Écouter l'ambiance de Requiem
 

Partagez | 
 

 Galahad Duflot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Galahad Duflot   Jeu 5 Jan - 11:05


État civil

• Nom complet : Galahad Duflot
• Race : Vampire
• Date/lieu de naissance : 03/12/1905 à Paris
• Age : 164 ans, étreint à 30 ans.

• Adresse actuelle : Une péniche sur la Tamise.
• Profession : Gestionnaire des équipes d'intervention du Conseil
• Statut marital : Célibataire

• Taille / Poids :1M81 - 66 Kilos
• Couleur des cheveux / Yeux :  Noir/ Brun

Particularités

• Signe(s) particulier(s) : Addiction au sarcasme

• Une info importante ?


• Crédit avatar : Prince of Rodents

Statistiques

Aptitudes

• Hypnose : 4
• Discrétion : 2
• Art des poisons : 4

• Explications : Les poisons en tous genres n'ont aucun secret pour Galahad. Qu'ils soient pour apaiser, pour rendre malade ou pour tuer, il est capable de les déceler mais aussi de les fabriquer.

Contrôle de la Bête

75%. Sa Bête réagit au sadisme. Étrangement, son entente avec sa Bête est plutôt cordiale, comme s'il l'avait définitivement acceptée en tant que part de lui-même, sous sa pire forme.

Descriptions

Physique

Il pleut. La berline de luxe s’immobilise devant un entrepôt à l’abandon de toute évidence au vu de son état. Lentement, un homme de bonne taille en sort depuis la porte arrière. La toile de son parapluie s’ouvre et ne laisse pas encore la possibilité de l’observer. De lui on ne distingue qu’un costume complet noir et strict. A merveille, il épouse sa ligne svelte et élancée. Le vent se lève et repousse en arrière sa cravate rouge sombre et son trois-quarts posés à même ses épaules. Sa démarche entre désinvolture et nonchalance laisse le temps au portier qui veille alors sur les lieux de jauger son corps aussi sec qu’un clou de cercueil et au port altier.

Arrivant près de la porte, il troque son parapluie qu’il repose sur son avant-bras contre une cigarette. Il s’approche et le garde lui ouvre la porte. Galahad s’immobilise un instant et allume sa tige de tabac avec son briquet d’époque. Là il remercie d’un sourire entendu le garde alors que sa cigarette pend à la commissure de ses lèvres fines et doucement ourlées. Des lèvres qui appartiennent à ce visage au teint pâle, mais dépourvu d’imperfection. Les volutes de fumées dansent devant son regard et de hautes pommettes surplombent des joues à peine creuse qui cache sa fine mâchoire.  Un nez aquilin et droit trône sur son faciès tandis que dans ses yeux bruns dansent des reflets bordeaux. Ses longs cheveux soyeux et fins d’habitude relâchés sont ici noués en catogan et repose sur sa nuque. Un ruban rouge noue l’ensemble et est parfaitement ajusté à la couleur de sa cravate.

De toute évidence, le vampire aime prendre soin de sa personne et il est toujours parfaitement rasé. Ainsi, il franchit la porte et laisse derrière lui la fragrance d’un parfum léger et agréable atténuant l’odeur du tabac.

Caractère

La voiture a disparu, le portier est entré à la suite de Galahad. L’endroit est à présent confiné. Il n’y a pas un bruit ou presque. Seul des cris provenant du sous-sol sont audibles depuis que le vampire du conseil est arrivé.
Aussi, nous retrouvons le portier et une recrue récente qui surveillait l'intérieur du bâtiment. S’engage alors une discussion entre ces deux personnages.



Dis voir, t’as déjà eu à faire à lui ?

A l’apothicaire ? Oui. Il gère les équipes d’intervention du conseil, tu devras te le coltiner toi aussi à un moment donné.

Surement. Je ne suis pas là depuis longtemps donc… Toi tu le connais bien ? Je l’ai vu respirer quand il est entré. Pourquoi tu l’appelles l’apothicaire d’ailleurs ?

