Écouter l'ambiance de Requiem
 

Partagez | 
 

 Caitlin Millar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Caitlin Millar   Lun 29 Juin - 22:11

État civil

• Race : lycan
• Date/lieu de naissance : 13 août 2047, château Woosley, Ecosse
• Age : 21 ans

• Adresse actuelle : Londes, détails inconnus
• Profession : Serveuse / hacker
• Statut marital : Célibataire

• Taille / Poids : 1m61 ; 54 kg
• Couleur des cheveux / Yeux : Cheveux roux (usage fréquent de teintures diverses) ; yeux bruns

Particularités

• Signe(s) particulier(s) :
Gauchère ; borgne

• Une info importante ?
Rien de particulier

• Crédit avatar :
bygon on DeviantArt

Statistiques

Aptitudes

• Discipline 1 : Force 3
• Discipline 2 : Bestialité 2
• Discipline 3 : Piratage 5

• Explications : Caitlin a toujours été considérée par sa meute comme une mauvaise lycan : pas très forte ni très sauvage, et plus aucune envie de changer ça. Par chance elle a d'autres atouts, notamment son intelligence et des années à apprendre l'informatique en autodidacte.


Descriptions

Physique

Caitlin est une jeune femme qui pourrait être séduisante. Petite, bien proportionnée quoique un peu plus athlétique que la moyenne, avec une poitrine un peu plus généreuse ; cheveux roux longs et libres, grands yeux bruns, peau claire, visage fin ; nez tout aussi fin, bouche étroite, lèvres charnues. Malheureusement, le bandeau sur l’œil, la cicatrice barrant la moitié droite du visage (souvent cachée par du maquillage, mais pas toujours) et la main en métal deux fois plus grosse que l'autre en rebutent plus d'un.
En plus de ça, le tatouage sur l’œil gauche (celui encore en état de marche), les piercings, le maquillage noir abondant, le style vestimentaire punk et l'attitude rebutent la plupart des gens bien pensants, qui voient une marginale avant de déceler la belle jeune femme dessous. Et encore, aucun d'eux ne sait pour les marques sur ses hanches ou le long de son bras, laissées par le frottement des sangles au quotidien.

En forme de louve, elle devient bien plus grande, dépassant le mètre quatre-vingt dix, plus musculeuse et moins féminine. Ses membres s'allongent, sa gueule se déforme, et son corps se couvre d'un duvet roux à l'exception de la cicatrice sur son visage qui reste parfaitement nue. Ses tatouages deviennent parfaitement invisibles, mais les piercings restent. Ses prothèses se déforment également pour s'adapter aux transformations, bien qu'elles gardent une forme plus humaine que le reste de son apparence. Par rapport à d'autres lycans, Caitlin est légèrement frêle, cependant ses trois dernières années à s’entraîner l'ont remplumée, et si elle n'a toujours rien d'exceptionnel, elle n'est plus aussi faible qu'avant.

Caractère


De manière générale, elle ne fait pas beaucoup d'efforts dans quelque sens que ce soit. Depuis son départ de Woosley, elle a abandonné ce qui a jamais été son seul but dans la vie. Elle n'en a plus d'autre que de survivre, de faire ce qu'elle veut et de vivre en paix. Pas exactement un plan viable à long terme, et elle le sait, mais rien n'a encore trouvé d'intérêt à ses yeux depuis son arrivée à Londres ; de plus, elle attends de s'être faite à sa nouvelle vie pour chercher autre chose. Sa propre existence est ce qu'il y a de plus important à ses yeux, mais c'est surtout à défaut d'autre chose.

Car s'il y a bien une chose qu'elle a retenue de son enfance à Woosley, c'est qu'elle était mieux seule qu'avec des gens ne la comprenant pas et qu'elle ne comprend pas. Elle n'a pas beaucoup d'amis et n'en a jamais eue beaucoup. Le bon côté de la chose, d'une certaine façon, est qu'elle s'accroche farouchement à ceux qu'elle arrive à se faire.

