Écouter l'ambiance de Requiem
 

Partagez | 
 

 Eléonore Mougin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frenchy Fouineuse

avatar

Eléonore Mougin
Frenchy Fouineuse

Inscription : 21/09/2016

À SAVOIR
Âge : 29
Couleur de parole : #c13d21
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Clairvoyance04/10

MessageSujet: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 18:03

État civil
• Nom complet : Eléonore Mougin
• Race : Lycan • Date/lieu de naissance : 12/03/2040 Banlieue parisienne, France
• Age : 29 ans
• Adresse actuelle : une chambre d'hôtel
• Profession : Journaliste freelance
• Statut marital : célibataire
• Taille / Poids : 1m68 ; 60kg
• Couleur des cheveux / Yeux : brune aux yeux noirs
Particularités
• Signe(s) particulier(s) :  /
.
• Une info importante ? La demoiselle est française. Et même si elle a reçu une formation en anglais durant son parcours scolaire, elle a toujours du mal avec l'anglais oral. L'écrit pas de soucis. La compréhension orale peut encore passer mais par contre, elle parle anglais comme une vache espagnole... 
Cela se traduit par des tournures de phrases pas toujours idéales, quelques mots inventés. Cela devrait s'améliorer au fur et à mesure qu'elle pratiquera la langue.

• Crédit avatar :  Nathalie Emmanuel
Statistiques
Aptitudes

• Force  : 3 • Bestialité  : 3 • Clairvoyance : 4
• Explications : Clairvoyance, connaissance d'un événement qui s'est produit à distance.
Dès l'enfance, Eléonore avait des intuitions : le chat a fait tomber le vase, la voiture qui a tourné à droite est rouge, le, professeur a fini de corriger les copies du dernier contrôle. Des choses anodines, sans véritable importance. Elle n'y prêtait d'ailleurs pas attention, ni n'en parlait à personne. Cela ne servait à rien. Jusqu'au jour, quelques mois après sa transformation, où l'intuition frôla douloureusement la certitude... 
Depuis, elle y prête beaucoup plus attention même si elle n'a aucune idée du comment, ni du pourquoi de la chose.


Descriptions
Physique

Avec une mère antillaise et un père français, Eléonore aurait pu prendre tout de l'un ou tout de l'autre. Elle est finalement un beau mélange de chacun. Sa peau métis est d'un joli bronze clair. Ses cheveux sont bruns et entièrement frisés ; des petites boucles très serrées, limite crêpues par endroit. Elle peut également les lisser complètement avec de la patience mais la jeune femme a bien conscience qu'ils apportent beaucoup à son charme. Ils font partie d'elle et même s'ils demandent un entretien quotidien, elle n'en changerait pour rien au monde. Sa coupe volumineuse, tantôt libre, tantôt remontée sur le dessus, ou juste attachée avec une pince pour libérer son front, lui donne un port de tête délicat et dégage son visage. Sur celui-ci, deux choses attrapent d'abord le regard : des yeux légèrement en amandes d'un noir profond et une bouche gourmande. Elle maquille plus volontiers cette dernière avec un beau rouge, un brun ou un petit rose délicat. Quand elle veut rester naturelle, elle se contente d'un trait noir autour de ses yeux sombres. 
Ellie a également les pommettes hautes, le nez un peu fort, héritage de lointains ancêtres africains. Et cela lui va bien. Elle porte volontiers des bijoux dorés, accentuant sa pigmentation, avec une préférence pour les grandes boucles de type créoles qui se perdent dans la masse de ses cheveux.
La jeune femme, si elle aime être féminine, n'en fait pas des tonnes pour autant. D'autant plus pour réellement réussir à être féminine. Tant au niveau du maquillage qui reste finalement simple, que vestimentaire. Eléonore est élancée, sans être non plus dans les standards de taille des top models, ni même complètement dans ceux des femmes lycans de sa famille voilà quelques années... Mais c'est cela de faire du fricotage avec des humains pour perpétuer la race ; ça fait des enfants plus petits, plus dans la norme humaine classique. De ce côté là, c'est clair qu'elle n'a rien pris du côté paternelle. Si elle arrive à rester mince, elle n'a jamais réussi à développer un gramme de muscles. Non que sa tante soit une bodybuildeuse... mais ça se voit qu'elle fait de l'exercice et que ça a un impact sur son corps. Ellie, pas du tout. En même temps, ça l'arrange aussi ; comme ça,  elle peut porter ce qu'elle veut sans craindre que ça fasse ridicule avec de trop larges épaules ou des mollets un peu trop fermes. De fait, elle s'habille comme une jeune femme de son âge ; le genre qui n'a pas les sous pour renouveler toute la garde robe tous les mois et qui se traine donc des vieux jeans très confortables et pas encore troués, des pulls devenus un peu plus larges à chaque fois qu'ils ont été portés, des robes aux motifs dépassés de plusieurs saisons,... Eléonore porte ainsi de tout : de la tenue décontractée pour trainer sur son canapé, à la petite robe sympa et plein de couleurs pour les soirs d'été, en passant par le pantalon noir classe avec le petit chemisier blanc cintré quand il faut faire sérieux pour le travail. Une fille normale. Mis à part qu'elle peut en faire râler quelques unes à cause de sa jolie couleur de peau, de ses membres fins, de sa belle poitrine et du fait qu'elle a beau avoir un bon coup de fourchette, elle ne prend pas un poils de graisse. (La vilaine !)