En temps normal je répondrai pas à toutes ces questions, mais comme on planque et que je m’ennuie… Si tu veux tout savoir, personne ne le connait bien. C’est quelqu’un de taciturne et d’extraverti en même temps. Parfois il ne dit rien et tout d’un coup il aiguise son humeur et son humour sur le premier venu qui a le malheur de pas lui revenir. C’est quelqu’un qui jauge et juge très vite. Il cerne les gens facilement et est toujours méfiant. Du coup, je ne sais pas si on l’a choisi à ce poste pour ça ou s’il était déjà comme ça et que ses prérogatives on fait que…

Il me fout les jetons…

T’es immortel hein… Tant que tu maîtrises la Bête et que tu suis les règles, il ne te fera rien. Au pire il se moquera de toi, mais il se moque un peu de tout le monde. Les railleries et les sarcasmes, c’est quelque chose qu’il affectionne. Il tape sur les nerfs en somme.

En tout cas, l’autre n’arrête pas de crier depuis qu’il est entré. Il passe un sale moment. Je me demande comment il s’y prend.

Crois-moi tu ne veux pas savoir. Je l’ai vu faire… C’est un sadique de première. L’apothicaire… Figure-toi que c’est parce qu’il utilise des poisons de toutes sortes qu’on le nomme ainsi. Il fulmine et prend son pied à torturer. Le pire c’est qu’il se place toujours du côté de sa victime. Il raconte qu’il le croit, qu’il sait qu’il ne voulait pas agir comme ceci ou comme cela et que de par sa fonction il doit mettre à mal contre son gré. C’est rien que des mensonges… Le sadique prend un malin plaisir à faire souffrir. Il n’éprouve rien, il est...

Je vois le genre. C’est vraiment un connard de première quoi

Abel est le prince de Londres et l’autre c’est le prince des connards ouai et je soupçonne que même ailleurs tu n’en as pas des pires que ça.


Possessions

Une photo de la femme qu'il a épousée lorsqu'il avait 26 ans et qui est morte en couches avec l'enfant qu'elle portait. Galahad ne s'est plus jamais lié après cela et exècre toutes les histoires pseudo-romantiques.
Galahad possède un établissement de pompe funèbre, quelques box et des entrepôts ici et là dont certain à l'abandon. Le vampire est rentier.



Histoire

Entourage

Le Prince et le Conseil : il travaille pour eux mais ne supporte pas leurs remarques. Il préfère oeuvrer en autonomie et, même s'il doit rendre des comptes, il s'arrange toujours pour rendre des rapports tels que le Prince les attend.
La communauté vampirique dans son ensemble et plus particulièrement ceux qui travaillent pour le Conseil.

Histoire


Dans le sous-sol de l’entrepôt abandonné, assis pieds et poings liés par la fatalité matérialisée par cette corde nouée se trouve un vampire égaré. Un fraudeur, un récalcitrant qui a étreint son prochain sans permission ni rien. A sa guise il en fit, faisant fi des règles établit jusqu’ici. Sans rendre compte de sa récente présence à Londres, caché de la lumière et tapis dans l’ombre, il a agi de son propre chef et demain si nous ne faisons rien il fera de la capitale son propre fief…

Ce discours, il le récita à haute voix au vampire face à lui tout en le tapant sur une machine à écrire au moins aussi ancienne que lui. Les deux protagonistes se faisaient face. Une simple table revêtue d’une nappe blanche les séparait. Impeccable, sur celle-ci nous retrouvions donc la machine à écrire en question, une bouteille de vin et son verre ainsi qu’un cendrier. Enfin, un pistolet contenant des seringues miniatures reposait près de lui.
Après le retour à la ligne accompagné de son ‘ding’ bien connu, Galahad croisa ses jambes et posa ses mains jointes sur son genou. La fumée de sa tige de tabac recouvrait la pièce exigüe et froide.

Mon entame de cette discussion te plait-elle ? Tu sais, je suis un vampire très occupé et je dois aussi rendre des comptes. Alors,vois-tu il s’agit bien plus que d’une simple discussion. Il s’agit d’un rapport à destination du maître de cette ville. Celui que tu as toi-même offensé de par tes actes. De l’ignorance, de la folie ou un quelconque sentiment de puissance… Peu importe tes motivations. La seule chose importante qui compte c’est que nous retrouvions au plus vite celui que tu as étreint. Malheureusement pour nous il s’est enfuit. Malheureusement pour toi, nous t’avons. Chaque seconde est précieuse et tu vas me révéler tout ce que tu sais.

