Écouter l'ambiance de Requiem
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Partenaire] New Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: [Partenaire] New Shadow   Jeu 6 Aoû - 22:23

Revenir en haut Aller en bas

avatar

New Shadow
Invité


MessageSujet: Re: [Partenaire] New Shadow   Jeu 7 Jan - 23:36

The Lord of the Rings – New Shadows


L’originalité et l’esprit de « New Shadow »


Lord of the Ring – New Shadow est un forum à thème portant sur l’univers créé par J. R. R. Tolkien et dont son fils a également participé à nous fournir des informations précieuses. Chronologiquement, l’histoire proposée par les Maîtres du Jeu se situe au Quatrième Âge de la Terre du Milieu, plus précisément en l’année 170 de cet âge, soit environ deux siècles après la fin de la trilogie des livres du Seigneur des Anneaux. Les principales sources utilisées afin de concevoir le scénario global proposé sur le forum sont, outre – bien évidemment – les œuvres de Tolkien : l’encyclopédie en ligne Tolkiendil (qui présente l’avantage d’être en français, l’encyclopédie en ligne Tolkien Gateway et le moins complet mais non moins intéressant projet Lord of the Ring Project.
Les principes posés à la conception du scénario sont doubles : le respect de l’univers créé, d’une part, la complétion discrète et logique de celui-ci, d’autre part. Ainsi, le scénario se veut cohérent avec ce que nous disposons des écrits de J. R. R. Tolkien sans pour autant se priver d’originalité en complétant des éléments de l’histoire générale laissée à l’abandon ou en modifiant légèrement des éléments secondaires afin de les faire prendre une nouvelle tournure agréablement surprenante dans l’esprit tous les amoureux de la Terre du Milieu.
Ce sera donc avec une grande joie que les Maîtres du Jeu accueilleront les joueurs en quête d’originalité qui voudront proposer un personnage surprenant, pertinent dans l’univers qui leur tient à cœur mais aussi rafraîchissant par la capacité de son joueur à proposer un caractère nouveau, singulier. Pour autant, le forum s’adresse bien entendu à tous, et même les plus novices auront plaisir à le rejoindre et à être guidé, par toutes les communautés, sans cesse plus profondément dans les méandres et les camaïeux de l’univers de Tolkien. Ainsi, avec le temps, la section Encyclopédie du forum se fleurira d’articles divers afin de faire état des originalités de celui-ci quant à l’univers afin que chacun puisse facilement s’y retrouver.
Par ailleurs, d’un point de vue plus technique, le forum propose un système de jeu simple adapté des règles du Jeu de Rôle Fate dont les principaux intérêts sont : la simplicité d’une fiche de personnage et de présentation allégée ; une possibilité presque infinie dans la création du personnage au moyen des Aspects caractérisant chacun de ceux-ci. Vous trouverez dans la section des Règles toutes les informations utiles et – avec un grand plaisir – les Maîtres du Jeu répondront à toutes vos questions que les règles auraient laissées par hasard sans réponse.


Les forces en présence dans le contexte de New Shadow


Dans leur volonté de restituer la complexité de l’univers offert par J. R. R. Tolkien, les Maîtres du Jeu du forum ont refusé tout manichéisme et, bien au contraire, ont donné à chacun des peuples et royaumes un développement propre, singulier et cohérent avec les quelques éléments découverts dans les notes de l’auteur. Ainsi, rejoindre les territoires de New Shadow c’est se donner la possibilité d’intégrer l’un des ensembles suivant (une description plus complètes étant accessibles ici :

Les Royaumes et Factions humaines.