Caractère

La curiosité est un vilain défaut paraît-il. Eléonore a choisi de s'en servir pour en faire son métier. Dès toute petite, elle s'intéresse aux autres, à ce qu'ils ont à dire, à raconter. Elle sait poser les questions qu'il faut pour faire parler et ça lui sert plutôt bien dans la branche qu'elle s'est choisi. Elle est d'un naturel agréable, d'une grande gentillesse et politesse et même si elle se doit d'avoir des arrières pensées lorsqu'elle interviewe des gens ou mène des enquêtes, elle se montre sincère dans la grande majorité des cas. Une franchise qui ne l'a jamais desservi jusque là car elle fait preuve de suffisamment d'empathie envers les autres pour connaître les limites à ne pas franchir. En revanche, lorsque la demoiselle a une idée en tête, elle ne l'a pas ailleurs que ça soit pour s'obstiner dans un projet, ou dans son ressenti pour une personne. En gros, si elle a décrété qu'elle ne vous aime pas, que vous êtes un gros c*n ou que vous n'avez aucun intérêt pour x ou y raison, accrochez-vous pour lui faire changer d'avis. D'autant qu'elle ne vous le montrera pas nécessairement en face, politesse oblige. Seul son père en fait les frais directs.
La demoiselle n'est pas toute lisse et parfaite. Elle n'est pas exempte de failles, la plus grosse d'entre elle étant une récente mais perturbante paranoïa qui lui fait imaginer le pire chez les autres, à son encontre évidemment. Elle a nouvellement tendance à regarder derrière son épaule, à avoir l'impression qu'on la suit ou qu'on lui veut du mal. Elle a beau tenter de se raisonner en se disant qu'à Londres, personne ne la connaît, elle balise à l'idée qu'on peut la rechercher jusqu'ici. Elle n'en donnera pas moins son vrai nom et ne restera pas cloîtrée dans une chambre jusqu'à la fin de ses jours. Mais elle est clairement devenue méfiante et ne compte pas donner sa confiance au premier venu.   


Possessions


Sa valise, son appareil photo et son calepin
Histoire

Entourage

Son père, Florent ,est apparement toujours vivant quelque part, mais où ?