Le frondeur était à l’agonie. Une première seringue pendait sur sa joue. Convulsé, les douleurs abdominales et ses vomissements répétés lui infligeaient les pires douleurs. Des cris de détresses résonnaient dans la pièce jusqu’à atteindre les deux vampires plus haut qui montaient la garde. Il était aux portes de la 'mort' et face à lui, se tenait dans le flou de son regard un démon. L’envoyé du conseil prenait son pied et des rires étouffés accompagnaient son regard fasciné. Entre les applaudissements à chaque sursaut et les paroles réconfortantes prononcées dans une langue qui semblait être le français, le diable jubilait.

L’arsenic, un classique. A travers ce poison, il voulait entendre la vérité. Cependant, c’est mentir que de dire que la Bête assoiffée par le sadisme n’étanchait pas sa soif en ce moment même.  Oui, au plus profond de lui il sentait celle-ci se repaitre du festin que lui offrait son hôte. Alors que quelques balbutiements sortaient avec peine de la bouche de l’imprudent, lui tentait d’en saisir l’essentiel. La bouche pâteuse, il se servit un verre de vin. Puis, dans la robe rouge du liquide, son regard se perdit le temps d’un instant. Des bribes de sa vie lui revinrent par vague.

D’abord, c’est le visage de son père résigné et vaincu qu’il vit en premier. La loi de 1905 avait fait de lui une personne mise de côté. La séparation de l’église et de l’état avait fait de ce dignitaire religieux une personne sans influence prêchant dans une paroisse ou bien moins de gens se rendaient. L’enfant n’eut jamais connu les années de gloire de son père, arrivant en ce monde au pire moment de sa vie. Et rien n’allait s’arranger, car les années de guerre vinrent très vite. Les cris et le sang, l’exode sous les bombes et ces morts qui se comptaient par millier dont ces parents.

Pupille de l’état, à sa charge, il se souvenait de ces bâtiments aux couloirs interminables. De ces bagarres incessantes et d’une nation détruite par la folie des hommes.  Renfermé, seul, la vie avait fait de lui une coquille vide qui tentait vainement de s’accrocher à ces petites choses dont il se souvenait. L’état formait les enfants pour que très vite ils deviennent indépendants. Lui s’orientait vers les services religieux pour finalement arriver dans le métier des pompes funèbres.

Curieux par nature, son passé fit de lui un enfant qui jamais n’eut peur du noir ou de toutes ces choses que craignaient les enfants. Il avait lu la bible de nombreuses fois et par la même occasion, il se mit aussi à lire des livres tournés vers le malin et ses œuvres. Les pages comblaient les amitiés qu’il n’avait pas jusqu’à la rencontrer, elle.
Là comme un éclair, il revint à la réalité. Le poison perdait de son effet et il chargeait une nouvelle cartouche. De l’atropine, extrait de la Belladone. A nouveau il tira sur sa victime au niveau de la gorge. Brusquement, il poussa la table et s’approcha pour saisir le visage du vampire entre ses mains. Il le gifla et lui parlait tout en captant son regard.

Une femme n’est-ce pas ? Comment ai-je pu être aussi bête. C’est d'une femme dont il s'agit, de l’Amour… C’est complètement surfait ! Elle va mourir si tu ne me dis rien, parle et nous la laisserons vivre ! Je parlerai au prince alors parle si tu l’aimes réellement !


Le vampire bredouillait des mots, dans la confusion de son esprit, dans sa profonde peine et abattu il prononça des mots tels que médicaments et maladie… Les yeux de Galahad se plissèrent. Soudain, il délaissa ce dernier pour quitter la pièce avec hâte. Il courait dans le couloir, entre les ombres son passé lui revint à nouveau. Des instants uniques avec elle.

Cet ange venu du ciel pour le sortir de sa torpeur. Elle qui récitait les psaumes avant l’office et qui guidait les âmes des morts avant que lui-même n’enterre leurs corps. Ils passèrent des jours ensemble à réfléchir sur le devenir des âmes, sur l’après vie et virent bien assez vite qu’ils étaient attirés l’un par l’autre. Avec elle il découvrit les joies de l’existence,ils se marièrent et fondirent un foyer.

Il immortalisa ce bonheur par cette photo de ce jour heureux symbolisé par cette femme qu’il aimait plus que tout et qui ne tarderait pas à lui offrir un enfant et puis… Morte en couche, son rêve éveillé se brisa en une myriade de moments de bonheur. Tout parti en éclat comme cette porte qu’il enfonçait le pied en avant. Il était à nouveau dans cet entrepôt. Il venait de forcer la porte qui contenait les quelques affaires du vampire fautif qu’ils prirent à son domicile. Le fracas de la porte alerta un des gardes, le portier présentement qui survint alors.