A côté de ça, elle a redécouvert la scène punk-rock londonienne lors de son arrivée en ville, un mouvement auquel elle adhérait déjà au temps du lycée. Elle a également plus de temps que jamais pour dévorer films, séries, livres et jeux vidéos à la mode (avec une préférence étrange pour les comédies à l'eau de rose).

Possessions

- Son van : un van noir, aux vitres teintées. L'arrière lui sert de maison, avec un bureau sur lequel est monté l'ordinateur (son outil de travail principal), une cage dans laquelle elle s'enferme les nuits de pleine lune, un hamac pour les autres nuits, un frigo, un micro-onde, et un placard où elle garde aussi bien sa garde-robe que des disques-durs externes avec les divers virus, programmes espions et autres logiciels de sa création.

- Ses prothèses : Sa main droite (jusqu'au milieu de l'avant-bras) et sa jambe gauche (jusqu'en haut de la cuisse). Elles tiennent en place grâce à un jeu de sangles attachées respectivement à son coude et à son bassin, reliées à des enrouleurs automatiques capable d'ajuster la longueur des sangles pendant la transformation pour assurer qu'elles tiennent. Elles sont articulées comme des membres ordinaires, commandées par une série d'implants installés dans son crâne (pouvant occasionnellement provoquer des maux de tête) et peuvent s'allonger quand elle se transforme pour s'adapter à sa forme lupine. Elle n'a pas d’œil artificiel car ça aurait été bien trop cher, bien trop lourd, et surtout n'aurait pas pu s'adapter aux transformations.

- Son portable : un vieux modèle de smartphone sans rien de très exceptionnel sinon la quantité d'applications "faites-main" installées dessus.

Histoire

Entourage

Aron Mirral, Lord Woosley, Alpha de la meute de Woosley : Le père de Caitlin, un vieil homme froid, dur, figé comme une statue par un ciment d'orgueil et de traditions. Caitlin le haït, et espère ne plus jamais le revoir.

Emily Mirral née Aitken, Lady Woosley, femelle Alpha de la meute de Woosley : La mère de Caitlin, la seule encore en vie à croire en elle et à l'aimer. Caitlin ne lui a pas dit au-revoir avant de partir, et elle s'en veut. Elle a depuis envoyé plusieurs messages à Woosley pour sa mère, mais n'a jamais eue de réponses.

Sharon Whintrop : La propriétaire du Devil's Nest, un bar underground dans le coin de Picadilly. A l'heure actuelle, la seule personne que Caitlin appellerait son amie, car elle l'a aidée quand elle en avait besoin (et parce qu'elles s'entendent bien), même si Sharon aurait l'âge d'être sa mère. D'ailleurs sans doute voit-elle un peu Caitlin comme la fille qu'elle n'a jamais eue.

Histoire

La meute de Woosley, vieille meute de lycans, réside depuis des générations dans le château Woosley, près du Loc Shin et de la Shin Forest, dans le nord de l'Ecosse, loin de la ville la plus proche. Depuis ses débuts, la meute de Woosley a une forte tradition de chasseurs : la chasse au cerf est un rituel essentiel de la meute, auquel tous les lycans participent, les meilleurs chasseurs devenant les membres les plus respectés de la meute. Toujours selon la tradition, le titre de Lord Woosley, propriétaire du château et des terres de chasse, est l'apanage de l'Alpha, un titre transmis par le sang car la lignée des Alphas de Woosley engendre toujours des enfants forts, capables de survivre à la transformation, puis de se montrer digne du titre quand vient leur heure. Jusqu'à…

Lord Aron Millar Woosley, marié à Lady Emily Millar Woosley, née Aitken, était l'Alpha le plus heureux de tout le Royaume-Uni. Sa meute se portait aussi bien qu'une meute pouvait se porter. Les cerfs se reproduisaient bien et promettaient une chasse exceptionnelle. Le domaine rapportait assez d'argent pour se maintenir, et même moderniser un peu les lieux en apportant tout le confort de la technologie moderne. Mais plus important que tout, sa femme était enceinte. Et pas juste enceinte, elle attendait des jumeaux. Une lycan, enceinte de jumeaux ! Un garçon et une fille, qui naquirent le 13 août 2047 dans l'enceinte du château Woosley, sous la surveillance d'un médecin proche de la meute, et survécurent tout deux à l'accouchement. Un symbole de pouvoir pour l'Alpha, mais surtout un symbole d'espoir pour l'avenir. Une enfant, il risquerait de mourir lors de sa transformation. Mais là, il y en aurait bien un pour survivre. Caitlin et Russel. Le futur de la meute de Woosley… Ou pas.