Histoire

Il est des histoires qui commencent presque dans la plus grande banalité... C'est ce qui est arrivé à Eléonore, la petite Française qui débarque fraichement à Londres avec une valise pour seul bagage. Elle vient de fêter son 29e anniversaire, le premier de sa vie qu'elle passa seule, sur la route qui la conduisit dans cette mégalopole étrangère. Que vient-elle faire ici ? Qu'y cherche-t-elle ?
Le printemps tardait à s'installer et Béatrice passait de plus en plus de temps à dormir en attendant la venue au monde de sa petite fille. Elle avait arrêté son travail à l'école voisine mais ses élèves la saluaient avec alégresse quand elle les croisait dans la rue. Eux aussi avaient hâte de voir le bébé. Pourtant la jeune femme s'inquiétait... Elle n'avait pas pu voir le père de son enfant depuis plusieurs semaines. Il avait du partir pour un travail à l'autre bout de Paris et elle désespérait qu'il puisse être là à temps pour la naissance.
Il faisait froid ce matin-là. La pleine lune terminait son cycle quand elle ressentit les premières contractions. Eléonore vit le jour une dizaine d'heures plus tard et malgré des coups de téléphone répétés, le papa n'était pas encore arrivé. En revanche, le nouvel oncle avait pu se rendre à l'hôpital avec sa compagne pour soutenir la jeune mère. En leur fort intérieur, ils espéraient que cette petite demoiselle devienne l'un des premiers maillons du renouveau de leur meute. Fille d'une humaine et d'un lycan, elle avait évidemment pris les gênes de son père mais survivrait-elle à la transformation pour intégrer leur clan et perpétuer l'espèce à son tour ? Le mâle alpha, Yvan, ne pouvait que croiser les doigts pour que tout se passe bien pour sa nièce. Ce lien de parenté rendait cette enfant d'autant plus précieuse à ses yeux. Et Béa qui n'était pas du tout au courant de cette épée de Damoclés suspendue au dessus du petit lit...
La petite fille eut une enfance complètement normale.
Si son père n'était jamais très longtemps à la maison, elle pouvait compter sur le reste de la famille, toujours présente. Yvan et Ophélie eurent un petit garçon deux ans après sa naissance, lui offrant un cousin avec qui jouer. Ses grands parents maternelles la couvraient d'attention et lui racontaient avec nostalgie les jours où l'on voyait encore la couleur du ciel. Curieuse, l'enfant adorait ces histoires autant que les moments privilégiés qu'elle passait avec eux.
Un petit frère de cinq ans son cadet et un second cousin complèterent la famille alors que les plus anciens disparaissaient. Tout était normal, tout était tranquille et Eléonore pourrait dire qu'elle a eu une enfance heureuse. On l'a surnommé volontiers Elie ou Léo, ainsi que son petit frère l'avait appelé pendant des années après qu'il ait su parler.
En revanche, elle était totalement préservée des problématiques qui concernaient le clan de son oncle. Et elle le serait jusqu'à sa transformation...
L'alpha cherchait à redynamiser sa meute. Il envoyait son cadet au contact d'autres petites meutes aux quatre coins du territoire pour tenter d'établir des liens avec eux. Ce n'était évidemment pas couronné de succès, même si Florent avait réussi à dénicher des solitaires et à les convaincre de les rejoindre. C'était plus simple avec eux. Il restait néanmoins un problème de taille, ou plutôt de territoire qui avait coûté, par le passé, des nombreuses vies. La capitale française était le terrain d'affrontement (aussi discret que possible) entre trois meutes lycanes. En infériorité numérique depuis de nombreuses années, celle d'Yvan avait pas mal souffert et avait du se mettre en retrait. Trop au goût de son alpha qui avait la rancune tenace... et des rêves de revanche. D'où sa détermination à agrandir la meute, par tous les moyens.
Mais pour parvenir à cela, il fallait que les enfants arrivent à devenir des lycans. Il fallait que cette génération soit la bonne, ou le clan ne s'en relèverait sûrement plus.
Eléonore ne se souvint presque pas de cette nuit où commença sa première transformation. Des frissons, des douleurs, une impression désagréable au creux du ventre que ce qui se présentait ne serait pas de tout repos. Ce ne fut évidemment pas le cas... Mais au moins, elle survécut. Elle se rappelle également que son père était là, tout du long. Cependant ce fut son oncle qui lui expliqua ce qui venait de se passer ; était-ce le lendemain ou le surlendemain ? Elle était bien incapable de le dire. Elle eut envie d'hurler, de pleurer, de frapper, de câliner, de se défouler, de se recroqueviller... C'était surréaliste. Elle y croyait sans y croire.  Pourquoi ne l'avait-on pas prévu avant ? Est ce que sa mère savait ? Était-elle aussi une... ? Est ce que ça serait pareil pour son frère ? Pour ses cousins ? Yvan prit le temps pour répondre à toutes ses questions. D'autres lui vinrent plus tard et elle trouva toujours quelqu'un pour lui expliquer ce qu'elle attendait. Désormais sa famille s'était élargie ; elle faisait parti d'une meute et même s'il n'y avait personne de son âge, elle s'y sentit parfaitement intégrée dès la première rencontre avec les autres lycans. Cette nouvelle appartenance à un clan était forcée par sa nature et il y avait des jours où l'adolescente avait du mal à l'accepter. Elle avait l'impression que c'était désormais inscrit sur son front et que ce changement lui ferait perdre ses amis humains lambda. Qu'elle n'était pas franche avec sa mère et ne pourrait plus jamais l'être tant un fossé s'était ouvert entre elles sans que Béatrice n'en fut au courant. Elle avait aussi peur pour les plus jeunes qui ignoraient encore tout de ce terrible secret. Et elle en voulait au monde de ne pas lui avoir laissé le choix. Elle n'avait pas demandé ça... Mais n'avait déjà plus le choix.
Heureusement qu'elle se sentit bien rapidement auprès de sa nouvelle famille. Comme avec ses grands parents jadis, elle prenait le temps d'écouter et apprenait ainsi petit à petit l'histoire de la meute et des lycans en général. Elle s'aima peu à peu avec cette nouvelle peau. Travail conjoint à celui d'un nouveau corps de femme qui se formait.
