Écouter l'ambiance de Requiem
 

Partagez | 
 

 [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Jeu 9 Juin - 12:57

"Sérieusement, qu’est-ce que je fous là ?"

C’est à peu près ce que je me suis dit en arrivant devant le dôme. En vrai je savais très bien ce que je faisais là, merci bien. Pour vous faire la version courte, des loups que je ne citerais pas s’étaient foutus de ma gueule parce que j’étais pâle comme un cul. Normal vous direz, à Londres les occasions de bronzer sont pas nombreuses. En plus je suis rousse, au soleil je bronze pas, je crame. Sauf que je viens de la cambrousse en théorie, loin de la pollution, et même si ça faisait deux ans et que j’avais eu le temps de tout perdre, certains trouvaient quand même ça très drôle. Alors vous me direz que j’aurais pu juste m’éloigner de la ville pour prendre le soleil, sauf qu’à la base c’état juste pas prévu. Mais quand j’ai vu le spam arriver dans ma boite mail… Je sais pas, un coup de tête.

Enfin bref, j’y suis allée. Préparée, hein. J’avais pris un maillot – une pièce, le genre que porte les athlètes olympiques. Pas question de porter un bikini – et un paréo, de la crème solaire, des serviettes, une tablette waterproof et un casque pour tuer le temps. J’avais pas l’intention de me tremper, de toute façon avec les pattes en ferraille j’aurais pas pu nager. Elles sont trop lourdes et elles accrochent pas bien l’eau. ‘Fin bref, tout mon matos sous le bras et dans le sac, je suis finalement entrée après avoir bien poireauté à l’entrée – c’est qu’il y avait foule, en fait – et j’ai pu aller vers les cabines pour me changer, mon petit bracelet en plastique cheap au poignet. Un peu naze comme accessoire de mode, mais tout le monde avait le même, donc bon… En plus, au moins, il craignait pas l’eau.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ___________________ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Jeu 9 Juin - 12:57

Le membre 'Caitlin Millar' a effectué l'action suivante : Consulter La Fortune


'La Fortune 10' : 6


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
Cosaque en exil

avatar

Vladimir Kolarov
Cosaque en exil

Inscription : 06/04/2016

À SAVOIR
Âge : 45
Couleur de parole : #0099FF
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté03/10
3Survie03/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Jeu 9 Juin - 18:23

La jeune blonde n'avait semble-t-elle pas entendu directement sa question. Est parce qu'elle avait été préoccupé par quelque chose ? Etait-ce parce que Vlad passait inaperçue ?

*Regarde-toi donc pauvre petit étranger qui débarque de sa Russie natale… Tu n'intéresses personne et quand tu demandes un service à quelqu'un, c'est à peine s'il t'entend.*

C'était un événement anodin et pourtant Kolarov y fit plus attention que de coutume. Il se sentait tellement bête en ce moment. Sans doute pensait-elle à quelque chose qui la troublait et n'avait pas repéré tout de suite qu'il lui parlait… Oui, ça devait être ça !

Heureusement, elle avait de l'aspirine, il allait pouvoir faire partir ce mal de tête qui devenait de plus en plus important. C'est pas le bruit ambiant qui allait l'aider à aller mieux. Les gens qui parlent, les rires, les enfants qui crient. C'était un véritable capharnaüm !

Elle lui tendit la plaquette de médicaments. Il lui prit un cachet tout en la remerciant avant de lui rendre.

« C'est gentil, merci beaucoup ! »

C'est alors qu'elle sembla remarquer quelque chose se trouvant à côté de lui. Elle pointa de son index le pot de paille et lui demanda de lui en prendre une. En tant normal, il aurait prit n'importe laquelle et lui aurait donné. Là, il bugua l'espace de quelques secondes.

*Elle en veut une de quelle couleur ? Choisis bien Vladimir… Elle t'a aidé la dame ! Faut pas se tromper… Rho… Quelle couleur lui ferait plaisir ? Réfléchis bon sang !!!*

Ne sachant pas trop laquelle prendre, il en prit une de chaque couleur et lui tendit le tout.

« Tenez.. Vous choisirez votre couleur comme ça. »

Ne voulant pas trop montrer son trouble, il prit son verre et avala une bonne gorgée pour prendre son médicament.

*Ben voyons… Incapable de prendre une décision même toute simple ! T'es vraiment un moins que rien… Qu'est-ce que ça va donner durant ta prochaine mission ? T'es vraiment ridicule...*
Revenir en haut Aller en bas
Empathe post-mortem

avatar

Ash Woods
Empathe post-mortem

Inscription : 09/03/2016

À SAVOIR
Âge : 180 ans
Couleur de parole : Plum
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose03/10
2Discrétion05/10
3Empathie02/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Jeu 9 Juin - 18:57

La garagiste lui demanda des nouvelles de son travail, en référence à la séance barbecue organisée par son corbillard.

Des problèmes ? Pas vraiment, le chemisier en lambeaux et la tronche enfumée m’ont permis de m’en sortir avec de plates excuses et une ristourne de 30%...

Ses bénefs en avaient pris un sacré coup, mais cela aurait pu être bien pire.

Le lycan commanda alors sa boisson, et leur demanda le taux d’alcoolémie à atteindre pour apprendre à lire sur les lèvres.
« Apprendre à lire sur les lèvres » ? Cela voulait donc dire qu'iln n’avait pas perdu l’audition depuis longtemps, d’autant qu’il parlait de manière plutôt fluide, sans l’accent caractéristique des malentendants ayant appris à parler sans entendre le son de leur voix.

Lui empruntant son crayon, elle griffonna à la suite du carnet :

Un cocktail tu interprètes ce qu’on raconte
Deux cocktails tu es persuadé de nous comprendre
Trois cocktails tu t’en fous parce que tu es en train de chanter « Baïlabamba » les fesses à l'air sur le bar en faisant tourner ton maillot dans les airs


En parlant de cocktail, le sien venait d’arriver, bien présenté avec une rondelle de citron, un petit parasol et le bord décoré avec du sucre cristallisé.
La vampire se saisit de son verre, et bonne alcoolique vivante en avala une généreuse gorgée…

Mais loin d’éprouver le plaisir gustatif escompté, l’expérience se révéla être un vrai désastre. Le breuvage était immonde, elle avait l’impression d’avoir avalé une gorgée d’essence, ou de feu liquide, sa bouche la brûlait d’une manière insoutenable…

Tellement insoutenable que son organisme eut immédiatement le réflexe de tout lui faire recracher…

Identité de la victime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Jeu 9 Juin - 18:57

Le membre 'Ash Woods' a effectué l'action suivante : Consulter La Fortune


'La Fortune 6' : 1


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose07/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Jeu 9 Juin - 21:44

If everybody had an ocean, across the U. S. A.
Then everybody'd be surfin' like Californi-a
You'd seem 'em wearing their baggies
Huarachi sandals too
A bushy bushy blonde hairdo Surfin' U. S. A.


Les yeux clos, Julian chantonnait dans sa tête. La chaleur artificielle chauffait sa peau qui séchait tranquillement. Au rythme des paroles, son visage balançait lentement bien que posé sur sa serviette.
Ce week end à la plage c'était encore mieux que de se regarder dans un miroir. Et pourtant y'avait du niveau !

Ses lèvres s'étirèrent tandis qu'il fredonnait la célèbre chanson des Beach Boys, putain ça c'était la vraie vie ! Pas cette grisaille perpétuelle Londonienne, ça !
Rien ne pourrait venir gâcher son week-end, rien ! Tout était trop parfait, comme lui en somme et c'était bien normal, la perfection appelait la perfection.
C'est ce qu'il croyait tout du moins, jusqu'à ce qu'une odeur nauséabonde ne vienne chatouiller son odorat. Ah lala, ça puait le chien sale.
Il ouvrit les yeux et se tourna sur le côté en appuie sur son coude à la recherche de l'origine de la puanteur. Bien que irrité, la moue qu'il affichait devait le rendre particulièrement attractif pour les filles à moins de 10 mètres à la ronde.

Haussant un sourcil après avoir trouvé la source de son désagrément, il resta un moment indécis. Cette odeur en y réfléchissant, lui rappelait quelque chose...et cette tignasse rose...PUTAIN, la louve !
Comment elle s'appelait déjà ? Catheline ? Non Caitlin voilà !