Nés ensemble, les jumeaux grandirent ensemble et devinrent naturellement très proches. Les enfants étaient rares dans les environs, et jusqu'à ce qu'ils soient en âge d'aller à l'école (un petit établissement d'un village voisin accueillant tous les enfants des environs, certains venant de loin à défaut d'autre chose), ils passèrent plus de temps à jouer ensemble qu'avec qui que ce soit d'autre. Malgré cela, ils se différencièrent très tôt l'un de l'autre. Russel était grand, fort, protecteur ; il n'aimait rien tant qu'écouter les histoires de chasse de la meute, sauf peut-être les rejouer avec sa sœur. Un parfait futur alpha. Caitlin, de l'autre côté, était petite. Chétive. Réservée. Et pas vraiment intéressée par la chasse, par les duels de force prenant régulièrement place dans la cour du manoir, ni par tout ce  qui fascinait la meute de façon générale. Si elle avait bien une passion c'était l'informatique et ses possibilités sans limites, dont les autres lycans se fichaient éperdument. De façon assez logique, Russel était le préféré de la meute, et surtout de son père. Tout Woosley l'adorait. Caitlin, au contraire, s'avéra rapidement être une déception. Tout sauf ce qu'un lycan de Woosley devait être. Et en tant que telle, elle reçut de moins en moins d'attention de la meute, jusqu'à ce que personne ne lui adresse plus la parole. Elle s'en fichait cependant, n'ayant besoin de rien d'autre que de son frère, sa mère – les seuls à l'aimer dans toute la meute – et de ses précieux ordinateurs. Le lien existant entre tous les membres de la meute, elle ne le ressentit jamais vraiment.

Le jour de leur seize ans arriva finalement. Russel était grand, fort, et personne ne doutait qu'il réussirait sa transformation. Caitlin, au contraire, était petite, maigre, fragile, et les rares à se soucier encore de ce qu'elle deviendrait ne doutaient pas que ça serait douloureux et bientôt terminé. Ce jour-là, dès le matin, la meute avait cessé toute activité. Et quand vint le soir, ils étaient tous rassemblés dans la cour du manoir. Installés en cercle. Seuls Aron et Emily, respectivement l'alpha de la meute et sa femelle, regardaient la scène depuis un balcon. Ce jour-là, Caitlin avait troquée sa tenue habituelle contre un justaucorps gris et un short, quelque chose capable de survivre si son corps se déformait. Russel portait la même chose. Tout deux étaient au centre du cercle, à attendre que la Lune se lève, que la nuit tombe, et que la transformation commence. Tous les regards étaient rivés sur Russel, évidemment, ce fut pourtant Caitlin qui se transforma la première.

Ça commença par une douleur dans la tête, quelque chose de sourd, de diffus. Puis ça devint de pire en pire, gagnant tout son corps. Comme si on essayait de tordre ses os, de déchirer ses muscles, mais de l'intérieur. Puis d'un coup la douleur s'estompa quand son corps céda au changement. Elle tomba à quatre pattes alors que ses jambes se déformaient, modifiant son équilibre. Elle savait ce qui l'attendait, pour peu qu'elle ait la chance d'y survivre, mais traverser ça en vrai n'avait rien à voir avec se l'imaginer. C'était grisant. Pour la première fois elle se sentait puissante, elle comprenait vraiment pourquoi les autres étaient ce qu'ils étaient. Elle comprenait ce qu'être un lycan signifiait. Elle voulait courir, elle voulait sentir, elle voulait planter ses crocs dans quelque chose de chaud, et elle voulait le faire avec Russel. Mais quand elle releva la tête, elle comprit vite que ça ne serait pas possible. Jamais.