Monsieur, nous avons tout fouillé, aucune trace de vie à proprement parler. C’est un voleur et la moitié de ces choses ne sont pas à lui. On n’a pas ...

Silence !

Galahad ne voulait rien entendre. Obséder, il farfouillait dans ce bazar comme un chien errant sur les poubelles d’un restaurant. La pièce était au moins aussi petite que celle dans laquelle il était jusqu’alors. Une seule ampoule éclairait avec grande peine l’endroit et ne s’illuminait plus que par intermittence. Ses doigts touchaient des objets ici et là et ses yeux s’agitaient dans leurs orbites jusqu’à ce qu’il tombe sur une boite de médicament. Un composé contre le cancer pour accompagner ceux en stade terminale.

Il a dû surement le voler, ça vaut une fortune au marché noir.

Non, il aime une femme qui était mourante, voilà pourquoi il l’a étreint. Par amour… Quelle folie ! Quoi qu’il en soit, il est écrit le nom de sa compagne au dos de la boîte. Vous trouvez son logement, vous l’a trouvé elle et ensuite le prince décidera de son sort bien que…

Ils vont mourir tous les deux.

On ne peut rien vous cachez à croire que certains vampires suivent les règles… Mais dites-moi une chose, vous êtes encore là ?

Le portier prit la boite que Galahad venait de lui jeter et s’en allait chercher l’objet de toute la convoitise de cette journée. Galahad se retrouvait seul, la lampe qui peinait à éclairer la pièce mourut alors. Il resta un moment dans le noir. Des coups de pelle, une pelle qui fend la terre lui venait aux oreilles. Il se vit creuser la terre et enterrer sa bien aimé. On dit qu’il vaut mieux avoir connu l’amour et le perdre que de ne l’avoir jamais rencontré. Rien n’était moins sur le concernant.

Seul et le vide à la place du cœur, c’est à ce moment que le destin est venu s’en mêler. Agé de trente ans, il vit la mort revenir à la vie sous les traits d’un homme au teint blafard et aux lèvres qui racontaient au moins autant de vérités que de mensonges. Loin d’être surpris, loin de tenir plus que ça à sa vie, on aurait dit que cet instant il l’attendait depuis tout petit. Depuis ses lectures sur l’obscurantisme. Son rapport avec la mort qui n’a cessé de le suivre. Oui il était fait pour cette vie, cette non-vie qu’il endossa par une nuit sans lune.

Galahad fit le chemin inverse. Il retrouva sa victime et son rapport. Le vampire tentait encore de trouver un semblant de sens dans ses mots qui ne suivaient pas ce que lui dictait sa raison sous l’emprise du poison. Cependant, Galahad hocha simplement la tête. A travers son regard glacé il perçut finalement l’amour qui emplissait les yeux du coupable. Plus tard, la berline qui l’avait amené était revenu le chercher. Son téléphone s’était mis à sonner et on venait de le prévenir que la fille avait finalement été retrouvée.

Plus tard dans la nuit et à sa demande, la fille fut conduite dans une chambre ou l’attendait celui qui partagerait son sort. La porte se ferma non sans un dernier regard de la part de Galahad. Il veilla devant l’entrée de la pièce tout en patientant pour leur offrir quelques instants avant qu’ils ne deviennent poussières. Son rapport était prêt, mais lui peut-être pas. Son esprit vagabondait encore dans ses vies passées. La guerre avait de nouveau frappé. Un second affrontement avec l’Allemagne alors qu’il s’était vu reconverti en aide infirmier. Bien vite il se remit à enterrer les morts par dizaine.

Et puis, il se souvenait de l’odeur de la gnôle dans les caisses du port de Marseille pendant la prohibition aux Etats Unis. Malfrat, il jouait du couteau parfois et avait fini par amasser de l’argent. Des deniers moyennant son don qu’il avait appris avec la mafia locale pour délier les langues. Le recourt au poison qu’il perfectionna sans cesse.

Puis, ce sont ces voyages à travers une Europe qui se cherchait et qui finit par se trouver tant bien que mal qui lui revenaient. L’an 2000 était arrivé, quelques années ensuite, les biopuces voyaient le jour. Et puis la guerre du monde de la nuit surgit alors qu’il venait de poser pied à Londres et de prêter serment au prince. Ses poisons, il en avait abusé plus que de raison et voir ce qu’il devenait lui et les siens le rebutait.