La pauvre, de dos elle paraissait vraiment pas à son avantage. Ceci dit, il ne pouvait comparer avec rien d'autres, il ne connaissait pas d'autres femelles lycans et il était évident qu'il ne pouvait comparer avec lui-même.
Son paréo bleu à têtes de mort dénotait clairement avec les cocotiers et sur le moment, il arriva à réprimer un fou rire jusqu'à ce qu'elle se retourne pour lui faire face.
Il sursauta vivement, avant de replacer ses cheveux en arrière d'un mouvement sûr pour donner le change.
Bordel de merde, c'était un mec ! Non, c'était bien elle mais...avait-elle tourné travelo ?
Hum, cela ne l'aurait pas étonné plus que ça en y réfléchissant deux minutes...Elle avait troqué ses nibards contre de la tuyauterie. En tant qu'adepte des membres ajoutés cela ne devait pourtant pas le perturber alors pourquoi avait-il le sentiment que quelque chose clochait ? S'était-elle doté d'un pénis bionique ?

Complètement incrédule, il la fixait sans savoir quoi dire...et puis, lorsqu'elle croisa son regard, le sien se fit interrogateur. Était-ce bien elle au final ?


"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Baby Blue

avatar

Andi Wilson
Baby Blue

Inscription : 20/12/2015

À SAVOIR
Âge : 23 ans
Couleur de parole : #ff6600
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose06/10
2Discrétion04/10
3Super Force04/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Ven 10 Juin - 5:34

Le soleil.

Ça s'était un truc qu'Andi n'avait pas vu souvent, voir quasiment pas du tout si on ne comptait pas les faibles rayons blafards qui perçaient parfois au travers du smog londonien. C'était également un truc qu'elle ne reverrait jamais, alors inutile de dire que la blonde ne se tâta pas bien longtemps avant de décider de se dégoter un maillot et une serviette.

La jeune vampire avait fait la queue, impatiente de voir ce que lui avait déjà vendu le flyer: soleil, sable et chaleur. Au fond d'elle-même toutefois, la blonde souhaitait que ce ne soit pas tout pourri et plein à craquer, le genre de fausses représentations qui allaient bien souvent de pair avec ce genre de pub passée en ville. Elle n'avait pas soutirer du fric au premier venu pour s'acheter un machin pour se baigner en toute pudeur, qui ne lui resservirait plus jamais après, pour rien ! D'ailleurs, justement comme l'occasion ne se représenterait peut-être jamais, Andi avait troqué ses habituels jeans troués et ses chemises à carreaux lâches pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tout neuf, le premier de sa vie à vrai dire.

Quand son tour vint enfin pour payer son entrée et se faire accrocher un bracelet merdique au poignet,  Andi n'écouta qu'à moitié ce que le préposé lui indiquait en tentant de s'étirer pour voir ce qui se renfermait de l'autre côté des larges portes du dôme. Et l'autre qui n'arrêtait pas de lui babiller des trucs... Heureusement, la jeune vampire fut rapidement libérée et put passer lesdites portes qui la séparaient de ce "bord de mer" au beau milieu de Londres.

La première chose qui la frappa fut la lumière qui lui brûla les rétines aussitôt que la nouveau-née émergea sur le site sablonneux. Ça et la chaleur ambiante plutôt agréable. Oui, elle pouvait le sentir, elle avait bien fait de venir. Sans attendre, la sangsue se dirigea vers les vestiaires pour enfiler son maillot et partir à la chasse aux lunettes fumées. Peut-être bien qu'elle les achèterait cette fois, ou peut-être pas, songeait Andi en souriant, tout en déambulant près des bars. Car qui disait alcool, disait ivrognes distraits.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci à Zito l'artiste :
 


Présence réduite / retour progressif
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Ven 10 Juin - 5:34

Le membre 'Andi Wilson' a effectué l'action suivante : Consulter La Fortune


'La Fortune 10' : 6


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Ven 10 Juin - 10:22

Je sais pas si c’était le fait de retrouver une vrai grosse lumière pas artificielle – ou qui faisait très bien semblant de ne pas l’être, plutôt – ou autre chose, mais dès que je me suis retrouvée sur la plage – plutôt classe, d’ailleurs, ça ressemblait vraiment à une vraie. Et malgré tout le monde qu’il y avait, ils avaient fait ça assez grand pour qu’on ne s’empile pas les uns sur les autres – j’ai commencé à avoir mal au crâne. Pas grand-chose, hein, en tout cas au début. Le temps que je rejoigne les cabines, par contre, c’était devenu vraiment chiant, et surtout ça se généralisait. Dans les bras, le dos, les jambes… Ca faisait un mal de chien, comme une transformation en louve qui se passerait mal. Un moment j’ai cru que c’était ça. Sans même avoir eu le temps de commencer à me dessaper je suis tombée à genoux et roulée en boules. Je sentais même mes fringues devenir plus serrés contre ma peau comme si j’allais vraiment me transformer en louve, là, sans raison aucune. Puis ça s’est arrêté d’un coup. Je me suis relevée en gémissant, la voix rendue grave par un mal de gorge assez chiant. Enfin c’est ce que j’ai cru au début, avant de me regarder dans le miroir et de pousser un cri d’horreur. C’était… c’était plus moi. Ca ressemblait, bien sûr, mais en différent. J’avais la mâchoire un peu plus carrée, les traits plus durs, j’étais un peu plus large d’épaule et moins large des hanches. Mais surtout j’avais la poitrine complètement plate sous mes fringues et trois pauvres poils de barbe au bout du menton. Et je parlerais pas du fait que mes fringues serraient à un endroit particulièrement sensible où je n’aurais normalement rien dû avoir. Après avoir dégagé tous mes fringues pour constater l’ampleur des dégâts, et vite redressé le regard après avoir regardé ce que j’étais devenue en bas, j’ai dû me rendre à l’évidence : pour quelque raison que ce soit, j’étais désormais un mec.

Je vais vous passer les minutes enfermée… non, enfermé sans "e" du coup… bref, dans la cabine à flipper, essayer de comprendre ou de trouver une solution, parce que c’est pas intéressant et que ça a mené à rien. Au final, je savais pas ce qui se passait et je pouvais pas rester enfermé, j’avais besoin d’aide. Comme mes fringues étaient plus vraiment à ma taille – j’avais pas grandi mais quand même pris un peu de largeur d’épaules – je pouvais pas les renfiler, c’était pas confortable du tout. Le maillot j’en parle pas, surtout avec, euh… ouais, vous voyez. Le seul moyen que j’ai trouvé pour ne pas sortir à poil ça a été de prendre mon paréo et de me l’enrouler autour de la taille façon jupette. Comme il descendait jusqu’aux genoux, ça couvrait bien. Ca a aussi été l’occasion de voir que, en tant que mec… ben j’étais pas trop mal. Plutôt baraque, même si clairement pas au niveau d’un bodybuilder, juste ce qu’il fallait. Bon, les cheveux longs teints en rose et le tatouage faisaient bizarre, mais ça passait encore plutôt bien. Idem pour les cicatrices. Puis les prothèses étaient encore à la bonne taille, donc aucun problème pour bouger. Enfin si, un, un truc entre les jambes qui gênait pour marcher… Si j’étais née avec sans doute que j’aurais appris et pris l’habitude, mais là ça faisait juste trop bizarre.

C’est donc façon commando que je suis sorti de ma cachette. J’avais mis mon casque sur les oreilles et balancer la musique à fond pour me calmer, et me détourner de l’impression que tout le monde regardait vers moi. C’était pas le moment de psychoter et de faire une connerie. Il fallait que je trouve de l’aide. Et de l’aide j’en ai trouvée, enfin d’une certaine façon. Disons que j’ai trouvé rapidement quelqu’un susceptible de m’aider. Il a fallu que je le voie pour le capter, faut dire que tous les macchabés de Londres avaient dû se donner rendez-vous à la plage pour profiter du soleil et son odeur se fondait dans la puanteur de mort ambiante. Mais c’était bien mon pote Aquaman, qui m’en devait toujours une et ne risquait pas de trop s’étonner si je lui parlais surnaturel. Sans réfléchir je l’ai appelé dès que je l’ai repéré pour être certain qu’il flippe pas encore à mon approche.

"Aquaman !"

Ensuite j’ai trottiné rapidement jusqu’à lui, obligé de faire super gaffe à ma façon de marcher pour pas, ‘fin vous voyez. Comme je voulais pas non plus gueuler à la face de la ville entière ce qui était en train de m’arriver, j’ai attendu d’être juste devant lui pour murmurer, avec sans doute l’air plus atterré que je l’aurais voulu.