Son frère était roulé en boule, poussant des gémissements de douleur alors que son corps déformé était agité de soubresauts. Son nouvel odorat sentit l'odeur de la peur, et celle du sang. Elle se redressa sur ses pattes arrières, trébucha avant de s'adapter à son nouvel équilibre, puis fit un pas vers Russel. Elle voulut tendre une main vers l'avant, ou plutôt une patte, mais il réagit avant. Il bondit sur elle, la griffant violemment au visage et l'expédiant au sol. Alors qu'elle heurtait douloureusement les pavés de la cour, il tomba sur elle et alors elle vit. Sa transformation s'était plus mal déroulée que la sienne. Ses mains avaient mutées en griffes, mais ses bras résistaient. Les os du droit s'étaient allongés sans que les muscles suivent, et ceux-ci s'étaient violemment déchirés. Son bras gauche s'apprêtait à suivre le même chemin, la chair tentant de résister à la croissance de l'os. Son torse était affreusement tordu, comme sur le point d'exploser. Sa mâchoire tordue pointait sur un côté, dégoulinante de bave et de sang. Il réarma sa griffe droite, prêt à frapper à nouveau, mais cette fois elle leva le bras pour se défendre. Le choc combiné à la tension fit céder le bras de Russel, ses os éclatèrent et transpercèrent la chair. Poussant un hurlement de douleur il attaqua de plus belle, tentant cette fois de mordre. Elle parvint à bloquer sa mâchoire avec son bras, mais il y planta ses dents de toutes ses forces et continua à s'agiter, utilisant désormais l'os brisé qui dépassait de son moignon sanglant pour frapper son visage. Elle sentait la douleur l'envahir, le sang couler à flots, chaud et poisseux, lui brûler les yeux et brouiller sa vision.

Elle luttait pour s'en dégager, éviter les coups, survivre. Déjà plusieurs fois elle avait senti des coups sur son visage, elle ne parvenait plus à voir ni à sentir autre chose que le sang, le sang partout. Dans un geste désespéré elle remonta les jambes sur son ventre, puis enfonça ses talons dans le ventre de la ruine qu'était devenu son frère et le repoussa d'un coup, sentant quelques côtes céder sur le coup. A peine libérée de son poids elle bondit en arrière, rampant sur plusieurs mètres avant de se redresser maladroitement. Sa tête tournait d'avoir perdu trop de sang. Elle n'y voyait plus d'au moins  un œil. Sa main droite refusait de bouger. Mais elle était en vie. Elle était transformée, pour la première fois, et elle y avait survécu. Alors que Russel…

Il ne bougeait plus, reposant dans une marre de sang. Elle s'approcha, voulant savoir s'il était mort, ou s'il y avait une chance, rien qu'une chance. Elle se pencha sur lui, mais il était trop tard. Il respirait difficilement, sa poitrine enfoncée ayant perforée ses poumons. Dans un instant ça serait fini. Encore sous le choc, incapable de vraiment comprendre, elle se redressa et fit demi-tour. Autour d'elle le monde se brouillait. Pas un des lycans de la meute n'avait bougé pour le sauver, ou pour la sauver non plus. Ils étaient encore là, immobiles. A regarder. Et sur le balcon, son père la regardait, immobile lui aussi. Seule sa mère, effondrée dans un coin et agitée de sanglots, montrait la moindre émotion. Elle voulut la rejoindre. La prendre dans ses bras pour la réconforter. Puis elle entendit un cri, sentit une douleur dans la jambe, et s'effondra.

Il avait échoué. Pas une fois en plusieurs années Aron Millar n'avait douté que son fils réussirait. Qu'il deviendrait un loup fort, un digne successeur au titre de Lord Woosley et d'Alpha. Au lieu de ça, c'était Caitlin qui était devenue une lycan en se transformant, même si elle n'y avait pas survécu quand Russel avait puisé dans ses dernières forces pour bondir, une dernière fois, et arracher la jambe de sa sœur d'un seul claquement de mâchoire. Même ainsi, avec son corps brisé par la transformation, son esprit par la douleur et sa conscience par un instinct de chasseur incomplet, il était resté le plus fort.
D'un signe de la tête il autorisa la meute à s'approcher, à voir ce qu'il restait de ses enfants, à disposer des restes de la lignée Millar. Puis il tourna le dos, abandonnant sa femme en pleurs sans un regard en arrière. Et quand un des loups voulut lui faire signe que sa fille survivrait, il n'était plus là pour le voir.