Un an après cette première fois, se passa l'événement le plus marquant de sa jeune vie. Élie avait toujours eu des impressions, des instincts pour des faits anecdotiques. En cette fin d'après midi, ce fut la certitude qui l'envahit ; une certitude affreuse et douloureuse.
C'était l'heure de sortie de l'école. La maîtresse Béa se pressa ce jour-là, sortant un instant après les enfants, car elle avait un rendez-vous peu après. Quelque chose l'avait-il distraite ? Était-elle trop pressée et n'avait-elle pas fait attention avant de s'engager sur le passage piéton ?
Eléonore était encore devant son lycée à plusieurs rues de là. Pourtant elle sut. S'arrêtant brusquement de parler et de marcher, elle devint blême. Elle laissa tomber son sac et faisant fi de toute prudence, elle s'élança comme une dératée à travers les rues. Avant même d'arriver, le coeur serré, l'estomac noué, elle entendit la sirène des pompiers. Un point de côté lui brûlait le ventre mais elle recommença sa course. Elle savait qu'elle arriverait trop tard ; elle le savait mais ne pouvait pas s'empêcher d'avancer, de courir vers l'invraisemblable...
Maigre consolation, sa mère n'aurait pas à connaître le deuil de son fils... Cela fit en revanche beaucoup pour la jeune femme. Et cela la rapprocha énormément de sa tante Ophélie mais la brouilla avec son père dont elle jugeait les absences trop longues et la présence distante lorsqu'il était enfin à ses côtés. C'était un inconnu et elle lui en voulait beaucoup, même si une partie d'elle même en voulait également à son oncle pour n'avoir fait de lui qu'un reproducteur et non un père attentionné, actif dans l'éducation de ses enfants et, plus que tout présent à tous les moments de leur existence.
Pourtant malgré ses ressentis, Eléonore n'a plus désormais que lui comme illusion d'une famille.
Ce qui devait arriver arriva... Yvan n'en pouvait plus de se laisser ridiculiser par la meute voisine et rivale. Il tenta une approche avec ses meilleurs éléments. Ce fut un échec cuisant. La jeune femme était en reportage dans une ville voisine mais elle sut quand même que l'issue avait été fatale à tous. De la meute, il ne restait plus que les plus vieux, les plus jeunes ou les plus faibles... Pour combien de temps encore ? Elle craignait pour eux et les appela pour les prévenir de la menace qui pesait sur eux désormais. Ils devaient fuir, se cacher, partir loin de leurs repères habituels pour ne pas disparaître à leur tour. Ils la crurent, du moins elle en eut l'impression. Pourquoi ne firent-ils rien ? Espéraient-ils la possibilité de rejoindre le clan rival sur leur seule reddition ? Élie ne pouvait rien savoir de cela, pas plus qu'elle était en mesure de les rejoindre dans l'immédiat. Sa rédaction ne comprendrait pas ; elle devait finir ce pour quoi elle était payée. Elle se rassurait du mieux qu'elle pouvait en se disant qu'elle avait fait son maximum. Comme elle n'eut pas d'autre "flash" d'incident, elle crut que tout allait bien, même si elle dormit mal et n'avait pas complètement la tête à son travail le lendemain. Son oncle et sa tante étaient morts, entre autres ceux qu'elle connaissait et appréciait.
Quand elle rentra le surlendemain aux aurores, tout était fini. Elle était la seule survivante... Hormis son père ; mais où diable était-il ? Il n'était pas là une fois de plus, pas là pour l'aider dans toutes les démarches qu'elle dût faire pour récupérer les corps, les enterrer dignement, vendre les biens de chacun ou trouver les familles pour qu'elle en hérite. Difficile de faire son deuil quand son esprit est sans cesse occupé par des problèmes bassement matériels. Elle quitta son travail, n'ayant plus le temps ni l'envie d'y consacrer ne serait-ce qu'une minute. Elle essaya tous les numéros qu'utilisait habituellement son père, laissant des messages là où c'était possible. Elle n'attendait pourtant rien de lui mais il fallait qu'il soit au courant. Cela ne lui servait plus à rien de courir. Il était libre de faire sa vie comme il l'entendait maintenant. Elle fut un peu plus sèche à chaque message qu'elle laissait,la rancœur prenant le dessus sur sa raison. Jamais elle n'eut de réponse.
Partir de Paris devenait chaque jour davantage une nécessité. Elle ne s'y sentait pas en sécurité. Les autres devaient savoir qu'elle existait ; s'ils voulaient rayer définitivement le nom de leurs rivaux de cette terre, elle devait disparaître elle aussi. La jeune lycane ne sortait plus le soir sans être accompagnée d'humains lambda. Vivre dans ce climat de suspicion constante devenait un peu plus insupportable chaque jour. Une nuit, dix jours avant son anniversaire, elle prit sa décision. Elle partirait pour Londres. Elle régla les dernières affaires en cours, déposa chez un notaire la gestion de ce qu'elle ne pouvait clôturer rapidement et vendit ses propres affaires, prête à recommencer ailleurs. Le soir où elle décida cela, enfin elle s'autorisa à pleurer ; des mois que ses larmes étaient retenues, prises par le stress d'une vie chamboulée à jamais, par des responsabilités qu'elle ne s'attendait pas à avoir avant ses 30 ans.
"Je vais à Londres, avec mon diplôme de journaliste sous le bras, des sous en banque et quelques fringues pour recommencer une existence. Une qui sera à moi et moi seule puisque le sort en a décidé ainsi. (Une pause et une longue respiration.) Si le coeur te dit un jour de m'y rejoindre pour apprendre à me connaître, tente toujours ta chance. Je ne peux pas te dire comment je te recevrais alors. (Encore une pause, plus longue ; elle cherche quoi dire de plus) Demain j'ai 29 ans. Je n'attend pas ton bon anniversaire ma fille, comme je n'attends rien de toi depuis tellement longtemps. Au revoir papa. "
Le message s'arrête là sans une once d'émotion. Elle range son téléphone dans son sac et monte sur le bateau qui la conduit de l'autre côté de la mer.