"Faut que tu m’aides. Tu m’en dois une, non ? C’est le moment de régler ta dette."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ___________________ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Télépathe Frigide

avatar

Kiia L. Lönnrot
Télépathe Frigide

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole : #99ccff
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Télépathie05/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Sam 11 Juin - 16:07

    Gentil ? Ce n’était que de l’aspirine, le genre qu’on trouvait dans n’importe quelle pharmacie. Et puis, à vue de nez, c’est vrai qu’il n’avait quand même pas l’air en forme le ruskov. Kiia haussa brièvement les épaules en guise de réponse, pour signifier que ce n’était pas grand-chose. Elle venait de lui demander de lui filer une paille, et s’il coopérait, pour sa part, elle se contenterait de le remercier de façon formelle, sans supplément.

    D’ailleurs, le brun sembla longuement hésiter à lui tendre l’objet de sa requête, et pour cause, il était littéralement en train de se torturer sur la couleur qu’il devait privilégier. La finlandaise arqua un sourcil atterré en percevant l’écho de sa tourmente. Sérieusement, c’était qu’une putain de paille, elle se fichait bien de la couleur, puisqu’une fois utilisée elle finirait tout bêtement dans une poubelle. Il n’y avait vraiment pas de quoi faire de chichis pour un tube de plastique.
    Elle se recomposa une expression neutre quand il se retourna vers elle, même si intérieurement elle hallucinait complètement. Il en avait pris une de chaque couleur, avançant qu’ainsi elle pourrait choisir celle qu’elle voulait.

    Merci, dit-elle d’un ton quelque peu énigmatique malgré elle en saisissant le tout.

    Elle piocha la bleue et la glissa dans son verre, posant les autres sur le comptoir avant de prendre une gorgée de son smoothie. S’il avait essayé de camoufler sa gêne, c’était complètement foiré avec une télépathe pour voisine de beuverie. Elle glissa un regard en coin vers le russe alors qu’elle reposait son verre. Il avait vraiment le moral dans les tongs celui-là !
    Elle reprit les pailles restantes pour les assembler bout à bout, formant une seule longue paille, et la fourra dans le verre du déprimé quand ce dernier reposa son verre à son tour.

    Pour éviter de vous avachir davantage, commenta-t-elle le geste.

    Faire une allusion aux pensées qu’il avait eues ? Non, ça aurait été risquer de griller son talent naturel. En revanche, elle savait dès à présent qu’elle se trouvait en présence d’un hunter et que, possiblement, ses dernières aventures n’avaient pas été de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Survivant lunaire

avatar

Gordon Matthews
Survivant lunaire

Inscription : 10/02/2016

À SAVOIR
Âge : La trentaine
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Force06/10
2Bestialité01/10
3Survie05/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Dim 12 Juin - 2:34

Le pauvre Gordon entre deux phases de conversation écrite, ne pouvait qu'observer les gesticulation muettes de son entourage, et chercher à les interpréter. Heureusement il y avait des attitudes qui ne trompaient pas.

Un sourire, un échange de regard... S'il y avait une chose qu'il avait parfaitement compris, c'était que le courant passait entre lui et la dénommée Elena. C'est donc de son expression la plus charmeuse qu'il lui répondit, quand elle lui fit savoir qu'il devrait payer sa prochaine consommation.

"Avec le plus grand plaisir ! Je brûle de faire votre connaissance à toutes les deux, et ce n'est pas ces bracelets farceurs qui vont m’empêcher de m'amuser aujourd'hui !"

A peine avait-il prononcé cette phrase qu'il afficha une moue presque désolé à son interlocutrice, portant la main a son oreille comme pour tenter de la déboucher. Il était réellement désagréable de parler sans pouvoir s'entendre...

Pendant ce temps le carnet était revenu entre ses mains. Ash de son côté avait répondu à sa première question, non sans humour d'ailleurs.

Cela lui redonna aussitôt le sourire, et papillonnant d'une fille à l'autre, il écrit donc aussitôt à la suite de ce message.

* Alors je te laisse décider combien de cocktail seront nécessaires pour que tu juge notre entrevue intéressante... Tu as consciences que tu devra m'accompagner quoi qu'il en coute ? ;-)*

Une humaine, une vampire, un Lycan sont assis à un bar... On dirait le début d'une blague.
Revenant cependant sur le sujet qu'il avait évoqué il y a quelques secondes, il s'efforça a ajouter oralement afin que les deux demoiselles puissent participer.

" En parlant des bracelets, vous n'avez pas eu vous même de problème en mettant ces objets de malheur à vos poignets ?"

A peine avait-il eu le temps d'évoquer le sujet, qu'un immense jet de boisson surgit littéralement de la bouche de Ash. Lui même dans un réflexe surhumain... bah... lycan en fait... parvint à esquiver le tir.

Mais il s'agissait là d'un tir de zone... Et les dommages collatéraux ne pouvaient être qu'inévitables. La malheureuse Elena se prit tout en pleine poire, à sa plus grande surprise.

Gordon dans un sursaut de galanterie ne put que prendre aussitôt un tas de serviette en papier derrière le comptoir.

Ne pouvant entendre la réaction de la jeune femme, il essaya alors d'attirer l'attention de cette dernière encore sous le choc, d'une main douce contre son épaule, avant de lui tendre les serviettes avec un sourire dédramatisateur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose07/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Dim 12 Juin - 8:13

- Bordel de merde, lâcha Julian en sursautant.

C'était bien elle, enfin lui, enfin....la louve !
Il le regarda s'avancer vers lui en trottinant dans le sable, totalement incrédule. A sa manière de marcher, il n'avait toujours pas l'habitude d'être un homme visiblement.
Lorsqu'il s'accroupit à ses côtés pour venir lui murmurer sa demande d'aide, Julian accéda à la vision totale des nouveaux attributs de Caitlin.
Il détourna les yeux en grimaçant, puis se redressa pour fouiller dans son sac. Là, il sortit son bermuda de bain de secours et le lui jeta sur les genoux aussi bien pour accéder à sa requête que pour masquer cette vision d'horreur.

Autant dire que la seule tuyauterie qu'il acceptait de voir était la sienne, alors si elle/il pouvait lui éviter ça...
Une fraction de seconde, il regretta de lui avoir balancé le bermuda, il y tenait mine de rien, même s'il le portait moins bien. Dans tous les cas, sur Caitlin, il serait toujours moins bien que sur lui, évidemment.

- Je t'écoute, annonça-t-il. C'est quoi cet accoutrement ? Tu t'es planté de taille de moule-bite ? Je ne conteste pas tes choix vestimentaires...mais y'a quand même plus viril pour un mec.

Disons qu'entre le cuir, les lanières et le slip, on aurait cru à un mauvais cosplay de Hard Gay. Il s'attendait à ce que la louve lui lance un "fuuuuuuuuuuuuuu~" caractéristique du personnage japonais. Il pouffa tout seul, imaginant subitement Caitlin remuer son bassin comme l'autre.
Mais face à l'expression un poil paniqué de la louve, il reprit rapidement son sérieux. Ouais, elle n'avait pas l'air de plaisanter, genre il se passait un truc vraiment grave. Alors effectivement, comme il lui en devait une...Il pouvait au moins se retenir de se foutre de sa gueule. Enfin, presque...


"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Canon sous le cambouis

avatar

Elena Harper
Canon sous le cambouis

Inscription : 22/01/2016

À SAVOIR
Âge : 26 ans
Couleur de parole : #99cc00
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté04/10
3Mécanique03/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 13 Juin - 11:56

Apprenant que la vampire n'avait pas eu plus de souci que cela avec son corbillard piégé, je hochai la tête  pour signifier mon soulagement. Il ne servait à rien de s'étendre sur le sujet. Sauf si le sujet était un surfeur blond. Là je me serais bien étendue sur le sujet, mais chaque chose en son temps. Je sirotai tranquillement ma boisson, lisant par-dessus l'épaule du blond ce qu'il répondait à Ash. Elle-même s'y allait pas par quatre chemins, danser sur le bar, le short à la main…

L'image se forma dans ma tête et me laissa toute chose alors que je me penchai à nouveau sur le carnet pour lire ce qu'il avait répondu. Je ne pus m'empêcher de sourire tout en me disant que cette journée risquait d'être intéressante.

Gordon reprit alors la parole à voix haute, plus habitué qu'il l'était à ce mode de communication. Ainsi donc c'étaient les bracelets qui produisaient cet effet bizarre sur les gens ? Non que j'aie remarqué beaucoup de comportements étranges ou que j'y sois moi-même sujette (du moins c'est ce que je pensais), mais la plage était certainement plus en pagaille que si tout un chacun avait été tout-à-fait normal. Et puis il n'airait pas été sourd si tout avait été normal. Je reprenais le stylo pour lui dire que je ne ressentais pas de changement spécial, pour ma part.