La paix avait fini par revenir, le soleil n’était plus, tapis sous cet épais brouillard de pollution. Sans cesse les Hommes commettaient les pires choses et ils finissaient toujours par en payer le prix. Et le gage de l’immortalité qui habitait les vampires n’étaient lui pas synonyme de sagesse manifestement. Cette journée touchait à sa fin. Le nouveau-né et le vampire n’étaient plus, mais ces derniers demeureraient comme des souvenirs dans l’âme de Galahad. Eux parmi d’autres accompagneraient sa nostalgie.


Derrière l'écran

• Comment avez-vous découvert le forum ? Pourquoi l’avoir choisi ?
J'ai trouvé le forum en fouinant. De top site j'allai ensuite sur les forums puis dans les partenariats je crois. Je l'ai choisi, car je n'ai encore jamais été sur un forum à l'ambiance sombre. Celui-ci me parait mature et l'ambiance/contexte m'ont plu.

• Êtes-vous très actif ? Moyennement actif ? Très occupé IRL ?
Actif

• Si vous veniez à disparaître définitivement, que devons-nous faire de votre personnage ? (le considérer comme mort, le mettre en prédéfini, etc.)
C'est un prédéf du conseil que j'ai pris. Il appartient au staff donc libre au staff de décider vu que c'est son personnage.

• Une remarque ? Un commentaire ?
Je vous aime!

• Avez-vous bien signé le règlement ?
Oui, un bon vampire suit toujours les règles..*slurp*
Revenir en haut Aller en bas
Baby Blue

avatar

Andi Wilson
Baby Blue

Inscription : 20/12/2015

À SAVOIR
Âge : 23 ans
Couleur de parole : #ff6600
Dons:
DonsTypeNiv
1Hypnose06/10
2Discrétion04/10
3Super Force04/10

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Sam 7 Jan - 16:11

Bienvenuue et courage pour la fiche Cool
Revenir en haut Aller en bas
Coeur de loup-garou

avatar

Lux McArthur
Coeur de loup-garou

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 20
Couleur de parole :
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Manipulation07/10

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Dim 8 Jan - 8:39

Bienvenue







"Le plus grand ennui, c'est exister sans vivre."
Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Dim 8 Jan - 16:11

Fiche terminée.

Merci pour votre accueil!
Revenir en haut Aller en bas
Tyran en chef

avatar

The Thames
Tyran en chef

Inscription : 15/11/2014

À SAVOIR
Âge : /
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Dim 8 Jan - 19:35

Bonjour Galahad, sois le bienvenu =)
Nous relisons ta fiche et te ferons un retour aussi vite que possible.

Le Staff
Revenir en haut Aller en bas
Télépathe Frigide

avatar

Kiia L. Lönnrot
Télépathe Frigide

Inscription : 18/02/2015

À SAVOIR
Âge : 24 ans
Couleur de parole : #99ccff
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité05/10
2Volonté04/10
3Télépathie05/10

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Dim 8 Jan - 21:29

Bienvenue !


 
Kiia's Theme

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Em'Omega

avatar

Zackarito Fox
Em'Omega

Inscription : 04/11/2016

À SAVOIR
Âge : 33 ans (Mars 2036)
Couleur de parole : #AFA27B
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Détresse05/10

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Lun 9 Jan - 10:15

Hum, quel personnage adorable ! On a presque envie de lui faire des câlins...
AHEM oO
Bienvenue !



Revenir en haut Aller en bas
Tyran en chef

avatar

The Thames
Tyran en chef

Inscription : 15/11/2014

À SAVOIR
Âge : /
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Lun 9 Jan - 23:10

Bonsoir et à nouveau bienvenue Galahad,

Nous sommes très heureux de voir ce personnage interprété et nous espérons qu'il t'apportera toute la satisfaction attendue.
Nous aimons tout particulièrement la manière dont tu as mis en scène et interprété son rapport au sadisme et la plaisir qu'il en retire. Il nous semble évident que tu as parfaitement compris l'essence du personnage et correctement intégré les éléments de notre univers.

Nous avons seulement une requête à formuler avant ta validation : une petite relecture.
Non que nous demandions la perfection dans les fiches de présentation, mais nous savons que la patience des joueurs pour la relecture va s'amenuisant à mesure qu'ils s'intègrent à un forum, aussi préférons-nous placer la barre le plus haut possible au départ.