Derrière l'écran

• Comment avez-vous découvert le forum ? Pourquoi l’avoir choisi ?
Je connais le forum depuis son ouverture et son référencement sur l'Imaginarium. Pourquoi y venir plus d'un an plus tard ? Déjà parce que l'idée me plaisait bien au départ.
Puis je connais déjà quelques personnes qui évoluent dans ce petit monde : Gordon, Andi, Ash et un gars qui joue des persos filles dont j'ai oublié le nom là maintenant tout de suite...
De plus, un peu de fantastique contemporain, ça va me changer du pirate steampunk et du médiéval fantastique. Mais c'est un genre que j'aime bien également Very Happy
• Êtes-vous très actif ? Moyennement actif ? Très occupé IRL ?
Je vais essayer de tenir la moyenne, malgré des semaines fatiguantes. Dans tous les cas, je préviendrais en cas d'absence ou de ralentissement...
• Si vous veniez à disparaître définitivement, que devons-nous faire de votre personnage ? (le considérer comme mort, le mettre en prédéfini, etc.) La mettre de côté, la considérer comme morte.
• Une remarque ? Un commentaire ?
• Avez-vous bien signé le règlement ? C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
Canon sous le cambouis

avatar

Elena Harper
Canon sous le cambouis

Inscription : 22/01/2016

À SAVOIR
Âge : 26 ans
Couleur de parole : #99cc00
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté04/10
3Mécanique03/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 18:07