C'est à ce moment que je me retrouvai couverte de jus de fruits. Avec un soupçon d'alcool, de ce que me faisait savoir mon odorat. Je restai totalement bloquée, incapable de comprendre ce qu'il venait de m'arriver. Comment diable avais-je réussi à me trouver couverte de boisson ? Et puis j'avisai la vampire, son verre à la main et sa moue dégoûtée. Bien, mystère résolu, c'était elle qui avait craché le contenu de son verre sur moi. Non que je lui en veuille, mais il allait maintenant me falloir me nettoyer.

Prévenant, le blond réagit rapidement en attrapant un paquet de serviettes derrière le bar. Encore à moitié tétanisée je les attrapai avec gratitude et m'essuyai le visage, me disant qu'il ne serait ni de très bon ton ni très sexy d'essuyer les gouttes de breuvage qui avaient coulé sur ma gorge et ma poitrine. Après tout, ça sécherait.

- Et bien, euh… Ça rafraîchit. Fut tout ce que je trouvai à en dire, omettant la surdité du blond dans ma tourmente.
Revenir en haut Aller en bas
Cosaque en exil

avatar

Vladimir Kolarov
Cosaque en exil

Inscription : 06/04/2016

À SAVOIR
Âge : 45
Couleur de parole : #0099FF
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté03/10
3Survie03/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 13 Juin - 13:16

Évidemment son comportement ne passait pas inaperçue. La jeune demoiselle cachait malgré tout assez bien la gène qu'occasionnait le trouble du russe. Voyant qu'elle prenait la paille bleue et qu'elle laissa les autres sur le comptoir, il se morigéna intérieurement :

*Bien sûr ! T'es vraiment une quiche Kolarov ! Tu aurais pu deviner qu'elle prendrait la bleue. Fin merde quoi ! Faut pas avoir fait Harvard pour deviner qu'elle aillait prendre la paille qui avait la même couleur que ses yeux !*

Il s'en voulut d'autant plus tout en ne comprenant pas pourquoi il en faisait un tel foin. Après tout, ce n'était qu'une paille. Pas le genre d'objet super important et ayant la moindre valeur. Ne faisant absolument pas attention à ce que faisait Kiia, il fut légèrement surpris de voir débarquer dans son verre une paille très longue. Elle lâcha en même temps une petite phrase qui pouvait clairement passer pour un trait d'humour. Il était si pitoyable que ça ?

« Heu… Je.. Désolé, je dois vous paraître vraiment nul ! »

Quoi, rien d'autre à dire ? Super ! Là, il y avait une grosse chance pour qu'elle se barre le plus loin possible de lui. Les gens venaient à la plage pour s'amuser et pas pour réconforter des dépressifs. Cette journée avait pourtant si bien commencée. Il but une grande gorgée de son verre en se servant de la paille immense faite par sa voisine de comptoir. Se sentant vraiment ridicule, Vlad sentit une grosse boule naître dans sa gorge. Il avait du mal à déglutir et sentait que ses yeux s'humidifiaient.

*Oh punaise… Non !*

C'était la totale là !

Il chopa le plus vite possible une serviette et se sécha les yeux en faisant croire qu'il avait une poussière qu'il tentait d'écarter. Coup de bol ou pas, le russe sentit quelque chose le bousculer légèrement. Se retournant, il vit un gosse qui semblait jouer des coudes sans s'excuser le moins du monde.

« Hé ! Tu pourrais faire attention non ? Ta mère t'a pas éduqué ou quoi ? »

Le gosse (qui était en fait celui qui s'était pris une planche de surf dans la tronche quelques minutes plus tôt) se retourna et toisa Kolarov. Ne cherchant pas à s'excuser, il aggrava son cas en donnant un coup de pied dans le tibia du hunter. Interloqué par ce geste, Vlad donna une baffe magistrale à cet enfant qui tomba à terre dans la seconde.

« Tu réfléchiras à deux fois avant de te permettre ce genre de geste gamin !!! Dégage de ma vue et si jamais je te croise sur ma route, je te ferai bouffer ton maillot ! »

Kolarov était hors de lui ! C'était venu d'un coup et il avait du mal à se calmer. Ses mains tremblaient tellement il était en colère. Le gosse, lui, ne demanda pas son reste et partit en courant et en pleurant. Le verre du jeune était par terre et le jus humidifiait le sable.

Ceux qui avaient assisté à la scène fusillaient ou non Vladimir du regard. Chacun sa sensibilité. Les gosses devenaient de plus en plus difficiles parce que leurs parents ne savaient pas leur donner de limites. Là, il était clair que ce gamin ne recommencerait pas de sitôt !
Revenir en haut Aller en bas
Empathe post-mortem

avatar

Ash Woods
Empathe post-mortem

Inscription : 09/03/2016

À SAVOIR
Âge : 180 ans
Couleur de parole : Plum
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose03/10
2Discrétion05/10
3Empathie02/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 13 Juin - 18:53

Je suis VRAIMENT désolée ! s’exclama la vampire, affichant toujours une grimace assez évocatrice sur l’effet qu’avait produit le cocktail dans sa bouche. Enfin, il avait beau être dégueu, ce n’était pas une raison pour repeindre la demoiselle !

Ash se saisit de sa serviette de plage qu’elle avait posée roulée à ses pieds, et la tendit à son dommage collatéral en guise d’excuse. Elle risquait de coller un peu à cause du sucre contenu dans son cocktail, mais heureusement ils étaient à la plage, une petite baignade pourrait remédier rapidement à cela.

Je ne sais pas ce qui s’est passé, ma boisson m’a littéralement cramé le gosier, expliqua-t-elle en se frictionnant la gorge. Il n’y avait que deux options possibles : le problème venait soit d’elle, soit du cocktail. Bien évidemment, elle espérait que le barman se soit planté en beauté et lui ait servi un verre moisi… Mais il n’y avait qu’une seule façon d’en avoir le cœur net.

Elle fit une série de mouvements à l’intention du lycan dans le but de lui faire comprendre qu’elle allait lui prendre son verre, puis sans vraiment attendre sa réponse se saisit de son mojito pour y tremper les lèvres… Et afficha une tête se rapprochant de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Focáil leat ! Ça vient de moi, je suis redevenue vierge de l’alcool ! s’exclama-t-elle la mine dépitée en reposant le verre du lycan sur le bar.

Se rappelant que le jeune homme était devenu momentanément sourd, elle griffonna à la suite du calepin :
Peut pas boire aujourd’hui. La faute au bracelet ? Difficile à dire, mais tu vas devoir picoler pour deux !

Poussant un soupir à fendre l’âme, elle se tourna vers Elena :
Du coup pas de boisson pour moi aujourd’hui. Obligée de rester sobre une journée pareille, si c’est pas dommage…

D’un coup, un brouhaha surgit de l’autre côté du bar – plus exactement de l’autre côté de la corbeille de fruit.

Ash entendit indistinctement un type brailler, un « clac » suivi d’un « pouf » suivi de pleurs et d’autres braillements. Elle se recula alors pour avoir un meilleur point de vue, tandis qu’Elena, qui avait carrément quitté son siège, se dirigeait vers le type en question. Allait-elle lui en coller une ? Sortir une clé à molette d’une planque secrète et l’assommer ? Dans le doute, elle décida de se lever aussi et de la suivre, tout en faisant signe à Gordon pour qu’il vienne avec elle. Après tout, il n’avait rien entendu et ne devait pas comprendre grand-chose…
Revenir en haut Aller en bas
Canon sous le cambouis

avatar

Elena Harper
Canon sous le cambouis

Inscription : 22/01/2016

À SAVOIR
Âge : 26 ans
Couleur de parole : #99cc00
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté04/10
3Mécanique03/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 13 Juin - 19:52

J’étais encore hébétée alors que je me séchais le visage avec les serviettes données par le grand blond. Non mais quelle attaque, quelle surprise ! Allons, il allait falloir se remettre maintenant, il n’était pas bon de rester dans un état second trop longtemps. Encore plus pour une broutille pareille. Je repris donc la main sur mes sentiments mitigés et reléguai ma surprise là où elle ne m’ennuierait plus, déclinant d’un geste la proposition de serviette de la vampire.