La Cité d'Umbar : suite à la Guerre de l’Anneau, la ville fut envahis par les forces du Royaume Réunifié qui parvint à lui imposer sa domination jusqu’à l’arrivée d’Ar-Phazgân et de ses hommes. Se réclamant comme le légitime héritier de la couronne de Númenor, il conclut une alliance avec les clans du Hârad et gagna, suite à sa victoire contre les forces d’Eldarion, la fidélité des Númenóréens de la Cité ainsi que celles de ses autres habitants. Bien que depuis dix ans, les corsaires semblent se tenir tranquilles, les raids menés semblent se faire de plus en plus fréquents et, signe plus inquiétant, s’enfoncer un peu plus chaque jour dans les terres du Royaume Réunifié.

Les Clans du Harad : forcés d’accepter la paix du Roi Elessar suite à la défaite de Sauron, les Clans du Harad ont depuis réussi à rassembler leurs forces et ce même s’ils ont essuyé, juste après la prise d’Umbar par Ar-Phazgân en l’année 160 du Quatrième Âge, une lourde défaite dans les plaines de Pelargir. S’ils ne sont pas encore de nouveau ouvertement en guerre contre le Royaume Réunifié, leur comportement volontiers hostile semble indiquer qu’il suffirait d’un homme capable de réunir sous son autorité plusieurs clans et d’imposer sa volonté au Grand Conseil des anciens pour que les Suderons représentent à nouveau une menace sérieuse pour le Royaume des Dúnedain.

Le Royaume de Dale : bénéficiant de son alliance avec les elfes de l’ancienne Forêt Noire – devenue Eryn Lasgalen – et du Royaume de Durin VII, les Edain de Dale n’ont cessé de prospérer depuis que Bard – héros encore célébré – a terrassé le redoutable dragon de la Montagne Solitaire. La Guerre de l’Anneau, bien qu’elle affecta également ce royaume, fut davantage un révélateur de sa vaillance nouvelle qu’un coup dur si bien qu’aujourd’hui, c’est un véritable Royaume que dirige le roi Brand II le Juste, royaume sur lequel les nains d’Erebor s’appuient énormément face à la traîtrise des Monts du Fer et aux pillages sporadiques des Gens des Chariots.

Le Royaume Réunifié : fondé par le Roi Elessar, également connu sous le nom d’Aragorn, ce grand royaume comprend deux territoires principaux : le Gondor, au sud et l’Arnor, au Nord. Bien que ce premier règne se soit placé sous le symbole de l’unité et qu’il ait apporté la prospérité et la joie dans le cœur des Hommes, le Roi Eldarion, héritier du Roi Elessar, devenu vieux, semble bien incapable de laisser en héritage un royaume aussi plein de vitalité que son père. L’Arnor, loin des hommes de l’Est belliqueux, est en pleine renaissance tandis que le Gondor peine à montrer la même vitalité.

Le Royaume du Rohan : pourtant forts de la gloire acquise dans la lutte contre Sauron, les Seigneurs des chevaux ont récemment été engagés dans une guerre meurtrière avec les gens du Rhûn, si meurtrière que leur roi Gálhelm lui-même fut tué lors d’une bataille, obligeant sa fille unique, Elewyn, à monter sur le trône comme première reine du Rohan. Ne faisant pas l’unanimité au sein des plus influents du Royaume, la reine Elewyn tente toutefois de faire retrouver à son peuple sa vigueur d’antan tout en préparant – dans la mesure du possible – son armée aux assauts futurs des Edain de l’Est.
Les Royaumes et Factions elfiques.

L’Arnad Eryneforod : après avoir participé à la destruction de Dol Guldur et au nettoyage de la Forêt Noire aux côtés de Galadriel et de Celeborn, Thranduil a regagné le nord et fonda l’Arnad Eryneforod, le Royaume de la Forêt Septentrionale, où il résolut de faire prospérer son peuple, les Sindar trop amoureux de la Terre du Milieu pour gagner un jour Valinor. Cette décision semble toutefois aujourd’hui menacée, alors que Legolas, prince héritier, est parti aux côtés de Gimli pour trouver les terres des Valar, le royaume se retrouve sans prince héritier et la lignée d’Oropher s’en trouve menacée alors même que les attaques venant du Rhûn et des Monts du Fer se multiplient et s’intensifient.