Elle se réveilla plusieurs jours plus tard, et le retour à la réalité fut presque plus rude que le combat. Elle avait perdu beaucoup. Un œil, une main, une jambe, son frère, tout espoir d'une vie heureuse. Et seule sa mère osait encore s'approcher d'elle, les autres l'ignorant autant qu'ils la fuyaient. Il lui fallut des mois pour s'en remettre, plus pour pouvoir oser sortir de sa chambre – et encore, en fauteuil roulant. Sans parler de retourner au lycée dans son état. Mais elle finit par arrêter de pleurer, de se lamenter. Elle décida de se reprendre en main. Grâce à l'aide de sa mère, elle piocha dans les fond du domaine et se fit opérer. Rien ne pourrait ramener son œil, mais pour le reste elle se fit poser des prothèses, ainsi qu'une série de capteurs directement dans le crâne pour pouvoir les commander. La rééducation fut douloureuse, et longue, mais elle s'accrocha. Car elle avait désormais un objectif. Russel était mort, mais elle pouvait être ce qu'il aurait pu devenir, pour le bien de la meute. A côté de ça, elle retourna à l'école, retrouvant ses amies. C'est à cette période de sa vie qu'elle commença à s'intéresser à la musique, quoique de loin, et qu'elle fit son premier piercing.

Peu à peu, ses efforts payèrent. Les autres membres de la meute ne l'acceptaient toujours pas, mais ils la toléraient. Ils ne fuyaient plus à son arrivée, ils acceptaient de manger à la même table qu'elle, même s'ils ne lui adressaient toujours pas la parole. Seul son père continuait de l'esquiver. Pendant trois ans elle s’entraîna, essayant d'égaler la force ou la sauvagerie des autres lycans, jusqu'à participer à une chasse et ramener son propre cerf, traqué et abattu par elle seule. Elle ramena sa carcasse au manoir, exhibant son trophée pour prouver qu'elle était comme les autres, une digne membre de la meute de Woosley. Mais son père se contenta de tourner le dos, une fois de plus. Après ce geste, tous ceux qui auraient pu la soutenir s'abstinrent. Malgré tous ses efforts, malgré son succès, ils ne l'acceptaient toujours pas.

Ce soir-là, elle trouva son père seul, assis face à une cheminée, un verre d'alcool à la main. Il soupira à son approche, mais était trop las pour fuir une fois de plus. Alors, pour la première fois depuis longtemps, il lui parla.

"J'ai vu ce que tu essaies de faire. Tu essaies de devenir comme lui. Comme ce qu'il serait devenu. Mais tu ne seras jamais lui. Tu ne seras jamais une louve de la meute de Woosley. Tu n'es pas comme nous, comme aucun d'entre nous. Tes efforts n'y changerons rien, c'est qui tu es. Une fille faible, fragile, incapable de nous comprendre ou d'être une des nôtres. Regarde-toi, tu n'es plus qu'une ruine, tu ne tiendrais pas debout sans un morceau de métal pour te servir de jambe ! Et rien ne pourra plus jamais changer ça, jamais. Alors cesse de jouer à être une grande et disparais. Mes deux enfants sont morts il y a trois ans, et ce manoir n'a pas besoin d'un fantôme de plus."

Elle ne répondit rien. Qu'y avait-il à répondre à ça ? A la place, elle s'enfuit. Elle monta dans sa chambre et y fit son sac, emportant le strict minimum, puis elle quitta Woosley. Définitivement. A force de marche, de bus et de train, elle arriva à Londres le lendemain pour y commencer une nouvelle vie. Un choix qu'elle ne regretta pas,  même si plusieurs fois elle se demanda pourquoi elle n'avait pas simplement hurlé à ce vieux salaud ce qu'elle pensait de lui et de sa meute. Elle avait dix-neuf ans à l'époque, tout juste majeure.