Enfin, comme pour ta camarade Elizabeth, nous souhaitons rappeler que s'il y a des consignes de longueur, ce n'est pas juste pour vous limiter ou vous embêter mais aussi parce que, premièrement, synthétiser est un art, et deuxièmement, nous prenons le temps de tout relire et tout corriger et c'est gentil de penser à nos vies personnelles xD Ceci pour rappeler aux arrivants et futurs arrivants s'il leur prenait le désir de nous lire, que nous demanderons à l'avenir aux candidats de respecter le plus possible nos consignes.

Quant à toi, Galahad, préviens après tes corrections afin que nous passions relire et te valider aussi vite que possible. N'hésite pas à nous solliciter si tu as besoin d'aide ou de conseils.

Bon courage et à très vite o/

Le Staff
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Mar 10 Jan - 23:53

Bonsoir,

Merci pour ce retour. Concernant les corrections, j'ai réalisé ces dernières dans la fiche. Elles sont dans le spoil également. Si cela ne suffit pas, je veux bien de votre aide.
Encore merci Smile

Corrections:
 
Revenir en haut Aller en bas
Master of London

avatar

The Smog
Master of London

Inscription : 10/05/2009

À SAVOIR
Âge : Vieux
Couleur de parole : #A61E1E
Dons:
DonsTypeNiv
1
2
3

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Mer 11 Jan - 21:08

Bonsoir Galahad,

nous te remercions d'avoir effectué les rectifications nécessaires =)

Félicitations pour ta validation !


Tu peux désormais te lancer dans le jeu, nous te rappelons cependant que :

- Même s'il n'y a pas de limite de RP simultanés, tâche d'être cohérent et maître de tes capacités à pouvoir répondre à tes partenaires ;
- Tu peux lancer un Rp libre et attendre que quelqu'un te réponde ou bien faire une demande dans la section appropriée ici ;
- Tu peux également te servir des missions disponibles pour ton premier Rp , plus d'informations ici ;
- N'oublie pas de remplir ton carnet de bord et ta fiche d'évolution au fur et à mesure de ta progression dans le jeu. Cela permet aux autres joueurs de voir où tu en es ;
- Si certaines choses restent floues, n'hésite pas à contacter un membre du Staff qui prendra à coeur de te répondre rapidement ;
- Reste le plus important pour nous, te souhaiter la bienvenue et un excellent jeu sur notre forum =)


I'm The Smog... you can't escape, I'm everywhere. Like thousand of nightmare birds, I'm watching you...
Revenir en haut Aller en bas
Canon sous le cambouis

avatar

Elena Harper
Canon sous le cambouis

Inscription : 22/01/2016

À SAVOIR
Âge : 26 ans
Couleur de parole : #99cc00
Dons:
DonsTypeNiv
1Dextérité04/10
2Volonté04/10
3Mécanique03/10

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Jeu 12 Jan - 18:07

Bienvenue et félicitations pour ta validation =)
Au plaisir de poster ensemble ^^
Revenir en haut Aller en bas
Frenchy Fouineuse

avatar

Eléonore Mougin
Frenchy Fouineuse

Inscription : 21/09/2016

À SAVOIR
Âge : 29
Couleur de parole : #c13d21
Dons:
DonsTypeNiv
1Force03/10
2Bestialité03/10
3Clairvoyance04/10

MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Jeu 12 Jan - 19:52

Welcome et bienvenue à Londres !! Smile
Bons rps parmi nous ^^


Couleur Parole : #c13d21
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Galahad Duflot   Jeu 12 Jan - 21:17

Merci à toutes et à tous pour ce si bel accueil Smile

Revenir en haut Aller en bas
 

Galahad Duflot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Galahad le retour
» Galahad - Midi ! Je vais me faire des taliatelles.... des tagliatheltes... des tahliatèles... des tagliatailes... ET MERDE !!!!! Je vais au kebab !!!
» Un honorable chevalier
» ♂ Samuviel Galahad ~ Homme-Fée ~ Soldat de l'Equilibre ~ Libre
» Galahad • Je sais pas pourquoi, quand on sors d'un hypermarché par la sortie sans achat, on se dit toujours "garde un air naturel, t'es innocent".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VII : Le Requiem :: 
 :: Présentation des personnages :: Fiches Validées :: Âmes errantes
-