Bienvenue =)
J'espère que tu te plairas parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Empathe post-mortem

avatar

Ash Woods
Empathe post-mortem

Inscription : 09/03/2016

À SAVOIR
Âge : 180 ans
Couleur de parole : Plum
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose03/10
2Discrétion05/10
3Empathie02/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 18:19

Vous ici! Bienvenue Razz

Au plaisir de croiser la vache-garou espagnole en jeu MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
SDF du VII

avatar

Julian Blake
SDF du VII

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 137 ans
Couleur de parole : #ffcc33
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose07/10
2Discrétion02/10
3Célérité07/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 18:48

Bienvenue !



"Les monstres et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois ils gagnent."
- Stephen King. -
Haunted
Revenir en haut Aller en bas
Frenchy Fouineuse

avatar

Eléonore Mougin
Frenchy Fouineuse

Inscription : 21/09/2016

À SAVOIR
Âge : 29
Couleur de parole : #c13d21
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Clairvoyance04/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 19:01

Merci à tous les trois Smile
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 20:14

Bonsoir Eléonore,

sois la bienvenue, nous te ferons rapidement un retour sur ta fiche.
Bonne soirée.


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
Némésis

avatar

Lysée Sepvants
Némésis

Inscription : 28/03/2016

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole : #99cc99
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité01/10
2Volonté04/10
3Mémoire05/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Mer 21 Sep - 20:24

Bienvenue !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Survivant lunaire

avatar

Gordon Matthews
Survivant lunaire

Inscription : 10/02/2016

À SAVOIR
Âge : La trentaine
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Force06/10
2Bestialité01/10
3Survie05/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Jeu 22 Sep - 0:51

Je vous avez bien dit que ma chérie viendrait nous rejoindre^^

Bienvenu à toi ! \o/

(sauf si je me trompe de personnage auquel cas j'aurai l'air idiot mais j'assume :p)



Revenir en haut Aller en bas
Frenchy Fouineuse

avatar

Eléonore Mougin
Frenchy Fouineuse

Inscription : 21/09/2016

À SAVOIR
Âge : 29
Couleur de parole : #c13d21
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Clairvoyance04/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Jeu 22 Sep - 7:35

Non, non, tout va bien ^^ Tu ne t'es pas trompé ♡

Merci pour les bienvenues.
J'attends donc votre avis sur la fiche maintenant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Baby Blue

avatar

Andi Wilson
Baby Blue

Inscription : 20/12/2015

À SAVOIR
Âge : 23 ans
Couleur de parole : #ff6600
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose06/10
2Discrétion04/10
3Super Force04/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Jeu 22 Sep - 15:55

Bienvenuuueeeee ♥
Revenir en haut Aller en bas
Épineux Zen

avatar

Vassili Roncenoire
Épineux Zen

Inscription : 27/01/2016

À SAVOIR
Âge : 35
Couleur de parole : #009900
Dons:
DonsTypeNiv
1Force06/10
2Bestialité05/10
3Précognition01/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Jeu 22 Sep - 15:58

Wouhou trombonne LYCAN POWAAAAA !

Bienvenue parmi nous et belle fiche au passage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Jeu 22 Sep - 22:16

Bonsoir Eléonore,

merci d'avoir patienté, voici donc nos commentaires !

Dans l'ensemble tu sembles avoir bien intégré l'univers du forum, nous n'avons en réalité que peu de choses à redire.

Nos interrogations concernent principalement la manière dont ta meute à été décimé. Tu parles de démarches pour récupérer les corps. Du coup, nous nous demandons ce qui a été dit à la police à la suite de toutes ces morts. Il y a fort à parier que ce n'est pas passé inaperçu du coté des humains. Comment cela a donc été justifié dans la presse locale ?