A Londres, les premiers temps furent difficiles. Elle trouva un emploi comme serveuse dans un bar du centre, le Devil's Nest, dont la propriétaire la laissait dormir dans l'arrière-boutique ou utiliser l'ordinateur du bar pour se chercher un appart. A la place elle démarra une carrière (bien plus rentable) de hacker à louer, travaillant pour quiconque pouvait payer cash. Grâce à cet argent elle s'offrit son van, puis son propre ordinateur, puis d'autres choses qui vinrent s'entasser à l'arrière du van (qui lui servait désormais de chez-elle). Elle arrangea aussi des accords avec les femmes de ménage d'un hôtel voisin, qui la laissent désormais utiliser les salle de bain des clients tous les matins juste avant qu'elles y fassent le ménage. Elle a jusque là évité tout contact avec les meutes locales, n'ayant aucune envie de rencontrer des gens comme ceux de Woosley.

Derrière l'écran

• Comment avez-vous découvert le forum ? Pourquoi l’avoir choisi ?
Je vous renvoie à ma première fiche  Razz

• Êtes-vous très actif ? Moyennement actif ? Très occupé IRL ?
Moyennement active, ça dépendra beaucoup des périodes

• Si vous veniez à disparaître définitivement, que devons-nous faire de votre personnage ? (le considérer comme mort, le mettre en prédéfini, etc.)
Caitlin n'ayant aucune attache, elle peut mourir sans que ça soit gênant (même si ça serait triste)

• Une remarque ? Un commentaire ?
Graou !

• Avez-vous bien signé le règlement ?
Oui !
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mar 30 Juin - 16:17

Hello Caitlin !

Nous sommes très heureux de voir débarquer ce nouveau personnage qui nous semble très prometteur et très riche à jouer !
Nous avions une question cependant concernant les prothèses qu'elle possède.

Est-ce une volonté de ta part que lesdites prothèses tiennent avec des sangles ?

Aujourd’hui, nous rencontrons des prothèses, qui se fixent directement sur le membre par une sorte d'écrous, alors nous pouvons imaginer que d'ici une quarantaine d'années, le principe reste dans ce style là, plutôt que d'effectuer un retour en arrière avec des sangles, surtout dans le cas de prothèses qui possèdent encore un membre d'attache comme pour toi.
Bon nous ne sommes pas des pros(thèses) (ahah), mais je dois t'avouer que l'image de prothèse sanglée m'a renvoyé directement à une époque passée, plutôt que future.
Sans parler du fait que, ça serait peut-être plus facile pour toi de te métamorphoser avec des prothèses qui tiennent sans sangle non ?

Revenir en haut Aller en bas
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mar 30 Juin - 17:49

Yay \o/ Merci !

Pour la question des prothèses, j'étais effectivement partie sur quelque chose de greffé directement à la base, mais en y réfléchissant je me suis dite que, pendant la transformation, ça doit pas être pratique si la zone d'attaque se transforme, que ça pourrait entrainer des complications (la peau / les muscles auxquels sont rattachés les prothèses qui se déchirent, notamment). La même raison pour laquelle elle n'a pas d’œil artificiel (et parce que les eyepatch, c'est trop cool, mais chut !). Alors qu'au contraire avec des sangles, on peut imaginer des crans à régler ou des enrouleurs automatiques qui permettent d'ajuster la longueur des sangles en cas de modification rapide de l'anatomie du porteur, par exemple, quand un lycan se transforme (prends ça, Ezio !).
Après c'est vrai que, évolutions technologiques oblige, on peut facilement imaginer que des gens ont trouvé des solutions. Surtout que des lycans qui se blessent gravement il doit y en avoir assez souvent, donc c'était possiblement une première. En soi les deux solutions marchent, et c'est vrai qu'une greffe ça fait plus XXIème siècle (même si ça doit être moins facile à enlever, mais c'est pas comme si ça arrivait souvent. A la limite pour aller dans l'eau, quoique des prothèses waterproof ça doit pouvoir se faire aussi.)
Donc va pour la greffe ! J'édite les passages concernés !
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mar 30 Juin - 19:34

Tu n'étais pas obligé d'éditer on souhaitait juste connaître ton point de vue et mieux comprendre comment tu envisageais la transformation ^^.
Je ne pensais pas du tout à une greffe, mais plus à un système proche de l'actuel qui consiste à une espèce de vis/écrou qui se clipse ou se dé-clipse en fonction de, permettant ainsi de retirer la prothèse facilement.