Non que je ne veuille pas de son aide après ce qu’il s’était passé, mais elle semblait elle aussi avoir d’autres chats à fouetter. Elle semblait clairement ébranlée par sa réaction face à ce qu’elle avait bu et était en passe de vérifier une intuition. Je la laissai faire tout en terminant d’enlever le sucre de mes cils. Dieu sait que si je me retrouvais à devoir garder un œil fermé parce que mes cils étaient collés ça ne serait pas pratique.

La remarque de la vampire quant à sa virginité de l’alcool retrouvée me fit rire. Pas méchamment ou pour me moquer, mais c’était juste tellement cocasse après avoir pris une gorgée de jus de fruit en pleine face. C’était également une manière de dédramatiser ce qui m’était arrivé et je pense que nous en avions toutes deux besoin. Ensuite je me penchai sur le carnet pour lire ce qu’elle avait écrit à Gordon, mais elle me le traduisit en version audible avant que j’aie pu voir une lettre.

- Dommage en effet… Je ne pus m’empêcher de pouffer. Ceci dit, vous serez aux premières loges pour vous moquer des pauvres hères ivres que nous seront, je vous fais confiance pour tout nous raconter en détails !

C’est à ce moment-là que retentit une voix puissante. Une voix que je reconnaissais pour l’avoir déjà entendue avant. Elle n’appartenait à personne d’autre qu’à mon supérieur hiérarchique direct. Oui, je vous l’accorde, yerk ! Rencontrer son patron à la plage et le trouver en train de faire un esclandre… En temps normal je ne serais pas intervenue, je me serais au contraire éloignée. Mais il venait juste de passer ses nerfs sur un gosse et ça je ne l’accepterais pas.

J’avais donc sauté de ma chaise, laissant en plan serviettes et cocktail aux trois quarts vide. J’avais également oublié mes compagnons, excédée que j’étais par l’attitude du russe. Je fis le tour du bar en quatrième vitesse, m’excusant à peine de bousculer les curieux qui pourtant ne semblaient pas avoir très grande envie d’intervenir. Alors oui ça s’insurgeait, ça y’a pas de problème, mais porter ses couilles…

Une fois devant Vlad, c’est tout juste si je pus me retenir de lui mettre mon poing dans la figure. Cela aurait été évocateur de ma perte de sang froid, certes, mais c’était aussi le problème. Je me contentai donc de le repousser violemment contre le bar, particulièrement agacée de devoir lever les yeux pour lui parler.

- Ça va, tu te sens mieux ? Plus serein ? Tu as passé tes nerfs et tout va bien ? Espèce de LÂCHE ! Tu t’en es pris à un gosse, un GOSSE ! Ah ça c’est clair que tu peux te sentir fort, viril, mâle. Mais tu n’es qu’un moins que rien qui a besoin de s’en prendre à plus faible que soi pour exister. Tout ça pour quoi ? Parce que toi aussi tu es faible ! Chiffe molle, p’tite bite va ! Retourne chez ta mère si c’est pour faire chier le monde. Ceci dit ça ne m’étonnerait pas que ce soit elle qui t’ait foutu dehors si ça te prend souvent de frapper les plus faibles. Putain, ton taf c’est de les PROTÉGER, y’a un truc que t’as pas compris ? Prends-t’en à quelqu’un qui peut se défendre. Je finis par lui redonner une certaine liberté de mouvement pour m’en retourner à ma place. Tocard, va.
Revenir en haut Aller en bas
Baby Blue

avatar

Andi Wilson
Baby Blue

Inscription : 20/12/2015

À SAVOIR
Âge : 23 ans
Couleur de parole : #ff6600
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose06/10
2Discrétion04/10
3Super Force04/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 13 Juin - 22:13

Le truc, c'est qu'en évitant quelque personne et en se dirigeant vers un petit bar, Andi fut prise d'un mal de crâne assez puissant. Tellement qu'on aurait dit qu'elle avait juste mal partout en fait. La blonde en maillot dû s'appuyer contre l'un des faux palmiers du décor bord de mer pour ne pas simplement s'affaler par terre. Putain, qu'est-ce qui lui arrivait ?! Elle qui partait simplement voler une paire de lunettes pour se protéger des Leds ensoleillées... La voilà avec les genoux qui flageolaient et une douleur diffuse dans tout le corps. Ça n'avait aucun sens !

Toutefois, le tout s'estompa rapidement comme s'était venu... À rien n'y comprendre, la douleur envolée, pouf, plus rien, mais le malaise subsistait... Andi se sentait pas dans son assiette, pas à l'aise du tout à vrai dire. Maillot pourri va ! Ça allait quand elle l'avait enfilé, mais là il lui serrait horriblement l'entre-jambe et la poitrine, enfin, surtout l'entre-jambe... Comment ça se faisait ? Et puis, pourquoi venait-elle de faire une crise de... d'aller savoir quoi ! En attendant de trouver une explication à ce qui venait de se produire, Andi baissait le regard machinalement, le plus naturellement du monde pour voir ce qui coinçait sous la ceinture, histoire de régler au moins cet inconfort. La jeune vampire ne put tout simplement pas détacher son regard de ce qu'elle y découvrit.

Les deux bras ballants, Andi fixait son entrejambe comme une vraie retardée. Clignant des yeux quelques fois, c'est tout juste si elle ne tenta pas de se pincer.

- WHAT THE FUCK !!? S'exclama la nouveau-née, incapable de se contenir devant cette vue particulière que lui offrait son nouvel appareil génital qui ressortait presque de son maillot définitivement trop petit, du moins pour contenir ses nouvelles valseuses en tout cas.

Rapidement, la blonde se redressa en ramenant une main maladroite pour cacher le spectacle, mais loin d'être ajustée à sa nouvelle anatomie sous la ceinture, c'est un coup direct dans les couilles que réussit à s'offrir Andi.

Oui, plus aucun doute... c'était horriblement réel, réalisait désormais le monsieur-madame qu'elle était devenue, en se retenant de justesse de ne pas s'étendre par terre en douleur. Ces saloperies étaient diablement sensibles, songeait Andi tout en lâchant tous les jurons qu'elle connaissait à voix basse. Pour quel espèce de cinglé allait-on la prendre ? Et puis d'abord, quelqu'un l'avait vu ? Enfin, avant cette... ce changement ? Ok, pas le temps de se poser des questions, le plus important c'était de trouver un truc pour se l'attacher autour de la taille, oui, il fallait fonctionner une étape à la fois...

Le bar était désormais bien plus rapproché que les vestiaires, valait mieux commencer par là et comme plusieurs se levaient pour aller voir une dispute, ce serait juste parfait pour subtiliser une serviette ou un truc du genre. Les deux mains cachant son nouvel attirail, Andi se retint presque de courir lorsque son regard se posa sur une serviette pour le moins originale, mais qui ferait amplement l'affaire. Les gens autour d'elle semblaient occupés à bavasser entre eux ou à regarder ce qui se passait plus loin.

Parfait.

Arrivée à destination en quelques enjambés maladroites, clopinant en ayant tout sauf l'habitude de se tenir à cet endroit, Andi mit finalement la main sur sa délivrance et c'est sans attendre qu'elle se l'enroula aux hanches pour enfin retrouver un semblant de pudeur. Un coup d'oeil à droite, un à gauche, aucun propriétaire de serviette en furie en vue, la blonde pouvait enfin prendre un petit dix secondes pour examiner les dégâts de ce changement de sexe soudain.

Déjà, elle n'avait plus de poitrine. Bon déjà que d'ordinaire c'était pas la fête de ce côté, là c'était complètement inexistant. En fait... elle avait des pectoraux et un peu de poil au torse. Elle devait avoir l'air complètement ridicule d'un point de vue extérieur, avec ce maillot minuscule... Et maintenant qu'elle regardait un peu plus attentivement, Andi était clairement bien plus musclée, un peu plus grande aussi. Passant une main sur son visage, la jeune vampire découvrait que son menton et ses joues étaient quelques peu rugueux également. C'était pas des conneries, elle s'était vraiment transformée en homme !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci à Zito l'artiste :
 


Présence réduite / retour progressif
Revenir en haut Aller en bas
Télépathe Frigide

avatar

Kiia L. Lönnrot
Télépathe Frigide

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole : #99ccff
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Télépathie05/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Mar 14 Juin - 12:48

    Bon, clairement, Kiia n’avait jamais été douée pour consoler les gens. D’ailleurs, elle n’avait jamais réellement eu le besoin de le faire, confinée dans sa vie de solitaire. Alors, quand en plus le mec en question semblait dépressif, ça compliquait la chose.

    On a tous nos petits problèmes vous savez, essayez de profiter de cette journée, répondit-elle en esquissant un léger sourire de courage.