Pour information, un intrigue en cour concerne directement les lycans de Londres, il serait peut-être intéressant pour ton personnage de t'y greffer sur le prochain chapitre =)

Le dernier point concerne ton don, il est difficile d'établir des limites à un don comme la clairvoyance. Nous avons bien compris dans ta fiche que tu n'en abusais pas et cela nous convient tant que cela reste aussi bien dosé en rp.

Si tu as des questions supplémentaires, nous restons à ta disposition au besoin.


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
Frenchy Fouineuse

avatar

Eléonore Mougin
Frenchy Fouineuse

Inscription : 21/09/2016

À SAVOIR
Âge : 29
Couleur de parole : #c13d21
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Clairvoyance04/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Sam 24 Sep - 10:01

Bonjour,

Je ne vais pas abuser de ce don. Comme mis dans la fiche, parfois il marche quand elle ne s'y attend pas et quand elle aurait aimé qu'il lui donne des infos, il n'en ai rien.

Par rapport aux morts, le règlement de compte n'a pas nécessairement été fait sous forme lycane. Du point de vue de la police locale, cela ressemblait beaucoup plus à un règlement de compte entre bandes rivales (armes à feu, tabassages). Ca a fait les grands bruits dans les médias : des enfants, des femmes et des vieillards abattus de sang froid.
Seul le groupe qui est parti avec l'oncle s'est transformé pour se battre, mais la grande majorité de leurs corps n'a pas été retrouvé (la bande rivale s'est assurée qu'on ne les retrouve pas pour se préserver). Les quelques qui l'ont été n'ont pas été signalés. par les autorites pour ne pas effrayer la population. Elie n'a pas pu les récupérer pour les faire enterrer car elle ne savait pas plus où ils se trouvaient.
Cette explication vous convient elle ?

Je vais voir comment me joindre au prochain chapitre de l'intrigue alors. Merci pour l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Dim 25 Sep - 9:54

Bonjour Eléonore,

nous te remercions d'avoir donné les explications nécessaires au sujet de l'extermination de ta meute. Le problème ne résidait pas vraiment dans le fait qu'il s'agisse de lycans (si personne n'a vu les transformations il n'y a aucun problème), mais plutôt dans le fait que beaucoup de gens sont morts de mort violente d'un coup.

Quoiqu'il en soit, l'explication convient !

Pour le don et l'intrigue il s'agissait simplement d'un message à caractère informatif ^^.

Nous sommes très heureux d'accueillir officiellement Eléonore parmi nous et espérons que tu te plaira dans notre sombre univers.

   
Félicitations pour ta validation !

   

   Tu peux désormais te lancer dans le jeu, nous te rappelons cependant que :

   - Même s'il n'y a pas de limite de RP simultanés, tâche d'être cohérent et maître de tes capacités à pouvoir répondre à tes partenaires ;
   - Tu peux lancer un Rp libre et attendre que quelqu'un te réponde ou bien faire une demande dans la section appropriée ici ;
   - Tu peux également te servir des missions disponibles pour ton premier Rp , plus d'informations ici ;
   - N'oublie pas de remplir ton carnet de bord et ta fiche d'évolution au fur et à mesure de ta progression dans le jeu. Cela permet aux autres joueurs de voir où tu en es ;
   - Si certaines choses restent floues, n'hésite pas à contacter un membre du Staff qui prendra à coeur de te répondre rapidement ;
   - Reste le plus important pour nous, te souhaiter la bienvenue et un excellent jeu sur notre forum =)


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
Frenchy Fouineuse

avatar

Eléonore Mougin
Frenchy Fouineuse

Inscription : 21/09/2016

À SAVOIR
Âge : 29
Couleur de parole : #c13d21
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Clairvoyance04/10

MessageSujet: Re: Eléonore Mougin   Dim 25 Sep - 18:00

Merci pour la validation Very Happy

Je vais regarder pour commencer bientôt le rp ^^


Couleur Parole : #c13d21
Revenir en haut Aller en bas
 

Eléonore Mougin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eléonore Mougin
» " Je vais prier Dieu, afin qu'il t'illumine ou pour qu'il t'élimine ! " {Eléonore & Rebecca : Rp à réponse unique}
» Eléonore Weber
» Eléonore Sobieska # sauvage & dangereuse renarde
» La noblesse, le vivre noblement et la hérauderie - Stannis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: Présentation des personnages :: Fiches Validées :: Lycans
-