Pour les sangles, tu peux rester dessus avec le système d'enrouleur automatique si vraiment tu y tiens c'est une excellente idée (tiens prend ça Ezio même si je ne sais pas du tout de quoi vous parlez!), mais pour les crans à régler, je serais curieux de savoir qui les règle du coup !!
Revenir en haut Aller en bas
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mar 30 Juin - 21:37

Ah, my bad ^^' Effectivement ça manquait peut-être un peu de détails, j'avoue n'avoir moi-même pas forcément trop creusée la question (pas autant que ça l'aurait mérité en tout cas. D'où des idées pas forcément très malines, les sangles à régler à la main par exemple. Parce que oui, l'idée c'était qu'elle les réglait à la main au moment de se transformer... Pas très pratique...). Et du coup c'est bien utile d'avoir un point de vue extérieur ^^
Et oui, la tige métallique raccrochée à l'os qui sert de support, ça marche bien, d'autant qu'avec la transformation ça ne devrait pas trop gêner. En plus d'être la solution la plus simple, la plus sûre et "cheap" à mettre en œuvre. Donc en fait ça serait logique.
(Puis ça ferait comme Ed <3<3 )

Les sangles comme je l'ai dit c'était plus pour parer au problème de la transformation qui ne se pose plus trop. D'un autre côté ça marche, avec les enrouleurs automatiques... Et c'est classe... Bon, pas de cran à régler, juste un réglage automatique qui sert bien pour bien tenir, mais je crois que je vais vraiment garder ça. Puis c'est original, du coup.
(et Ezio... L'intéressé comprendra, c'est le principal =^^= )
Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose07/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mar 30 Juin - 22:29

Nous avons eu un débat hier soir sur la CB à propos de bondage xD


"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
Haunted
Revenir en haut Aller en bas
Coeur de loup-garou

avatar

Lux McArthur
Coeur de loup-garou

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 20
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Manipulation07/10

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mer 1 Juil - 0:24

Compatriote Cool







"Le plus grand ennui, c'est exister sans vivre."
Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Caitlin Millar   Mer 1 Juil - 7:37

* baille

Bien le bonjour !
Après avis de Thamy (bah oui quand même), nous sommes très heureux de compter un lycan supplémentaire dans nos rangs !
Caitlin nous semble plein de promesses de jeu riche, pour ma part sur le plan psy y'a du boulot !
Quand au bondage....ouais voilà voilà  owo


   
Félicitations pour ta validation !

   

   Tu peux désormais te lancer dans le jeu, nous te rappelons cependant que :

   - Même s'il n'y a pas de limite de RP simultanés, tâche d'être cohérent et maître de tes capacités à pouvoir répondre à tes partenaires ;
   - Tu peux lancer un Rp libre et attendre que quelqu'un te réponde ou bien faire une demande dans la section appropriée ici ;
   - Tu peux également te servir des missions disponibles pour ton premier Rp si tu es membre du VII, plus d'informations ici ;
   - N'oublie pas de remplir ton carnet de bord et ta fiche de liens au fur et à mesure de ta progression dans le jeu. Cela permet aux autres joueurs de voir où tu en es ;
   - Si certaines choses restent floues, n'hésite pas à contacter un membre du Staff qui prendra à coeur de te répondre rapidement ;
   - Reste le plus important pour nous, te souhaiter la bienvenue et un excellent jeu sur notre forum =)
Revenir en haut Aller en bas
 

Caitlin Millar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite guidé. [PV Caitlin ]
» Caitlin Stasey #004 avatars 200*320 pixels
» (F/LIBRE) CAITLIN STASEY
» (F) CAITLIN STASEY ► Jane Dormer, dame d'honneur de la reine [LIBRE]
» (F) CAITLIN STASEY ⊱ Une amie comprend ton passé, croit en ton avenir et t'acceptes telle que tu es

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: Présentation des personnages :: Fiches Validées :: Lycans
-