    C’est vrai quoi, ce temps était censé mettre du baume au cœur, elle-même n’était pas déçue d’avoir fait le déplacement, malgré ses réticences à se joindre à toute cette foule. Elle but quelques gorgées de son cocktail quand l’homme émit une nouvelle pensée. Discrètement, elle l’observa en coin. Il venait de se coller une serviette sur la tronche. Elle choisit de se dire qu’il chassait de la transpiration. En revanche, elle ne put masquer sa surprise lorsqu’il péta littéralement un câble contre un gosse malpoli. Spectatrice, elle assista ensuite à une scène qui la laissa sur le cul. Une jeune femme venait d’incendier le hunter après l’avoir repoussé contre le bar. Si elle songea un instant qu’elle était peut-être la mère du gosse, elle en conclut ensuite qu’il s’agissait d’une allumée de plus qui avait eu besoin de passer ses nerfs à la première occasion justifiable.

    Le bar n’était définitivement pas le meilleur endroit pour profiter de l’évènement. Avec les incidents déjà enclenchés, pour sûr, elle allait bientôt avoir droit aux alcooliques déjantés qui auraient pris un coup de chaud. Payant sa consommation au comptoir, elle prit son verre et se leva de son tabouret. Fallait qu’elle se tire d’ici, et vite.

    Vous devriez bouger d’ici si vous voulez mon avis. Quelques vagues, ça fait toujours du bien, adressa-t-elle à Vlad avant de lui souhaiter une bonne journée et de s’éloigner du point bar.

Revenir en haut Aller en bas
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Mar 14 Juin - 13:56

Quand il m’a balancé le short j’ai tout de suite compris pourquoi. Et donc rougi en conséquence, couleur tomate. Le soleil et la chaleur, même artificiels, arrangeaient rien. Je me suis retourné pour me cacher le cul derrière le paréo le temps d’enfiler ça en vitesse, essayant de ne pas me faire remarquer des autres types sur la plage. Echec, je suis certaine que certains ont regardé dans ma direction. J’en étais plus à ça prêt, mais si j’avais possiblement pu rougir encore plus, je l’aurais fait. Et comme si ça suffisait pas, Julian en a rajouté une putain de grosse couche en se foutant bien de ma gueule. Là, ça a été trop. La transformation, traverser la moitié de la plage à poil, et maintenant qu’il en profite comme un gros vicieux, c’était un peu trop.

"T-Ta gueule ! J-J-J’ai pas envie d’être viril ! J’ai pas envie d’être un mec ! Alors, juste, ta gueule !"

Pour peu je l’aurais frappé, genre gros coup de poing en plein dans sa figure. Déjà que de base, je m’emporte facilement, mais alors là… La testostérone, un truc terrifiant. Pas étonnant que les mecs se battent tout le temps avec ça dans le sang. Enfin bref. J’ai quand même réussi à me contenir en me contentant de serrer les phalanges et de lever un poing de façon un peu plus menaçante qu’il aurait fallu. Ensuite j’ai repris un peu le contrôle, j’étais toujours énervé mais une longue inspiration et un gros soupir plus tard, j’arrivais à parler.

"Je sais pas ce qui s’est passé, j’allais me changer aux cabines, et j’ai eu mal partout, c’était comme si je me transformais en louve sauf que c’était pas ça, et quand ça c’est fini j’étais devenu un mec ! mais toi t’es un vampire, t’as quoi, cinq siècles au moins, non ? T’as du en voir des trucs surnaturels, plus que moi, tu dois bien avoir une idée de ce qui peut causer ça, non ? Tu sais comment je peux revenir en arrière ?"

Sur la fin je me suis un peu laissé emporter, je l’ai saisi par les épaules – et j’ai peut-être serré un peu fort pour ses pauvres épaules de macchabé tout fragile, je sais plus – comme si le presser comme un citron pouvait faire sortir des réponses comme si c’était du jus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ___________________ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Survivant lunaire

avatar

Gordon Matthews
Survivant lunaire

Inscription : 10/02/2016

À SAVOIR
Âge : La trentaine
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Force06/10
2Bestialité01/10
3Survie05/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Mer 15 Juin - 19:51

heureusement, il y avait eu plus de peur que de mal... Elena n'avait pas mal pris le geste maladroit de Ash à son encontre et commençait déjà à s'éponger avec les serviettes que Gordon lui tendait.

La vampire elle semblait plutôt choquée elle même de son aventure... gesticulant et parlant de manière inaudible pour le lycan, ce dernier se contentait de la regarder avec une expression d'étonnement, commençant déjà à essayer de lire sur ses lèvres chacune de ses paroles.

*Les framboises sont perchées sur le tabouret de mon grand père !!!*

...

...

Non... Au vu de la situation il était fort peut probable que la dénommée Ash ai pu sortir des propos de ce genre...

Il ne restait plus qu'à espérer que la diminution du taux de sang dans l'alcool coulant dans ses veine l'aiderait à résoudre ce soucis de compréhension. Heureusement en attendant, il restait les langages corporels et écrits.

Visiblement la vampire n'était pas coutumière de ce genre de réaction face à la boisson... ainsi lui fit elle signe qu'elle comptait tester de boire dans son propre mojito. Ce qu'il accepta d'un signe de tête accompagné d'un sourire.

"Essaye juste de ne pas nous asperger d'avantage ! Je crains de manquer de serviette !

...

Sauf s'il s'agit d'une stratégie de ta part pour bénéficier de mes faveurs ! ... Dans ce cas je suis à toi dans une minute ! "


Conclut-il en adressant un clin d'oeil mutin à la vampire, et s'essayant lui même à une toute autre forme de langage corporel.

En effet, tout sourire et tout en douceur entreprenante avec Elena, il se prit de commencer à l'éponger lui même. Presque dans un murmure, il lui demanda alors :

" ça ira ?"

Le fait de ne rien entendre avait un côté assez étrange alors qu'il jouait de ses charme. C'est fou comme le fait d'être privé de l'un de ses sens pouvait aiguiser soudainement tous les autres.

Ainsi proche de la jeune femme, il portait désormais attention à son parfum qui avait pris des petites notes sucrées grâce aux bons soins de Ash... L'ensemble n'était pas désagréable. Son sens du touché était également en alerte. Ne pouvant percevoir aucun son de la jeune femme, il avait l'impression de jouer un peu à la poupée.

Ses gestes étaient doux pour ne pas la casser... Ecartant délicatement ses cheveux, il lui épongea d'abord le front, puis la joue, avant de chasser les dernières quelques gouttes restantes tout en haut de sa poitrine. tout cela sans détacher ses yeux ambres de ceux d'Eléna.

Ce petit moment privilégié ne fut malheureusement que de courte durée...

D'abord parce que Ash semblait avoir un véritable problème avec les alcool servi... Un autre effet de ces bracelets de malheur ? En tout cas le message qu'elle lui avait laissé était clair... Il devrait picoler pour deux, comme elle le disait si bien.

Se levant de son siège, pour revenir à la vampire, il s’apprêtait déjà à interpeller le barman.

"Je suis sûr qu'il est possible de trouver un dosage adéquat ! Je ne souhaite danser Baila bamba qu'avec toi comme cavalière !

Mais ce qui plomba véritablement l'ambiance, c'est une scène juste à côté que le Lycan ne calcula pas tout de suite... Et pour cause, comment pouvait-il entendre le bourreau d'enfants qui était en train de péter un scandale à quelques mètres de là quand tous ses autres sens étaient accaparés par la vampire la plus sympathique qu'il avait jamais rencontré jusque là.

Ce ne fut que quand Ash s'éloigna en lui faisant signe de venir, qu'il vit un enfant s'éloigner main sur la joue. Et un homme en pleine discussion animée avec son entourage et notamment Eléna qui avait quitté son siège.

Le moins qu'il pouvait comprendre, c'est que ce qu'elle était en train de lui dire ne devait pas être très joli. Le connaissait-il ? Ce n'était pas vraiment son problème... Mais conserver la bonne humeur de la demoiselle qu'il avait invité, ça ça l'était, ainsi s'approcha t'il à son tour.

Sa première envie fut d'aller aplatir directement son poing dans la face de l'individu, histoire de voir s'il est toujours aussi vaillant face à un adversaire de sa taille.

Mais parfois, il fallait savoir relever le niveau... Et provoquer une bagarre ne ferait que l'abaisser à celui de ce triste individu.

Il trouva donc plus judicieux d'en revenir à Elena qui s'éloignait déjà du type, certainement pour regagner sa place.