L’Arnad Glaurenyrn :
Galadriel, porteuse de l’un des trois anneaux des elfes, a quitté l’Endor en laissant derrière elle son royaume de Lothlorien mais aussi son époux, Celeborn, encore trop attaché à ces terres pour les quitter. Sur les ruines de Dol Guldur, sur des terres purgées de toutes ombres, il prit la décision de bâtir Caras Glaur, la Cité Eclatante, qui devint dès lors la capitale du dernier royaume Noldo de la Terre du Milieu. Bien qu’inquiété par la disparition d’Eärendil, le seigneur elfe mise pourtant sur la discrétion et a, depuis plus de dix ans, interdit l’accès à ses terres, préférant attendre qu’une « vrai menace se présente » plutôt que d’épuiser les dernières forces des Noldor à chasser le mal présent dans le cœur des Edain de l’Est et du Sud.

Les Royaumes et Factions naines.

Le Royaume de Durin VII : la disparition de l’esprit malfaisant de la Moria et la disparition de Sauron fut l’occasion pour les enfants d’Aulë de retrouver la prospérité et de rebâtir leurs royaumes anciens. Depuis Erebor, Thorin III puis son fils Durin VII, ont ainsi œuvré à la renaissance des nains si bien que de nouveaux les mines offrent richesses brutes à des mains capables comme nulle autre de les transformer en merveille. La capitale du Mont Solitaire est pourtant à nouveau menacée depuis que Ragnar, ancien intendant des Monts du Fer, a placé sa fidélité en d’autres mains, laissant le flanc Est de la capitale totalement vulnérable aux mauvaises gens venus de l’Est.

La Théocratie de Ragnar : avec la renaissance de la puissance naine sont revenues les richesses ; avec les richesses, la convoitise. Lorsqu’une étrange Eglise, vouée à Melkor le Seigneur de la Destruction, se présenta à la porte des Monts du Fer, elle trouva une oreille attentive en celle de Ragnar qui trouva là le moyen pour lui d’enfin ceindre une couronne qu’il désirait tant. La Théocratie de Ragnar naquît alors dans la violence et le sang, les opposants furent sacrifiés à Melkor et, dès lors, elle n’eut plus d’autre but que la fin de la liberté des peuples hérétiques de ce que ses Fidèles désignent déjà comme le Légitime Royaume de Melkor.
Les Royaumes et Factions singulières.


Les Envoyés des Valar : peu connaissent leur existence et encore moins connaissent leurs origines. Eux-mêmes ignorent leur nombre, chacun étant envoyé par un Vala différent sans que ceux-ci ne se soient réellement concertés à ce propos, si bien que, contrairement aux Istari en leur temps, ils ne forment pas un Ordre proprement dit. Aux gens maîtrisant l’ancienne langue des elfes – le Quenya – ils se présenteront comme étant les Andunënómar (sans –r final au singulier) ; pour les gens qui n’entendront que la langue d’aujourd’hui des elfes – le sindarin – ils seront les Lamathannûni (sans –i final au singulier). Leur identité est absolument secrète, sauf s’ils décident eux-mêmes de la dévoiler.

Les Fidèles de Melkor : personne ne connaît les origines de l’Eglise de Melkor, apparue pour la première fois dans le nord d’Endor. Si l’on trouve des traces de ce mouvement fanatique depuis plus de vingt ans maintenant, leur premier grand coup d’éclat a été la prise des Monts du Fer et la conversion de cet ancien fief de Durin VII. Ses prêtres les plus importants se nomment les Nulefëar (sans –r final au singulier) tandis que les adeptes s’appellent les Sedrynaurödoll – les Fidèles du Feu Noir (Sadornaurödoll au singulier). Enfin, l’Eglise dans son entièreté porte le nom de Dúathost, que l’on peut traduire par Citadelle des Ombres.

