Écouter l'ambiance de Requiem
 

Partagez | 
 

 3- Les mythes et réalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyran en chef

avatar

The Thames
Tyran en chef

Inscription : 15/11/2014

À SAVOIR
Âge : /
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: 3- Les mythes et réalités   Lun 29 Juin - 17:21

Proposer un mythe ou une réalité


Nous vous invitons à proposer vos idées pour compléter cette annexe et ainsi améliorer le forum.
Voici le formulaire à remplir si vous souhaitez proposer un mythe ou une réalité (en cohérence avec l'univers). Il est à renvoyer par MP à The Smog ou The Thames. Les auteurs seront crédités pour leurs oeuvres, naturellement.

Code:
[b]Section [/b]: Vampire, Hunter, Lycan, Autres
[b]Titre :[/b]Indiquez le titre du mythe ou de la réalité
[b]Texte :[/b] Votre idée !
Revenir en haut Aller en bas
Tyran en chef

avatar

The Thames
Tyran en chef

Inscription : 15/11/2014

À SAVOIR
Âge : /
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: 3- Les mythes et réalités   Lun 29 Juin - 17:22

Les Hunters


La malédiction des jumeaux
Les Hunters sont des prédateurs-nés et, à ce titre, il semble que la Nature interdise à des jumeaux de se développer normalement dans le ventre de leur mère. L'un des deux prendra toute la force de l'autre, le plus puissant des deux a priori. À moins que le foetus le plus faible ne survive même pas à la gestation.
En grandissant, cette différence se marquera davantage, faisant de l'un des deux un Hunter aux capacités légèrement supérieures à la moyenne et de l'autre un être trop faible pour seulement manier les armes, à la santé et au physique fragiles qui malheureusement ne vivra pas très vieux.

Aussi est-il généralement vu comme une malédiction pour une femme Hunter d'être enceinte de jumeaux. D'ailleurs, et pour autant qu'on le sache, ça ne s'est pas produit depuis des générations, comme si le corps des femmes Hunters s'était adapté de lui-même à cette problématique.



Les Vampires


Diabler un vampire
Il est dit qu'un vampire qui boit jusqu'à la dernière goutte de sang d'un autre vampire s’approprie ses pouvoirs qui viennent ainsi s'ajouter aux siens. On appelle cette action diabler. Mais cela n'a jamais été prouvé et l'on peut penser qu'il s'agit tout bonnement d'une histoire permettant d'expliquer la puissance de certains vampires.

La salive des vampires
Pourquoi Hatori, le chirurgien du VII n'utilise jamais la salive de vampire pour soigner une blessure grave ?
Nous connaissons les vertus de cette substance qui permet une régénération rapide des cellules, pourtant, elle n'est globalement pas utilisée en médecine dans le monde de la nuit.
La réponse est simple : outre le fait qu'Hatori trouve ça absolument répugnant, on ne connait pas tous les pouvoirs qui peuvent se développer chez les vampires. De nouveaux types de dons peuvent voir le jour sans arrêt et, compte tenu du fait que certains vampires peuvent exercer un contrôle par leur sang (voir la fiche de Gilda Garnier), on pense qu'il est possible de trouver un équivalent par la salive même si ça n'a jamais été démontré. D'où la prudence des médecins du monde de la nuit.



Les Lycans


Histoire de complémentarité
Certains témoignages affirment que les lycans peuvent devenir accros au sang de vampire, comme si leur sang devenait une drogue. Connaissant la propension de certains humains à développer une addiction à la morsure des vampires, les laboratoires de recherche du Conseil et de la Guilde se sont penchés il y a de cela des années sur le rapport possible entre ces deux phénomènes.
Leurs recherches ont mis au jour la présence d'une hormone inconnue dans le sang des vampires mais également dans leur salive. Appelée STELLIONATORINE, cette hormone n'est produite que par les vampires via une glande qui se développe au cours de leur transformation en créature nocturne. C'est elle qui leur donne l'instinct de prédation dont ils étaient dépourvus en temps qu'humains lambdas, et c'est elle encore qui a des vertus addictives pour les autres races.

D'après une hypothèse actuellement à l'étude au Conseil et à la Guilde, le lycan nourri au sang de vampire deviendrait plus fort, notamment lorsque le sang est couplé à un IECA (Inhibiteur de l’Enzyme de Conversion de l’Angiotensine). Actuellement, les laboratoires de recherches de la Guilde et du Conseil cherchent des volontaires pour effectuer des tests. Ils pensent que cela augmenterait potentiellement les chances de survie du lycan à sa première transformation. Cependant, même si cela se vérifie, il est peu probable qu'ils annoncent cette bonne nouvelle aux lycans.



Autres


Le voleur de peau
Les rumeurs parlent de crimes étranges, toujours les mêmes. Un jour quelqu'un, n'importe qui, se comporte étrangement. Il oublie le visage de ses proches, oublie ses obligations, et fait quelque chose d'idiot. Parfois même il commet un crime, voire plusieurs. Et ensuite, il disparaît dans la nature... Jusqu'à ce que son cadavre soit retrouvé, mort depuis la veille du jour où il a commencé à agir bizarrement. Et à chaque fois, le corps est retrouvé écorché, ses muscles à nus sur tout le corps, intact à part ça, à l'exception d'une fente dans le dos remontant de la hanche gauche jusqu'à l'épaule droite. Aucun journaliste ne le dira jamais, la police veut étouffer l'affaire, mais moi je vous le dis. C'est l’œuvre du voleur de peau.

Les origines du voleur de peau sont floues, mais elles semblent remonter au XVème siècle, et à la découverte du continent américain par les Européens. Ceux-ci rencontrèrent pour la première fois la civilisation aztèque avec les conséquences que l'on connaît aujourd'hui. Mais les légendes parlent d'un navire oublié de l'histoire, le Santa Barbara, dont l'équipage aurait, le premier, tenté d'établir le dialogue avec les Aztèques. Ceux-ci, voulant faire honneur à leurs hôtes, décidèrent de sacrifier l'un des Européens à leurs dieux. Les membres de l'équipage volèrent au secours du malheureux, mais le temps qu'ils arrivent, il était déjà trop tard. Leur compagnon était vivant, mais toute sa peau avait été arrachée à partir d'une seule entaille dans le dos, et jetée dans un bûcher en l'honneur de Xipe Totec, le dieu écorché. Il ne pouvait espérer survivre sans peau, et la sienne était perdue. Aussi s'empara-t-il de la peau du prêtre aztèque, l'arrachant comme on lui avait pris la sienne, et la revêtit comme un vêtement.

Mais Xipe Totec ne rend pas ce qu'on lui a offert, et la peau du sacrifié était sienne. Dans un premier temps, la peau du prêtre fut parfaite pour l'écorché. Il put fuir la cité aztèque avec les siens, retourner au Santa Barbara et reprendre la mer. Mais bien vite, la nouvelle peau commença à se détendre. Ses bras pendirent comme des gants trop grands. Son visage glissa. Puis elle se mit à pourrir. L'écorché ne put finalement plus la garder. Mais il lui fallait toujours une peau. Sa première victime fut un simple mousse, tout le monde pensa qu'il était tombé par dessus-bord. Puis ce fut un cuistot. Puis un canonnier. Puis un marin. Quand le Santa Barbara revint s'écraser contre les côtes européennes, il n'était peuplé que de corps dépecés, pourrissants, et d'une ombre qui disparut dans les ténèbres.

Nul ne sait comment il a survécu jusqu'à aujourd'hui. Certains prétendent que Xipe Totec le garde en vie pour qu'il continue à lui offrir d'autre peaux. D'autres, qu'il a offert au dieu celles de victimes qui sont à leur tour devenues des monstres écorchés. Mais qu'il ne soit qu'une victime de plus cherchant à survivre, ou un monstre centenaire au service d'un dieu ancien, le voleur de peau frappe encore. Alors, si vous croisez un jour dans une allée une silhouette aux bras flasques, aux mains comme prise dans un gant trop grand, dont la peau du visage semble glisser de son crâne, n'attendez pas qu'il sorte une lame. Fuyez, et surtout ne lui montrez jamais votre dos, sans quoi il pourrait voler votre peau.



Les Prophéties


Le pouvoir des Trois Sangs
Au temps où l’obscurité aura supplanté la lumière, où le jour se confondra avec la nuit, où les créatures vivront en harmonie, viendra un fléau né de l’union des trois sangs. Le nord, le sud et le cœur s’uniront pour faire revivre la mort dans le corps de l’ultime et le pouvoir lui appartiendra alors.




Revenir en haut Aller en bas
Tyran en chef

avatar

The Thames
Tyran en chef

Inscription : 15/11/2014

À SAVOIR
Âge : /
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: 3- Les mythes et réalités   Jeu 23 Juil - 21:44

• MAJ du 23/07/15 : ajout des prophéties.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 3- Les mythes et réalités   

Revenir en haut Aller en bas
 

3- Les mythes et réalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mythes et réalités, histoire du roi Arthur
» [1748 - 1754] Ω Entre mythes et réalité Ω (Icarus)
» Le pouvoir du vaudou, mythe ou réalité ?
» Déconstruction des mythes fondateurs de la grandeur française
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: L'univers :: Un pied dans Londres...
-