Comme elle passait à côté de lui, il attrapa sa main afin de la retenir.

"Elena ! "

Puis la faisant revenir proche de lui comme s'il avait s'agit de sa partenaire de danse, il la gratifia d'un nouveau sourire tendre, afin -l'espérait-il- d'appaiser son courroux toujours visible. Jetant alors un regard un peu plus dur à l'attention de l'homme qu'elle venait d'appostropher, il ajouta, visiblement protecteur envers ses dames.

"Est ce que la présence de cet homme t'importune ? "


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose07/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Dim 19 Juin - 7:53

Ça alors ! La louve s'emballait toute seule et lui lança du "ta gueule" à tours de bras ! Qu'elle n'avait pas si gros soit-dit en passant. Mouais, elle était devenu un mec certes mais pas des plus virils saus que visiblement, la virilité n'était pas ce qui l'importait le plus. Il ne comprenait donc pas vraiment ce qui clochait, sa chirurgie avait peut-être foiré.

Affichant un sourire sardonique il se passa une main dans ses cheveux mouillés. pauvre petite chose, ce n'était pas facile d'atteindre la perfection...enfin, en fait il n'en avait aucune idée car en réalité lui n'avait fourni aucun effort, il était né ainsi.
Certains parlaient de chance, d'autres de nature bien faite mais que ce soit l'un ou l'autre des affirmations qui soit juste, Julian n'en avait cure, la vérité était bien là : il incarnait ce qui se faisait de mieux que ce soit par chance ou par nature.

Caitlin ne pouvait certainement pas en dire autant mais avant qu'il puisse lui répondre quoique ce soit elle/il se mit subitement à lui raconter toute son histoire, fort ennuyeuse au passage mais là encore il ne put point la blâmer car elle avait le mérite d'être drôle. Ses paroles devinrent de plus en plus rapides, comme si elle avait peur de ne pas arriver au bout et si elle continuait à parler ainsi, sans reprendre son souffle il y avait des risques qu'effectivement elle/il perde connaissance.
Et puis, dans le même temps, elle se mit à le secouer au niveau des épaules. Comme si l'utiliser comme une paire de maracas l'aiderait à mieux écouter.
Que croyait-elle ? Qu'en secouant la perfection elle gagnerait un gros lot  ou un pouvoir magique ?
Cette attitude l'agaça quelque peu, déjà parce que cela donnait une très mauvaise image de lui et qu'il était certain qu'on les observait. Vu comment Caitlin braillait c'était évident. D'autre part, parce qu'elle montrait une agressivité qui n'était pas nécessaire et qu'elle le dérangeait durant un moment de bien-être absolu.

Il soupira bruyamment et dégagea ses mains d'un coup rapide de ses épaules.

- Calme toi Akela ! lança-t-il en laissant poindre ses canines en signe d'avertissement. D'une, je suis loin d'avoir cinq siècles et de deux, le truc le plus surnaturel que j'ai vu jusqu'à maintenant c'est toi, entrain de brailler comme un veau, les bourses engoncées dans un slip de bain trop petit. Je sais pas ce qui t'arrive, mais si tu veux que je t'aide, tu vas commencer à te calmer ok ? Et décale toi un peu tu veux ? tu me caches le soleil.

Sur ses paroles, il observa son bras qu'il porta à hauteur de ses yeux comme pour s'assurer de la magnificence de son membre supérieur.

- Bref, commence par enfiler un truc décent et revient après, lui suggéra-t-il en pointant du menton le bermuda de bain qu'il lui avait donné.


"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Cosaque en exil

avatar

Vladimir Kolarov
Cosaque en exil

Inscription : 06/04/2016

À SAVOIR
Âge : 45
Couleur de parole : #0099FF
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté03/10
3Survie03/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Dim 19 Juin - 16:58

Que se passait-il donc ? Sa colère avait été si soudaine et explosive. Ce gamin méritait ce qu'il avait eu mais peut-être pas avec autant d'entrain. Vladimir avait certainement frappé plus fort qu'il ne l'aurait fait en temps normal. Le jeune allait avoir la joue rouge pendant quelques temps. Rien de bien méchant et certainement qu'il lui avait rendu service en lui apprenant qu'il risquait quelque chose en donnant un coup de pied à un inconnu.

Ce qui suivit fut des plus étrange également. Elena arriva comme une furie et le repoussa violemment contre le bar. La haine était clairement inscrite dans son regard et elle hurla toute son horreur aux oreilles du russe. Quelques mots firent plus mouche que d'autres… Elle le traitait de lâche, lui disait qu'il ne savait que s'en prendre à des plus faibles pour se sentir fort, elle lui disait qu'il était faible et tout un tas d'autres conneries incroyables. Avait-elle seulement vu la scène en entier avant de jouer les chevaliers servant ? Pour qui se prenait-elle cette nymphomane en colère ? Il avait entendu des bruits de couloirs parlant du fait qu'elle avait certaines facilités à écarter les jambes. Preuve en était ce cliché de play-boy qui traînait derrière la hunter comme un chien derrière son maître.


Pitoyable…


Devant l'esclandre provoqué par la blonde, Kiia décida de s'en aller. Elle prit néanmoins le temps de lui dire qu'il n'y avait rien de mieux que les vagues pour se ressourcer. Tout se passait si vite et pourtant Vlad avait l'impression de voir tout au ralenti. Le départ de Kiia, la petite brune (Ash) qui semblait être avec Elena, cette dernière qui l’insultait et passait ses nerfs sur lui puis le bouffon de service qui faisait son chevalier servant en ayant comme seul objectif le moment où il pourrait coucher avec sa proie.

« C'est parce que tu as tes règles que tu t'énerves comme ça ? La petite Harper est déçue de ne pouvoir épancher son besoin de frivolité ? Oh, on devine aisément qui pourrait être intéressé… Maintenant que tu as pu montrer aux autres que tu avais du caractère, je suis sûr que ce type est impressionné par ton courage ! On verra lundi au boulot si tu montres toujours autant de détermination… »

Le ton était dur mais il ne criait pas aussi fort que contre l'enfant. Il vit Elena repartir et l'inconnu la prendre, de force, dans ses bras. Il se tourna quelques secondes et commanda deux verres d'alcool qu'il affona coup sur coup. Une manière de maîtriser sa colère ? Peut-être pas la meilleure mais la seule à laquelle il pensait pour le coup. Kiia avait raison, mieux valait quitter cet endroit et voir ailleurs ! Le play-boy des bacs à sable regardait le hunter de manière toujours aussi peu amène et il n'en aurait pas fallu beaucoup pour que le russe lui foute son poing dans la tronche. Après tout, cela lui rendrait peut-être service de montrer à sa cible quel homme fort il pouvait être…

Vladimir toisa Gordon et ne lâcha pas le contact visuel. Si ce dernier le regardait en montrant toute la sympathie qu'il avait pour lui, Vlad, lui, regardait Gordon comme s'il ne représentait nullement un danger. Pas qu'il était sûr de gagner s'il venait à se battre contre lui mais l'attitude de ce lycan le faisait plutôt rire…

« Ne t'inquiète pas Don Juan… Pas besoin de montrer à quel point tu es viril… Elle finira de toutes manières dans ton lit ce soir. Profite bien de ta journée ! »

Qu'il avait été dur de dire ces mots sans exploser. Il avait été de mauvaise humeur devant le manque, flagrant, de respect du môme, c'est certain ! Mais l'intervention disproportionné d'Elena l'avait mis littéralement dans une rage noire. Certains que le prochain qu'il l'importunerait verrait un poing cosaque lui arriver sur le nez.
Revenir en haut Aller en bas
Lycan bionique

avatar

Caitlin Millar
Lycan bionique

Inscription : 29/06/2015

À SAVOIR
Âge : 21 ans
Couleur de parole : bold cc00ff
Dons:
DonsTypeNiv
1Force04/10
2Bestialité02/10
3Piratage08/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Dim 19 Juin - 17:37

Je pense ne surprendre personne en disant que ça n’a pas très bien marché. Après s’être dégagé de mes bras, ce qui était effectivement la chose à faire, il a commencé à me rabrouer. Ce que je peux comprendre, il avait raison de me dire de me calmer. Bonn je passerais sur le fait qu’il se soit vexé que je me sois trompée sur son âge, après tout il est immortel, non ? Quelques siècles de plus, qu’est-ce qu’il s’en fout ? Enfin bref. Donc je disais, il a commencé à me gronder comme si j’étais une mauvaise élève qui avait fait une connerie en classe. Puis il a commencé à se foutre encore de ma gueule – qu’est-ce que j’y pouvais, si j’avais pas de maillot à ma taille ?! Sérieusement – et même à devenir carrément… euh… je retrouve plus le mot, désolée. Il s’est mis à me prendre de haut, comme si j’avais aucune importance. Il m’a demandé de m’écarter parce que je lui cachais le soleil, non mais sérieux ! Je viens le voir, paniqué, je le supplie de m’aider parce que je suis dans la merde, et sa seule réaction c’est me demander de bouger pour qu’il fasse bronzette ! S’il m’avait envoyé chier en bonne et due forme, je dis pas, mais ça c’était pire que tout ! C’était comme si il m’avais assommé, je suis resté sur place, immobile, à le fixer avec un œil écarquillé par l’incompréhension alors que je luttais pour réaliser que oui, il venait bien de me dire ça. Puis finalement j’ai ouvert la bouche, parlant lentement comme si je m’adressais à un débile profond.