Le peuple de la Comté : depuis le départ des Sacquets et la mort de Sharcoux, la Comté semblait avoir retrouvé son calme et s’être découvert une prospérité sans précédent. Avec la refondation du Royaume d’Arnor, le pays a développé une économie sans précédent et d’aucun, parmi les petites gens, critique la perte progressive par les dirigeants de leurs « modes de vie hobbit » au profit d’un modèle de vie davantage calqué sur celui des humains. Pour la première fois depuis le Nettoyage de la Comté, le Maire de Grand'Cave, le Thain et la Maîtresse du Pays de Bouc sont tous trois en même temps l'objet de vives critiques. L'irritation des hobbits contre l'extérieur de la Comté va croissante, et même l'amitié indéfectible entre Touque et Brandebouc semble battre de l'aile. Dans ces conditions, les trois dirigeants de la Comté n'ont guère le temps de s'occuper de la menace fantasque venu de l’extérieur.

Les non-affiliés : ils n’ont pas de lien avec quelque peuple que ce fut, ou du moins ils les ont tous brisés. Ils vont et viennent à travers les Terres du Milieu, courant après une fin qui leur est propre.


Livre 1 – Chapitre 1


« La Lumière faiblit »


Tous, marins, seigneurs, gens du commun, érudits, l’ont constaté. Au loin, une étoile, la plus brillante, celle que d’aucun – sans trop le comprendre – appelait Eärendil s’est éteinte. Si tous y ont vu mauvais présage, rares sont ceux à y avoir prêté attention plus de quelques jours. Une secte étrange, surtout présente dans le Nord des Terres du Milieu, soutient que cette disparition est l’annonce du retour de leur Vala et Dieu, Melkor, le Maître de toute chose. Beaucoup n’entendent là que des fadaises, toujours est-il que les Monts du Fer sont désormais interdits car aux mains de ces adorateurs et que le Royaume du fils d’Oropher, Thranduil, se trouve désormais en guerre contre ces adorateurs de l’Ombre qui ne cessent de surprendre par leurs ressources et la fourberie de leurs manœuvres.

Loin au Sud, dans les hauteurs de Minas Thirith, le roi Eldarion, vieillissant, tente tant bien que mal de maintenir uni un Royaume Réunifié dont l’Arnor souhaite, face aux déclins des territoires du Sud, se séparait. Fort heureusement, les gens du Rhûn et de l’Harad semblent tenir à la paix fragile qu’ils ont établie avec les Hommes de l’Ouest si bien qu’une impression, peut-être fausse, qu’aucun péril ne menace encore véritablement la couronne hérité du Roi Elessar.

Par ailleurs, sans que personne ne s’en soit véritablement aperçu, sur les côtes de l’Ouest et dans les Havres Gris, ont débarqué des Envoyés des Valar, les Andunënómar, comme les nommèrent les Elfes de Valinor, aussi appelés les Lamathannûni, en Sindarin. Ceux-ci se disent porteur d’un message mais peu d’entre eux ont encore eu l’occasion de le faire entendre. A vrai dire, puisqu’ils ne sont pas arrivés de concert, personne ne sait vraiment combien ils sont et bien peu, même parmi les grands seigneurs des Terres du Milieu, ont entendu parler de cette arrivée étrange.

En cette année 170 du Quatrième Âge, la félicité qui avait régné sur l’Endor depuis la chute de Sauron semble, pour les plus pessimistes, sur le point de faillir.
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: [Partenaire] New Shadow   Sam 9 Jan - 15:47

Merci pour les news !


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

New Shadow
Invité


MessageSujet: Re: [Partenaire] New Shadow   Dim 15 Mai - 21:15

Bonjour! Very Happy

Nous revoici avec des nouvelles de notre forum !
J'espère que tout va pour le mieux de votre côté !



lotrta-rpg.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

[Partenaire] New Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour devenir partenaire
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Recherche open : Fire & Shadow
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Shaiya Shadow

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: Partenariats
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet