et compte bien lui demander des infos sur ses fringues.

- Tu m'excuses quelques minutes ? demande-t-il poli.

Il se dirige vers le stand et entre derrière le pan de tissu qui en marque l'entrée. L'intérieur est vide. Il appelle " Hé ohh" mais personne ne répond. Il devrait se mettre en colère, pourtant, sa tempérance le garde ce ce genre de sentiments négatifs et il ressort, très légèrement agacé. Par réflexe, il porte une main sur sa cuisse pour sentir son arbalète mais lorsque ces doigts touchent le tissus, la matière l'interpelle. C'est du cuir.
Il s'admire quelques secondes, retrouvant avec soulagement ses vêtements. Enfin, chaque chose est à sa place, sauf peut-être elle.
Son regard se porte sur l'étrange fille qu'il a rencontré. Il se demande comment peut bien vivre une fille pareil mais se garde de lui poser la question, de peur que ce soit mal interprété.

Il écarte les bras avec un sourire, comme pour lui dire "regarde, mes fringues sont de retour."
Dans la poche interne de son imper en cuir, le document qu'il est venu chercher est repliée, bien au fond.

- Je te raccompagne ? demande-t-il simplement à la fille aux cheveux bleus.

Avec ou sans elle, il est plus que temps de quitter ce lieu maudit.
Revenir en haut Aller en bas
Al'cide

avatar

Joshua Barnes
Al'cide

Inscription : 10/03/2015

À SAVOIR
Âge : 28 ans
Couleur de parole : #ffffff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force6/10
2Bestialité5/10
3Crochetage4/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mer 1 Juil - 15:07

    Son sourire s'agrandit à la réponse qu'elle lui formula du bout des lèvres. Et il n'y voyait pas d'inconvénient, bien au contraire. Il acquiesça donc d'un mouvement de tête, avant de se tourner vers le duo qui venait de les interpeller.

    Si Josh adressa un geste d'adieu au binôme ivre, un sourire amusé en coin, il n'apprécia pas vraiment le "bonne bourre" qui leur était destiné. On ne pouvait pas dire qu'ils faisaient les choses dans la dentelle tous les deux mais, il respectait Lux, aussi ne tenait-il pas à utiliser des termes aussi vulgaires pour désigner ce qu'ils feraient prochainement. D'ailleurs, en parlant de ça...

    Tu sais quoi ? On va manger sur la route, ça nous fera digérer en même temps, dit-il en l'embarquant avec lui.

    Une fois la sortie prise, il eut une légère sensation de malaise envolé, comme s'il ne craignait plus tout à coup que les lumières ne s'éteignent. Quant à Lux, il fut ravi de pouvoir enfin entendre sa jolie voix de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mer 1 Juil - 22:07

Insania, the Dark Fair



Petit à petit, les visiteurs quittent la fête jusqu'à laisser les lieux vides de toute présence. Les forains eux aussi disparaissent, excepté l'étrange bonhomme de la Roue de la Fortune qui, avec un sourire satisfait, se contente de faire basculer un énorme levier qu'il doit tenir de ses deux mains. Un bruit mécanique se fait entendre et résonne dans l'air ambiant avant qu'un grésillement typiquement électrique ne le remplace.
Les lampadaires clignotent, agonisants avant de rendre l'âme dans un dernier sursaut. Les ampoules colorés des devantures de stand perdent de leur éclat et petit à petit la fête foraine s'endort dans l'obscurité.

Le lendemain matin, la place sur laquelle elle était installée est vide, comme si elle n'avait jamais existé. Lorsque vos personnages apprennent, d'une façon ou d'une autre, que nulle fête foraine ne s'est installée à Londres depuis plusieurs mois, ils s'interrogent sur les souvenirs qu'il leur reste et sur l'éventualité d'avoir rêvé cette soirée.

Citation :

Félicitations à tous les participants de ce premier event, marquant le premier mois de notre forum !
En récompense exceptionnelle, nous vous offrons 1 point de statistique à placer là où vous le souhaitez pour votre personnage, et un seul souvenir que votre personnage conservera comme venant d'un rêve.

Merci de nous indiquer à la suite de ce message quelle statistique vous souhaitez augmenter et quel souvenir vous conservez.
Revenir en haut Aller en bas
Inspectrice aux dents longues

avatar

Nathalia Aleexiva
Inspectrice aux dents longues

Inscription : 20/03/2015

À SAVOIR
Âge : 27 ans
Couleur de parole : 339933
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose03/10
2Discrétion06/10
3Célérité05/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Mer 1 Juil - 23:36

Merci pour ce super event, c'était bien sympa !

Pour ma récompense, je garderais le test de force avec Dan ^^
(Et un point en Discrétion, je sens qu'il va bientôt servir ><)


 
Revenir en haut Aller en bas
Chimiste in the sky

avatar

Lucy Belascain
Chimiste in the sky

Inscription : 26/02/2015

À SAVOIR
Âge : 25 ans
Couleur de parole : #26619C
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité03/10
2Volonté03/10
3Chimie07/10

MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   Jeu 2 Juil - 0:59

Hey!

Merci pour l'event Wink

Je garderai un souvenir de pomme d'amour en train d'être croquée, merci bien =)

Et un point en... chimie!

Bisouillous !


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event n°1] Insania, the Dark Fair   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event n°1] Insania, the Dark Fair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» event coupe du monde la semaine prochaine
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: Événements & Concours :: Archives des Events
-