"Dis voir, ça t’es venu récemment ou tu étais déjà un odieux connard la première fois qu’on s’est rencontrés ? En plus, je ne sais pas si tu as vu…"

En disant ça je me suis relevé, ajustant le paréo autour de ma taille pour qu’il cache bien tout ce qu’il y avait entre la taille et mes genoux, histoire qu’Aquaman arrête de me faire chier avec ça. Ca n’arrangeait pas le problème de maillot trop serré – bordel, ce que c’était désagréable ! Juste, complètement insupportable – mais au moins ça sauvait les apparences. Et aussi, j’ai désigné toute la plage d’un grand geste du bras.

"Mais il n’y a pas vraiment de boutique, ici, alors je ne sais pas où j’irais le chercher, le maillot. Et il est hors de question que je sorte d’ici avant de comprendre ce qui m’arrive, avec ou sans toi."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ___________________ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Canon sous le cambouis

avatar

Elena Harper
Canon sous le cambouis

Inscription : 22/01/2016

À SAVOIR
Âge : 26 ans
Couleur de parole : #99cc00
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté04/10
3Mécanique03/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 20 Juin - 11:45

Après m'être copieusement faite arroser, je ne m'attendais pas à ce qu'en plus de m'avoir fait passer les serviettes, le grand blond m'aide à m'essuyer. J'étais une grande fille qui avait l'habitude de se débrouiller toute seule quelles que soient les circonstances. Alors autant vous dire que je ne pus retenir un mouvement de crispation de voir mon espace vital ainsi envahi sans que ce soit moi qui l'ait décidé. Pourtant il ne me fallut pas plus d'une seconde pour me détendre et profiter. Après tout, il n'y avait pas de mal à ça et j'avais forcément manqué quelques gouttes du breuvage. Il serait dommage, si nous n'allions pas nous baigner prochainement, que le sucre me colle à la peau…

Alors que je continuais à profiter, tout en observant le surfeur, je me sentis un peu coupable de monopoliser ce dernier. Ceci dit, Ash semblait occupée à des expérimentations sur les cocktails alcoolisés, donc ma culpabilité redescendit en flèche. Pas comme ma libido, qui sembla grimper chaque fois un peu plus quand je rencontrais le regard atypique de mon vis-à-vis. C'est qu'il allait finir par me faire rougir ce con !

Cependant, cette poussée d'hormones fut de courte durée. De l'autre côté du bar le russe hurlait après un gosse et venait de lui mettre une gifle. Méritée ou pas, cela me révolta plus que d'ordinaire et je me levai pour aller lui dire ma façon de penser. J'étais trop remontée pour noter le monde autour de nous ou quelque autre paramètre, je fonçai simplement. Cela ne me ressemblait pas trop, mais aujourd'hui il fallait que je le fasse.

Tout ne se déroula pas comme je l'avais espéré. Enfin, en même temps, qu'avais-je espéré en m'en prenant ouvertement à un type au milieu de toute une foule ? Les hommes avaient rarement tendance à courber l'échine en société. Encore plus si c'était une femme qui leur faisait des reproches, fondés ou non. Question de virilité m'avait-on dit.

Toujours est-il qu'il se montra tout aussi vexant que moi lorsqu'il me répondit. Et parfaitement à côté du sujet me semblait-il. Je lui lançai un regard de pur mépris avant de me détourner puis ne répondis et ne me retournai plus tout le temps que dura sa tirade. Après tout, que le monde croie ce qu'il voulait, ma façon de gérer ma vie ne les regardait pas. Pourtant, j'avais les nerfs un peu plus en pelote que d'ordinaire devant ce genre d'allégations.

Je marchais vers la place que j'occupais précédemment, broyant un peu du noir et espérant que mes deux comparses pourraient me distraire de mes idées noires. C'est à cet instant que mon bras fut happé par une poigne solide et que, prise dans mon élan je trébuchai. Il aurait été particulièrement gênant de me retrouver étalée par terre au milieu de curieux qui ne me quittaient toujours pas des yeux. J'eus la chance – et la malchance – de me retrouver plaquée contre un torse à la peu légèrement dorée qui sentait bon la chaleur et les embruns, aussi je ne tombai pas.

Je ne pus m'empêcher de répondre par un autre sourire à ce sourire charmeur qui m'était destiné. Ma mauvaise humeur s'était envolée, mais mon sourire se teinta d'une légère amertume quand Gordon me demanda si le russe m'importunait. Il allait falloir la jouer fine, l'un comme l'autre ayant l'air de vouloir en découdre… Et sans pouvoir être entendue.

Le russe passa alors non loin de nous, crachant une nouvelle fois son venin. J'étais partagée entre le rire et les larmes. Le rire parce que de toute façon, quoi qu'il dise, cela ne serait pas entendu. Les larmes parce que je ne tenais pas à voir cette journée ternie par une bagarre, et que je réalisai après coup que je pourrais en être l'instigatrice. Je griffonnai rapidement quelques mots sur le carnet du surfeur :

*Non, ça va aller.
Laissons-le à sa vie misérable et retournons nous amuser.
On va nager ?*


Je luttai maintenant carrément contre les larmes et me retournai pour chercher Ash du regard, échappant ainsi à la prise du grand blond (avec une chaussure noire, haha !).
Revenir en haut Aller en bas
Empathe post-mortem

avatar

Ash Woods
Empathe post-mortem

Inscription : 09/03/2016

À SAVOIR
Âge : 180 ans
Couleur de parole : Plum
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose03/10
2Discrétion05/10
3Empathie02/10

MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   Lun 20 Juin - 19:46

La petite virée à la plage avait viré à la comédie de boulevard : Elena avait incendié le bourreau d’enfant – une connaissance à elle, visiblement – en s’en prenant à la taille de son pénis… Et le type, qui la connaissait aussi – un collègue visiblement – répliqua en incriminant son utérus. Un classique.

Ash aurait bien répliqué un truc méchant, mais elle jugea bon de ne pas le faire étant donné que la mécanicienne allait devoir se farcir le gros lourdingue au boulot, mieux valait ne pas envenimer la situation et laisser filer l’oiseau de mauvaise augure.

Viens Elena, laisse partir le vieux phallocrate, je t’enverrai un autre véhicule inflammable si tu as envie de te venger.

Etant donné que le type avait parlé de son travail, elle en avait tout naturellement déduit qu’il devait bosser avec elle au garage. Un petit coup de clé à molette sur la tête, un corbillard qui s’enflamme, un accident était si vite arrivé…

Cette histoire malencontreuse étant réglée, la vampire tourna la tête vers la place qu’elle venait de quitter, pour apercevoir… Un type en train de lui chourer sa serviette. Et vu le motif, impossible de se planter, c’était bien la sienne.

Hey ! C’est à moi ! s’exclama-t-elle avant de le rejoindre en quatrième vitesse avant de se retrouver nez à nez avec le voleur : un vampire blond… Étriqué dans un maillot féminin une pièce, sa serviette autour de la taille.

Enterrement de vie de garçon ou bien pari perdu ? lança-t-elle au malheureux, n’imaginant pas quelles autres raisons auraient pu le pousser à se promener dans une telle tenue. Un transsexuel aurait choisi un maillot à sa taille, lui.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event n°3] Brace yourself, beach if coming !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event n°3] Brace yourself, beach if coming !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lyzbeth Zalender ~ Brace yoursleves, winter is coming.
» ❧ EVENT n°12 ♣ Royal Baby is Coming.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» New Royal Caribbean beach resort in Haiti
» Miami Beach ~ [PV Tyzy & Sakuya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: Événements & Concours :: Archives des Events
-